• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Sith Infiltrator #ST19

Sith Infiltrator #ST19
  • Référence : #ST19
  • Nom du modèle : Sith Infiltrator
  • Nombre de pièces : 1194
  • Année : 2015
  • Dimensions : 47 x 31 x 25 (taille réelle : 26,5 mètres)
  • Designer : Anio
  • Niveau de difficulté : 3/5
  • Note du modèle principal : 3/5

Le Sith Infiltrator est le vaisseau personnel de Dark Maul. On ne l'aperçoit que subrepticement dans l'Episode I : La menace fantôme lorsque le Sith se rend sur Tatooine. Il a été conçu par Sienar Systems dans le plus grand secret, sur commande de Dark Sidious et pour le compte de son apprenti. La société a toujours nié être à l'origine de ce vaisseau, et ce bien que son style soit reconnaissable, notamment au niveau des ailes. Les travaux sur ces ailes seront d'ailleurs repris pour concevoir des chasseurs tels que les TIE Fighter 30 ans plus tard. Au départ basé sur un transporteur long-courrier (Star Courier), le vaisseau a été fortement customisé pour devenir le redoutable Sith Infiltrator. Dark Maul baptisa ce modèle unique Scimitar (Cimeterre en Français). Long de 26,5 mètres, le vaisseau dispose d'un ensemble ionique X-C 2 pour la propulsion et d'un hyperdrive SSDS 11-A de classe 3. Il peut ainsi évoluer jusqu'à 1180 km/h.

Equipé de 6 canons lasers sur les bords de la proue (seulement 4 sur le vaisseau d'origine), le Sith Infiltrator est armé pour attaquer ou se défendre. Pour autant, cela ne fait pas de lui un vrai vaisseau de combat. Afin que le Seigneur Sith puisse remplir au mieux ses missions d'assassinat et de sabotage à travers la galaxie, ou se soustraire à ses poursuivants, son vaisseau bénéficie de technologies expérimentales. C'est ainsi que le Scimitar est pourvu d'un dispositif de camouflage intégral pouvant déjouer la plupart des sytèmes de sécurité. Cet équipement très rare fonctionne à base de cristaux de stygium tout aussi rares. Tout comme les moteurs, le camouflage est très consommateur en énergie, ce qui tend à entraîner des problèmes de surchauffe. Pour cette raison, le Sith Infiltrator présente 4 panneaux de refroidissement, qui s'avèrent également très utiles pour la maniabilité du vaisseau. Ces panneaux se replient lors de l'atterrissage. Le Scimitar ne possède en outre aucun bouclier de défense, ses interférences étant incompatibles avec la technologie de camouflage.

L'intérieur du vaisseau a été modifié pour intégrer un pont supplémentaire. Ce double pont permet d'embarquer tout le matériel nécessaire aux travaux du Sith : un speeder bike FC-20 modifié (qu'il baptisa Bloodfin), des sondes DRK-1, du matériel d'espionnage et de torture, et des explosifs pour les principaux. Dark Maul ne perd toutefois pas de vue que ces accessoires certes pratiques ne remplaceront jamais ses propres talents et son double sabre laser... L'intégration d'un double pont permet aussi d'accueillir jusqu'à 6 passagers et d'avoir 2 cellules de détention.

Après que le Seigneur Maul ait été déchu sur Naboo, l'Ancienne République put mettre la main sur ce prototype. Tous les ingénieurs qui l'étudièrent furent extrêmement surpris qu'un tel vaisseau puisse exister. La technologie de camouflage et les sinistres équipement à bord avaient quelque chose d'effrayant. Mais le vaisseau disposant en plus d'un programme d'effacement de données, la République ne put retirer aucune information stratégique des différents systèmes. D'après les rapports officiels, le vaisseau disparut mystérieusement lors de son transfert chez Kuat Drive Yards pour y être analysé. Et ce n'est que bien plus tard que Dark Sidious parvint à récupérer le Scimitar.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Retour en haut de page

Il faut environ 3 heures pour monter ce Sith Infiltrator #ST19. Sa conception est plutôt modulaire, avec un petit bémol pour le corps qui forme tout de même un bloc de taille non négligeable. On dénombre 14 modules, à savoir : le corps, 6 éléments pour le nez, 4 ailettes, la pente devant le cockpit, la face arrière, et le présentoir. Commençons par analyser le corps du vaisseau. Concrètement, il fait office de châssis puisque tous les modules vont venir se greffer sur lui. Techniquement, la majeur partie de sa construction se résume à de l'empilage. On a juste une structure Technic traversante, et des petits montages SNOTés sur la partie centrale, aux extrémités des ailes, et pour les yeux. Ces derniers sont d'ailleurs soutenus par dessous par les tenons des jumpers équivalents à une demi plate pour mieux tenir.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

La face inférieure du nez se compose en 3 sections, liées entre elles par des articulations libres. Des articulations à crans auraient certainement été les bienvenues, mais l'angle recherché ici (très faible) est incompatible avec ces articulations qui fonctionnent seulement en présence d'angles spécifiques (22,5°, 45°, 67,5° et 90°, auxquels on peut ajouter la tolérance des pièces). Ceci étant dit, avec 8 pinces à chaque articulation, les frictions se font sentir et affermissent le montage. Le carénage en 3 sections se fixe sur le châssis avec des pièces faisant la transition entre le studless et le studfull : une brique 2x2 with pins et une plate 2x2 with holes. Les pans articulés se calent contre les boules, et de petits élastiques évitent que la gravité ne les fasse retomber. La conception de la face supérieure est similaire, à la différence près qu'aucun élastique ne vient sécuriser les articulations. En effet, pour cette face du vaisseau la gravité est favorable.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

On poursuit la construction avec la petite pente devant le cockpit. Elle est tenue par une rotule, car le montage des yeux ne laisse pas la place pour une articulation libre (2 tenons de large). Ces rotules ont aussi l'avantage de générer beaucoup de frictions, ce qui permet un bon maintien de la pente. Si l'on retourne le vaisseau, les frottements font leur travail et empêchent tout mouvement indésirable (remarque également valable pour les pans articulés de la face supérieure du nez). Une fois positionnée, la pente repose sur la slope 4x2 curved de la colonne centrale (structure).

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Sur la face arrière, chaque réacteur utilise des brackets pour positionner les différentes pièces dans plus ou moins tous les sens. Les réacteurs se rattachent ensuite au module par des pins. Bien que ceux-ci soient sans friction, le montage ne bouge pas d'un iota. Pour dire à quel point les pièces se calent bien entre elles, des pins à friction feraient forcer les pièces ! Ce module se fixe directement sur le corps du vaisseau, en SNOT ; facile.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Les ailes sont courbées grâce à des articulations à crans, et s'accrochent sur le vaisseau avec des articulations libres. Dans l'absolu, il aurait été possible d'utiliser des articulations à crans de partout. Mais le distinguo permet d'émettre un message clair : les articulations libres indiquent que les ailes peuvent pivoter, tandis que les articulations à crans des extrémités ont vocation à rester fixes. Le déploiement des ailettes est bien évidemment manuel. Le modèle dispose de butées appropriées pour les 4 ailettes, et dans les 2 sens de fonctionnement (ouverture et fermeture). Les 6 pinces de chaque ailette fournissent en outre un bon dosage entre les nécessaires frictions (pour tenir la position) et glissement (pour ne pas avoir à forcer). Pour terminer, le support est semblable à celui de bien d'autres UCS. Il s'insère dans l'orifice présent sous le Sith Infiltrator et peut adopter 2 positions différentes.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Retour en haut de page

Le nez bénéficie d'un design précis. Les bords sont nets et les pans latéraux inclinés produisent une jolie forme bombée au centre. Les différences d'épaisseur entre les plates sont adoucies par des tiles, et les textures sont homogènes. Les tenons donnent du caractère tandis que les surfaces sans tenon apportent de la fluidité, notamment sur la zone centrale proéminente. Au niveau des couleurs, ce #ST19 se veut fidèle ; les zones gris clair et gris foncé sont disposées comme sur le vaisseau original. A part la grille située tout à l'avant, le nez du Scimitar n'a pas énormément de détails à offrir. Sur les bords arrière du nez, les canons lasers passent même à la trappe car trop petits pour être intégrés. Tant pis.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

La face inférieure du nez est simple mais pas négligée pour autant. Comme sur de grands croiseurs tels que les Venator #ST04 ou Imperial Star Destroyer #10030, la construction est retournée pour avoir les tenons à l'extérieur. Esthétiquement, ça fait tout de même beaucoup plus sérieux que le médiocre Executor #10221... A l'instar du dessus, le dessous du nez Sith Infiltrator est légèrement bombé. Il reprend aussi les marquages que l'on peut observer sur le vrai vaisseau. Les seuls détails concernent les grilles gris foncé qui reproduisent les trappes des trains d'atterrissage. Il n'y a pas besoin de plus. On notera en outre que lorsque l'on regarde le vaisseau strictement de profil, aucun jour n'apparait au niveau de la jointure médiane.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

La pente devant le cockpit est conforme au vaisseau original, par contre, la ligne créée par les wings 3x2 en SNOT rend l'ensemble moins net. Les greebs sont assez variés. On retrouve les 2 tubes volumineux en "L" comme sur le vrai Sith Infiltrator et quelques autres composants plus discrets. Tout ce petit monde disparait progressivement dans les entrées d'air. Ces dernières sont de surcroît assez réussies, avec un bel arrondi sur les côtés et un bord supérieur en diagonale.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Le cockpit adopte la même approche que sur le TIE Fighter #75095. Et de la même façon que sur le TIE Fighter, cette solution ne fera pas l'unanimité. Pourtant, c'est bel et bien la seule méthode viable... Diverses wedges et slopes concourent à la réalisation d'une forme aussi ronde que possible. Et le résultat est loin d'être aberrant. On regrettera simplement la présence de 2 coins à l'arrière, au niveau des tiles 1x4 gris foncé. Cette irrégularité s'explique par la présence des "contreforts" latéraux (slope 4x1) qui donnent une dimension impaire à la boule dans le sens de la longueur, et ce alors que le dish supérieur a un diamètre pair. En terme de détails, notre Sith Infiltrator est bien doté. Le trans-red fait des yeux perçants, le dish sérigraphié apporte de belles finitions, et les zones gris foncé sont à peu près placées correctement. Derrière, les réacteurs sont soignés également. Leur design angulaire est bien retranscrit, et l'incandescance des moteurs est de la bonne couleur ; vert. On regrettera cependant la présence de petites failles sur le dessus.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Le dessous du vaisseau ne fait pas d'excès. Il se contente de poursuivre la boule de la même manière qu'elle a été entreprise au dessus. On remarquera toutefois que pour pallier l'absence de slope 4x1 inverted (pour les contreforts inférieurs), on trouve des slopes 6x1 inverted décalées de seulement 3 tenons les unes par rapport aux autres. Si en règle générale ce genre de procédé est à proscrire, en l'espèce le rendu n'est pas trop gênant car situé sous le vaisseau. L'effet "nuage" n'attire donc pas trop l'attention.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Avec l'équivalent d'une plate d'épaisseur, les bords d'attaque et de fuite des ailes sont fins. Cela confère au vaisseau un air plus incisif. L'arrière des ailes est arrondi comme sur le Scimitar original, et on a quelques petits détails sur le dessus pour éviter le syndrome des surfaces vides. Les faces intérieures des panneaux de refroidissement (ailettes) ne sont pas franchement reluisantes, tubes obligent. Les faces extérieures sont plus intéressantes en revanche. On peut y observer le petit liseré sur le pourtour, quelques détails sur la partie médiane, et de bonnes alternances de surfaces avec et sans tenons. De plus, la construction en 5 sections (un segment central et 2 segments pour chaque ailette) définit une courbure d'aile très crédible.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Enfin, les proportions n'appellent pas de commentaire particulier. Globalement, elles correspondent à ce que le vrai Sith Infiltrator propose.

Lego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith InfiltratorLego Star Wars UCS ST19 Sith Infiltrator

Retour en haut de page

Assez fidèle et présentant un niveau technique dans la moyenne, ce Sith Infiltrator souffre néanmoins de 2 défauts majeurs liés à sa nature même. Le premier, c'est son look qui manque de folie, d'extravagance. Le second défaut, lui, réside dans le charisme du vaisseau : il en est presque totalement dépourvu, au point de faire passer le B-Wing pour un vaisseau mémorable.

Pour ce modèle, une instruction professionnelle haute définition a été créée par Frousmoul. Vous avez un aperçu de quelques pages et une liste de l'inventaire nécessaire à sa reproduction. L'affichette de présentation est jointe à la notice. Cette notice est en vente au prix symbolique de 5€. Bien sûr, étant donné les nombreuses heures de travail consacrées à la réalisation du modèle et de la notice, un don majoré est toujours apprécié si vous en avez la possibilité. Pour l'acheter, merci d'envoyer un e-mail à setechnic@gmail.com.

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !