• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Venator Star Destroyer #ST04

Venator Star Destroyer #ST04
  • Référence : #ST04
  • Nom du modèle : Venator Star Destroyer
  • Nombre de pièces : 5414
  • Année : 2009
  • Dimensions : 112 x 56 x 32 (taille réelle : 1137 mètres)
  • Designer : Anio
  • Niveau de difficulté : 5/5
  • Note du modèle principal : 5/5

Le Venator Star Destroyer (aussi appelé Venator Republic Attack Cruiser, Croiseur de la République de classe Venator, ou tout simplement Venator) est le premier vaisseau à apparaitre à l'écran au début de l'Episode III : La revanche des Sith, lors de la bataille de Coruscant. Les forces de la République sont composées de bon nombre de Venator, ce qui n'est pas de trop pour lutter face à l'envahissante flotte des Séparatistes. Le Venator nommé Guarlara est de loin le plus célèbre. C'est lui qui mit le coup de grâce à la redoutable Invisible Hand. Durant la suite du film, le Croiseur de la République est visible à quelques reprises.

Le Croiseur de classe Venator était un vaisseau redouté par tous les ennemis de la République. Les Séparatistes sont parvenus à en détruire quelques uns avec le Malevolence du Général Grievous. Après la Guerre des Clones, l'Empire jugeait le Venator obsolète et inadapté au stockage des TIE Fighter et TIE Interceptor conçus par Sienar, c'est pourquoi il demanda à Kuat Drive Yards de développer un nouveau croiseur : l'Imperial Star Destroyer. L'Empire conserva quelques exemplaires du Venator pour proclamer l'ordre nouveau, en ayant pris soin auparavant de supprimer les célèbres marquages rouges, symboles de la République. Les Venator laissés à l'abandon tombèrent aux mains de factions indépendantes (groupes de pirates, etc).

Conçu par Kuat Drive Yards, le Venator est le fer de lance de la flotte de l'armée de la République. Il est considéré comme le premier destroyer à avoir bénéficié d'une production de masse. Pour le développer, Lira Blissex s'est basé sur les travaux menés sur les Croiseurs de classe Acclamator (vaisseau de transport) et Victory (vaisseau de combat stellaire). L'objectif était de rendre le Venator plus polyvalent pour qu'il puisse effectuer tout type de mission, c'est-à-dire forcer des blocus, soutenir un bombardement planétaire, neutraliser un croiseur, déployer des troupes au sol, ou même escorter. En terme d'armement, le croiseur est sacrément bien équipé : 8 doubles tourelles turbolasers lourdes DBY-827, 2 doubles canons turbolaser moyens, 52 canons lasers défensifs, 4 tubes lance-torpilles à proton et 6 projecteurs de rayons tracteurs. Les tourelles DBY-827 avait la particularité d'avoir une précision, une puissance et une cadence de tir modulables. Ainsi, chaque tourelle pouvait être réglée pour soit arroser à courte distance lors des combats contre des chasseurs, soit réaliser des tirs précis et puissants à longue distance (plus de 10 minutes-lumière) contre les croiseurs. Ces tirs puissants pouvaient perforer les boucliers adverses. Selon les spécificités de la mission, il était également possible de remplacer les tourelles turbolasers par des batteries ioniques lourdes pour neutraliser tous les sytèmes électroniques des vaisseaux en un temps record.

Polyvalence oblige, les Venator ont également tout un arsenal pour déployer des chasseurs et des troupes au sol. Chaque croiseur peut transporter 192 chasseurs V-Wing ou V-19 Torrent, 192 Intercepteurs Eta-2 Actis, 36 chasseurs ARC-170, 40 vaisseaux LAAT/c ou LAAT/i, 24 marcheurs (comme l'AT-TE par exemple), et diverses navettes de transport ou diplomatiques. Cela fait beaucoup, mais ce n'est pas démesuré par rapport aux nuées de chasseurs droïdes ou aux droïdes de combat que les Séparatistes peuvent déployer. A bord du vaisseau, on compte pas moins de 7400 membres d'équipage (officiers, artilleurs, techniciens, etc), auxquels il est possible d'ajouter 2000 passagers. En outre, le Venator a une capacité de transport de cargo de 20000 tonnes métriques.

Le déploiement de tout ces équipements pouvait se faire de manière classique par le hangar inférieur. Ceci dit, le vaisseau disposait d'une piste cachée sous la bande rouge centrale. Celle-ci pouvait s'ouvrir sur toute la longueur pour permettre à plusieurs dizaines de vaisseaux de décoller rapidement et simultanément. Ce déploiement massif et presque immédiat procurait un avantage décisif lors des batailles. Toutefois, l'ouverture gigantesque sur tout le dessus du vaisseau et la lenteur du dispositif mettaient énormément à mal la défense du croiseur. Lorsque la baie d'envol était ouverte, de puissants boucliers déflecteurs s'activaient pour combler cette faiblesse (en plus des boucliers standards déjà présents).

Avec ses 8 moteurs subluminiques (4 gros, 4 petits), le Croiseur de la République peut atteindre la vitesse de 975km/h. Il possède 2 hyperdrives : l'hyperdrive principal est de classe 1 tandis que celui de secours est de classe 15. Par ailleurs, la tour du Venator a la particularité d'avoir 2 ponts. En fait, chacun d'eux a son propre rôle. L'un sert à la gestion des chasseurs et armements divers, tandis que l'autre, plus classique, sert au commandement et pilotage du navire. Cette conception pour le moins singulière couplée à d'immenses baies vitrées permettait d'avoir une vue panoramique sur le champ de bataille. C'était un atout considérable que le future Impérial Star Destroyer ne conserva pas dans sa conception. L'autonomie conséquente du Venator lui permet par ailleurs de participer à des missions de très longue durée. Et si besoin, les sas latéraux du croiseur sont là pour s'arrimer à une station spatiale ou à une tour d'appontage pour renouveler l'équipement ou les stocks.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

s'arrimer à une station spatiale ou une tour d'appontage.

Retour en haut de page

Avec plus de 5400 pièces au compteur, la construction du Venator nécessite entre 20 et 25 heures. Sur le fond, l'ensemble du processus est assez proche de celui rencontré sur l'Imperial Star Destroyer #10030 (structure, ailes, tour). Sur la forme (aspects techniques), la richesse de la construction se rapproche plutôt du Millenium Falcon #10179, sans jamais toutefois l'égaler (cela est-il possible ?). Ce Venator offre donc une superbe expérience, à la fois riche, variée et complexe. La conception du vaisseau est totalement modulaire et comporte 17 éléments : la structure, 4 ailes, les arêtes inférieure et supérieure (un petit carénage supplémentaire pour l'arête supérieure), 8 moteurs (et assimilés), la tour et le présentoir.

Fort logiquement, la première chose que l'on construit est la structure du vaisseau. Celle-ci est très largement composée de poutres Technic studful. Les différents angles sont achevés par des hinge plates et des hinge briques ; incontournable. Pour assurer la rigidité de la construction, diverses armatures transversales ont été intégrées. De même, le cœur de la structure jouit de très nombreux renforts. A titre d'exemple, on peut citer les poutres verticales ou encore l'étai situé entre le mur gris foncé des moteurs et le point d'attache des triplets d'aimants. Ce renforcement empêche la paroi arrière de se tordre sous le poids des moteurs. Autre particularité tout à l'avant : la structure est vide sur la partie centrale de manière à ne pas gêner la mise en place des arêtes inférieure et supérieure. A ces aspects structurels s'ajoutent divers assemblages plus petits qui permettront d'agencer tous les modules suivants : attacher les moteurs, les greebs, les ailes, etc.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Pour des raisons de solidité et rigidité, la queue de l'appareil fait partie intégrante de la structure. Par contre, l'habillage de celle-ci présente des petits montages simples afin d'incliner les pièces. Sur le dessus, un clic-clac et plate 2x2 with holes sont à l'origine des inclinaisons, tandis qu'à l'extrémité de la queue c'est une combinaisons de poutres studful et studless. Sous la queue, des demi pins permettent de fixer des plates et un agencement de diverses pièces cale la plate 2x12 en biais.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

La structure de l'arête inférieure est conçue sur 2 niveaux, afin d'avoir la "cassure" nécessaire au hangar. Des poutres studless 3L verticales se chargent de solidifier le montage. La surface extérieure est construite avec un montage en SNOT assez étendu. Des briques 1x1 with headlight - pièces très souvent utiles pour SNOTer - suffisent à faire la bascule de 90°. Le tout est recouvert de pièces dark red. La fixation de l'arête se fait par des pièces Technic. A l'arrière, il faut enfoncer les axes 3L with stop dans le mur gris foncé, et à l'avant, il faut accrocher les biellettes à la structure du vaisseau.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Compte tenu du fait que les supports passent à travers l'arête inférieure, il n'est pas possible de positionner les pieds plus tôt. Ces derniers sont attachés avec des pins, et des plates 6x6 renforcent chaque support.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

On attaque ensuite la construction des éléments moteurs, à commencer par divers panneaux. Tous sont fixés à la paroi grise par des pins bleus. Cela dit, leur inclinaison est gérée différemment. Pour ceux positionnés à l'extérieur on a des plates 2x2 with holes couplées à des mini turntables (inclinaison dans 2 directions), tandis que de simples connecteurs Technic font l'affaire pour ceux plus à l'intérieur. Les moteurs secondaires courts ont un montage intéressant pour fixer la jante. L'axe 3L with stop étant nécessaire pour attacher le dish 3x3 mais trop court pour s'insérer dans les briques 4x4 round, des plates 2x2 round sont de la partie. Ces dernières permettent de prolonger le trou cruciforme sans pour autant repousser la jante, puisqu'elles sont assez petites pour se glisser dans le creux de la jante. L'ensemble s'attache à la structure par des demi pins. Les moteurs secondaires longs sont similaires, à la différence qu'ils contiennent un axe de 16 pour assurer la pérénnité du montage. L'extrémité de cet axe dépasse et s'insère dans le trou cruciforme des poulies de la structure. Une telle fixation a bien des avantages. Premièrement, combiner 4 trous cruciformes de poulies offre une importante résistance au glissement. Ainsi, le moteur tient bien malgré son poids. Et deuxièmement, cette fixation cruciforme reste indépendante du moteur, ce qui ne serait pas le cas avec par exemple 2 bushs Technic. Autrement dit, si pour une quelconque raison le moteur doit être retiré, aucune pièce ne tombe dans les entrailles du vaisseau. Les petits réacteurs ont les mêmes caractéristiques, mais à plus petite échelle : un axe with stop pour tenir la tête de minifig et une pièce Technic comme sur l'Invisible Hand #ST07 pour avoir un trou cruciforme indépendant du réacteur.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Les moteurs principaux utilisent un montage complexe qui est à la base de la structure du Podracer de Sebulba #ST09. L'objectif est d'avoir des point de fixation sur 8 faces. Pour cela, des briques 4x4 round sont équipées de demi pins. Ainsi, on a déjà 4 face. Et afin de doubler ce chiffre, une tranche sur 2 est décalée de 45° grâce à des mini turntable. Il est vrai que le montage est très consommateur en pièces, mais il s'avère assez efficace. Les 7 faces - en largeur paire et impaire - de chaque moteur sont classiques et se montent directement sur la structure précédemment construite. La 8ème face, elle, fait partie intégrante de la structure. Elle y est attachée et va jouer le rôle d'une languette tout le long du moteur. Seul un axe du moteur s'insère dans la structure, et sans trou cruciforme ; il n'y en a pas besoin. Cette fixation déconcertante de simplicité fonctionne à merveille.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

La construction des greebs n'appelle aucune remarque particulière. Seules les arches des sas latéraux fixées à 90° par des briques 1x1 with headlight peuvent éventuellement présenter un intérêt. Les greebs sont quasiment tous montés avec des demi pins. Seuls le nez et les sas sont respectivement attachés avec un bracket 1x1-2x2 et des briques 1x4 with studs on side. Les ailes inférieures sont conçues avec 2 épaisseurs de plates. Sur le bord extérieur, les pièces sont positionnées en diagonale avec une hinge plate. C'est astucieux, d'autant plus qu'il n'y a pas de jeu.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

La paire d'ailes inférieures est tenue par des aimants. Les aimants sont un peu la solution de dernier recours quand la construction vire complètement en dehors du système Lego, et que la gravité joue en sa défaveur. Cette technique a été vue pour la première fois sur l'Imperial Star Destroyer #10030.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

L'arête supérieure est construite sur le même principe que l'arête inférieure. Une structure rectiligne accueille une ribambelle de briques 1x1 with headlight pour monter la bande rouge en SNOT. Le morceau perpendiculaire à l'arête à ce stade du montage s'intégrera plus tard dans la pente de la tour. L'arête s'attache par l'arrière avec des pièces Technic, et elle repose sur la structure du vaisseau. On notera la présence de connecteurs noirs qui dépassent des bords de l'arête. Ceux-ci seront utilisés pour attacher les ailes supérieures.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

La construction des ailes supérieures est beaucoup plus riche que leurs homologues étudiées plus tôt. Commençons par regarder la face cachée, côté tubes. Le décrochement est identique à celui des ailes inférieures, et la fixation des ailes à la structure se fait par des axes 3L with stop glissés dans des plates Technic 2x8 et les connecteurs mentionnés dans le paragraphe précédent. A l'arrière, le bord est incliné par des articulations libres (1 et 2). L'Open Circle (signe d'appartenance à la République) et tous les greebs des ailes ont nécessité la création de compartiments dans l'épaisseur de l'aile. L'Open Circle, fait en briques, n'est pas maintenu dans son compartiment mais y est simplement casé. Vu que ça passe de justesse, les frottements le tiennent correctement si l'aile venait à être retournée. Les tourelles recèlent un montage sensationnel. En effet, les hinge bases n'accueillent des hinges tops comme c'est normalement le cas, mais des robinets ! Ces robinets, composés de 2 section à 90°, permettent de fixer des éléments devant et sur les côtés. Les briques 1x2 with holes ont besoin de demi pins pour tenir convenablement. Pour terminer les ailes, on dispose les carénages verticaux en briques qui vont se plaquer contre la tour. Ces carénages sont inclinés par des hinge bases couplés cette fois-ci à des hinge tops.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

La partie basse de la tour consiste en un empilement de briques avec des montages assez simplistes pour habiller. Sur les côtés, on attache des wings 4x2 avec du Technic. Un peu plus en avant, c'est un escalier de plates qui est mis en place sur une brique 1x1 with stud on one side. Cet escalier est peu reluisant mais semble être la seule solution face à l'abscence de wing Lego aussi fine. A l'arrière, la fixation des greebs est semblable à celles visibles sur le dessus de la queue. Et à l'avant, une articulation libre fait l'affaire pour placer les greebs en pente. En fait, c'est sur les passerelles que ça devient intéressant. Il y a du SNOT à foison : toutes les pièces fixées sur les faces latérales, la slope 2x4 vers l'arrière ou même la brique 1x2 with grille. On remarquera aussi l'utilisation des tenons évidés pour centrer les plates 1x3. Une fois la tour posée sur les tiles 1x6 de la structure, on rabat le battant de l'arête supérieure dans la tour.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

La construction touche à sa fin. On dispose un petit carénage devant la tour, et le vaisseau est terminé. Ce petit panneau fait le lien entre l'arête supérieure et la tour, il n'a donc l'inclinaison ni de l'une, ni de l'autre. Il repose sur des tiles. Le présentoir est une version agrandie de celle du Faucon Millenium #10179. Pour information, le vaisseau peut être déplacé sans être démonté. Pour cela, il faut glisser une main sous la queue et l'autre sous l'arête inférieure, devant le support avant. Ladite arête ne bronche pas sous la pression car elle s'appuie sur la structure principale.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Retour en haut de page

Dessus, dessous, devant, derrière, peu importe où l'on porte son regard, le vaisseau présente d'excellentes finitions. On commencera donc par la partie supérieure du nez du vaisseau. Malgré la surface conséquente des ailes et de la bande centrale, cette grande zone a bénéficié d'une attention particulière pour ne pas être monotone. Les variations de textures sont donc multiples pour apporter du détail. On a par exemple des greebs incrustés dans l'épaisseur des ailes. Ils ne dépassent presque pas mais ressortent bien visuellement car disposés sur un fond gris foncé. Les quelques surfaces tilées avec ces pièces et les décrochements latéraux s'intègrent à la perfection. Quant à l'Open Circle fait en SNOT, il est reconnaissable sans mal. Il est très appréciable qu'il soit fait en briques et non par quelconque artifice à base de sticker. Sur la bande rouge, les textures ont pu être bien travaillées grâce à la construction en SNOT. Les quelques pièces grises et le trapèze vers l'arrière imitent les textures du vrai vaisseau. Sur les bords de la bande centrale, l'effet escalier est présent, c'est indéniable. Mais il est tellement allongé qu'il ne choque pas. Et de toute façon, on ne voit guère comment il est possible de faire mieux. Il n'y a qu'à observer les jointures qui tombent au millimètre pour s'en convaincre.

 Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Sur la seconde moitié, les ailes supérieures ne sont pas moins riches en détails. Les tourelles turbolasers lourdes, bien que plus grosses que sur le vaisseau original, sont des petites merveilles. Les "casquettes" leur donnent un air robuste et séduisant. Devant chacune d'elle, les greebs sont homogènes. Ils sont tous identiques, ce qui insuffle une certaine uniformité dans le design sans nuire aux détails. Et après tout, cette unicité dans les greebs n'est pas dénuée de sens vu que les tourelles sont toutes identiques elles aussi. Au dos des tourelles les plus en avant, la jointure avec la partie centrale est mauvaise. Il y a un écart de 5 mm dû à l'orientation en biais des ailes. Les marquages rouges et les bords arrière inclinés finalisent de façon simple des ailes déjà sacrément bien loties.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Sur le vaisseau original, la tour présente bon nombre de pentes différentes. Celles-ci ont toutes été correctement intégrées à notre modèle Lego. Dans le sens de la longueur, les slopes et le battant de l'arête supérieure remplissent idéalement leur mission. C'est le même constat dans la largeur avec les murets des ailes qui se plaquent contre la tour. L'empilement de briques relativement simple n'empêche pas d'avoir des détails. On note quelques incrustations de pièces gris foncé et des greebs. Ces greebs sont un peu enfoncés, pas très visibles selon l'angle avec lequel on regarde le vaisseau (surtout sur l'avant), afin de ne pas mettre à mal les lignes saillantes des différentes pentes. Les passerelles sont superbes. Les reliefs sont subtils, de même que les touches de gris foncé ici et là. Les éléments caractéristiques du Venator sont de la partie : une verrière sur 180°, les systèmes de communications et de scanners avec une tile 2x2 round sérigraphiée, et une partie arrière plus volumineuse et striée.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Le dos de la tour et le dessus de la queue de l'appareil sont très chargés. Ici, l'objectif des greebs - en plus d'inclure des détails fidèles au film - est double. Premièrement, ils doivent adoucir l'angle entre les slopes de la tour et les plates de la queue. Et deuxièmement, ils doivent faire de l'habillage tout en diminuant progressivement de volume vers l'extrémité de la queue. Ces objectifs semblent remplis. Toutefois, quelques pièces gris foncé auraient été les bienvenues.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Tous les greebs latéraux sont réalisés un peu avec la même approche que ceux de l'Imperial Star Destroyer #10030. Des greebs réussis reposent sur des montages fouillés et homogènes. En somme, il faut se forcer à reproduire de l'aléatoire sans qu'aucun schéma ne se dégage. Cet aspect est très bien rendu sur le Venator. Au final, les greebs reposent très majoritairement sur l'utilisation de 6 références, à savoir des robinets, des leviers, des cônes 1x1, des grilles, des tiles 1x1 with clip et des panels 1x2x1. Les faces internes des ailes légèrement visibles accroissent l'impression de détail. Sur les décrochements, des clés anglaises reproduisent les canons. Ceux-ci peuvent d'ailleurs être orientés verticalement. Les bords arrondis des sas latéraux ne choquent pas, cela dit, il faut savoir qu'ils ont des formes davantage angulaires en réalité. Concernant les jointures entre les greebs et les ailes, elles sont irréprochables sur toute la partie avant de l'appareil. Elles sont un peu plus approximatives autour des sas compte tenu des angles très peu communs en présence.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Les moteurs sont une véritable attraction ! Pour dire les choses de façon triviale, ils en jettent ! Ils sont au nombre de 10 et leurs dimensions sont scrupuleusement fidèles au vaisseau réel. Il n'y a des greebs à proprement parler que sur les 2 plus gros réacteurs. Cela n'empêche pas tous les moteurs d'être soignés. Que ce soit avec des tenons, des tonneaux, des jantes ou des briques 4x4 round, tous ont des textures soignées. Sur les réacteurs principaux, les 8 faces reproduisent même idéalement les plaques électromagnétiques qui orientent la poussée. L'incandescence bleu transparent magnifie le tout. En fait, le seul reproche que l'on pourrait faire, c'est que les 2 réacteurs principaux ne sont pas tout à fait horizontaux. Cela est aisément pardonnable quand on sait leur longueur et leur poids. Pour garnir la face arrière conformément au vrai Venator, les 2 paires de carénages sont aussi simples qu'efficaces.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Sur la face inférieure, ce Venator jouit d'un niveau de finition dont même le Faucon Millenoum #10179 ne peut se targuer. Les ailes et l'arête inférieures sont calquées sur leurs homologues supérieures, mais dans des versions simplifiées. Les jointures entre les ailes, l'arête et les supports sont impeccables. A ce titre, le support avant fait corps avec l'arête. Côté moteur, la face inférieure présente le renfoncement central caractéristique du Venator. Et on garde le meilleur pour la fin : le vaisseau possède même un hangar aménagé ! C'est ainsi que l'on trouve une grue à pince de contention électromagnétique (montée sur une mini turntable) et divers greebs faits avec des perceuses.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Pour terminer cette analyse du design, il convient de dire quelques mots sur les proportions. En hauteur et en largeur, il n'y a rien à redire. Par contre, un Venator Star Destroyer a normalement un nez plus allongé. Ce défaut de proportion sur la version Lego s'explique par l'utilisation de wings 2x4 qui ont un angle trop important, et auquel s'ajoute encore l'angle induit par la bande centrale rouge. L'angle des wings 12x3 est vraisemblablement plus juste. Néanmoins, cela aurait aboutit à un vaisseau de taille déraisonnable (1,45 m ?) et dont la structure aurait sûrement commencé à broncher. Rappelons tout de même que le vaisseau mesure déjà 112 cm de long. Cela illustre bien qu'en Lego, ce qui est le plus juste n'est pas forcément le plus approprié. Quoi qu'il en soit, on relativise bien vite ce défaut de proportions qu'on ne remarque uniquement quand on regarde le vaisseau strictement de dessus.

Lego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star DestroyerLego Star Wars UCS ST04 Venator Star Destroyer

Retour en haut de page

Ce Venator de 5400 pièces est fidèle au vaisseau réel, tant dans ses formes que ses détails. A cela s'ajoute une taille plus impressionnante que l'Imperial Star Destroyer, un montage presque aussi complexe que le Faucon Millenium, et une élégance semblable à celle du Republic Cruiser. Assurément, ce sublime Venator a vraiment tout pour lui !

Pour ce modèle, une instruction professionnelle haute définition a été créée par Frousmoul. Vous avez un aperçu de quelques pages et une liste de l'inventaire nécessaire à sa reproduction. L'affichette de présentation est jointe à la notice. Cette notice est en vente au prix de 30€ compte tenu de l'aspect collector du modèle. Pour l'acheter, merci d'envoyer un e-mail à setechnic@gmail.com.

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !