• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Speeder Bike #ST13

Speeder Bike #ST13
  • Référence : #ST13
  • Nom du modèle : Speeder Bike
  • Nombre de pièces : 1696
  • Année : 2013
  • Dimensions : 77 x 21 x 27 (taille réelle : 4,4 mètres)
  • Designer : Anio
  • Niveau de difficulté : 4/5
  • Note du modèle principal : 5/5

Le Speeder Bike est un véhicule de patrouille visible dans l'Episode VI : Le retour du Jedi, et plus particulièrement lors de la Bataille sur la lune forestière d'Endor. Après avoir atterri, les Rebelles progressent discrètement en forêt, jusuqu'au moment où des gardes impériaux se trouvent sur leur chemin. A cause d'un craquement de branche pour le moins malencontreux, Han Solo se fait repérer. L'alerte est donnée ! Chewbacca parvient rapidement à neutraliser un garde à bord de son Speeder Bike grâce à un tir de blaster bien placé. Cela dit, 2 gardes parviennent à prendre la fuite. La Princesse Leia et Luke Skywalker enfourchent immédiatement le Speeder Bike restant pour les poursuivre ! Afin d'empêcher les contacts radios, Luke ordonne à Leia de brouiller les émetteurs avec un dispositif du véhicule. Se faufilant entre les arbres à plusieurs centaines de km/h, Leia parvient à revenir à hauteur du premier ennemi. Les 2 opposants ne se font pas de cadeau et s'échangent des charges latérales sans hésitation. Luke profite alors d'une accalmie pour bondir sur le Speeder Bike ennemi et en éjecter son pilote ! Leia et Luke pilotent désormais chacun un Speeder Bike et poursuivent le dernier garde en fuite. Mais c'est à ce moment là qu'ils sont pris en chasse par une nouvelle patrouille composée de 2 Speeder Bike. Luke décélère brutalement et se positionne derrière eux. Avec quelques tirs du canon blaster équipant l'engin, il vient rapidement à bout du premier des 2 nouveaux poursuivants. Leia, continuant la poursuite du second garde de la première patrouille, est neutralisée par un tir de blaster de son rival. Ce dernier, trop fier de son coup, contemple la chute de la Princesse. Cette inattention lui vaut de littéralement s'empaler sur une souche d'arbre quelques dizaines de mètres plus loin. Reste alors Luke à la lutte avec un garde. Les 2 véhicules se chargent à nouveau mutuellement, jusqu'au moment où ce qui devait arriver arriva : les 2 Speeder Bike restent accrochés. Luke n'a alors plus le choix, il saute de son Speeder Bike. Le garde fait demi-tour pour porter le coup de grâce au Rebelle au sol. Luke renvoie de nombreux tirs de blaster ennemis, puis, avec un coup de sabre laser précis et fulgurant, il ampute le Speeder Bike ennemi de sa fourche de stabilisation. Ce dernier part alors en vrille et s'explose dans un tronc. Au total, Chewbacca, Luke et Leia ont neutralisé 5 pilotes ennemis et empêché que l'alerte soit donnée. Plus tard dans le film, afin de dégager l'accès au bunker qui génère le champ de protection de la Death Star II, l'Ewok Paploo subtilise un Speeder Bike, ce qui attire l'attention de 3 gardes. Paploo a bien du mal à contrôler l'engin étant donné qu'il est bien trop petit pour toucher les pédales ! Accroché seulement aux manettes, il valse à la moindre accélération ! Une fois stabilisé, il s'extirpe de cette situation en s'accrochant à une liane, abondannant son Speeder Bike et laissant filer ses 3 poursuivants.

Le Speeder Bike 74-Z est un motojet utilisé par l'Empire pour avoir des patrouilles très mobiles. Avec une vitesse maximale de 500 km/h, ces véhicules passe-partout peuvent parcourir de grandes distances très rapidement. Ils permettent d'avoir en un temps record des informations sur le terrain, comme par exemple la localisation des troupes ou de l'artillerie ennemies. Ce sont d'excellents véhicules de reconnaissance, plus rapides, plus discrets et plus manœuvrables que des landspeeders. Les véhicules comme l'AT-AT en embarquent d'ailleurs toujours quelques uns pour être plus polyvalents.

Le Speeder Bike est conçu à l'origine comme étant un monoplace mais est souvent, de fait, utilisé tel un biplace, avec un pilote et un passager. Les 2 poignées principales agissent sur les ailettes au bout de la fourche pour diriger l'engin, tandis que les pédales permettent de régler la vitesse et l'altitude. Les répulseurs du véhicule permettent d'atteindre 25 mètres d'altitude au maximum. Les répulseurs sont protégés par les carénages courbés à l'arrière. Ceux-ci jouent un rôle décisif pour la stabilité de l'engin, surtout en virage. En effet, selon la situation, les volets des carénages vont automatiquement s'ouvrir ou se fermer pour réguler la vitesse et seconder les ailettes de direction de la fourche. La fragilité de ces ailettes directionnelles est en outre la principale faiblesse du Speeder Bike. Si l'une d'entre elles est endommagée, cela suffit à envoyer l'engin et son pilote ad patrès. Dans l'Episode VI, Luke Skywalker exploite cette faille sans vergogne pour se débarasser de son dernier ennmi et mettre fin à la course poursuite.

Compte tenu des vitesses qui peuvent être atteintes aux commandes d'un Speeder Bike et des environnements hostiles pratiqués, les pilotes de Speeder Bike devaient impérativement suivre une formation spécifique. Ces formations visaient principalement à développer leurs réflexes pour manier un Speeder Bike, et améliorer leur sens de l'anticipation pour déjouer des imprévus en une fraction de seconde. De plus, le Speeder Bike 74-Z n'étant pas un véhicule de combat, il n'a pas de bouclier et son armement se résume à un canon blaster rotatif léger. Les pilotes avaient donc bien meilleur compte d'éviter le combat en misant sur leurs compétences de pilotage que d'utiliser la puissance de feu dérisoire qu'ils avaient à leur disposition.

Produit par Aratech Repulsor Company, le Speeder Bike jouit d'une fiabilité à toute épreuve. Il peut enchaîner plusieurs milliers de kilomètres sans s'arrêter, et sans maintenance. Cela rend possible les missions de longue durées (plusieurs semaines, parfois), pour peu que le pilote puisse se ravitailler en produits de première nécessité (nourriture essentiellement, seuls quelques kg de marchandises peuvant être embarqués sur le motojet). Par ailleurs, pour les opérations se déroulant sur la planète Hoth, des versions blanches du Speeder Bike 74-Z ont été produites.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Retour en haut de page

Sur son approche globale, le montage de ce Speeder Bike fait penser à celui de l'Invisible Hand. Si on exclut quelques finitions, il n'a pas une once de modularité. Il forme un bloc massif et quasiment indémontable. Il est donc difficile de décrypter la façon dont l'engin est construit s'il n'est pas en grande partie démonté. Car la construction a tout de même bien plus de techniques à offrir que l'Invisible Hand. On a ainsi un peu de SNIR, énormément de SNOT, et quelques autres montages plus spécifiques mais pas moins intéressants.

Le début de la construction se résume pas mal à de l'empilage. Cela n'empêche pas d'avoir des particularités qui trouveront leur utilité plus tard. C'est le cas du cadre Technic studful 4x6 qui procurera la solidité nécessaire pour accueillir le présentoir, des brackets 1x2 - 2x2 qui permettront d'attacher les carénages des répulseurs, ou des poutres studless qui feront office de renforts verticaux. La conception des fourches repose sur l'utilisation de 2 axes Technic 32L. Chaque axe est solidement ancré dans 6 briques 1x2 with axlehole, elles-mêmes fondues dans la masse de briques constituant le nez du Speeder Bike. Pour solidifier encore le montage, des brackets 2x2 - 2x2 sont aussi de mise. Tout d'abord, il est essentiel de noter que le trou qu'ils comportent permet de laisser passer l'axe de 32. Bien entrecroisés, ils consolident aussi le montage. Les plates 2x10 ajoutées sur les faces extérieures des brackets finissent d'assurer la solidité de la base du montage. En effet, positionnées sur la tranche, il est impossible qu'elles plient. Sur la suite de la fourche, on trouve des mâts de bateau. Ceux-ci ont l'avantage d'être plus rigides (car constitués d'une seule pièce) et plus légers (car évidés) que les empilements de briques 2x2 round. Toutes ces mesures prises pour favoriser la solidité et stabilité du montage font qu'à l'extrémité des fourches, l'affaissement n'atteint guère plus qu'un ou 2 millimètres.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Le bloc moteur est bien sûr lui aussi constitué de sa structure studful. Celle-ci ne sert pas tant à rigidier le bloc - il est ridige par nature - mais plutôt à positionner des renforts verticaux qui pourront aisément se lier aux autres structures maîtresses de l'engin. Vers l'arrière, on a des pièces Technic pour attacher des finitions. Et l'incontournable plate 2x2 with holes constitue la transition du Technic aux briques classiques. De part et d'autre des structures, beaucoup de brackets sont présents afin de fixer l'habillage en SNOT. Vers l'avant, on a même encore du SNOT et des clic-clacs pour finaliser le bloc moteur. Il faut aussi noter l'installation de 2 contrepoids à l'arrière. Ils participeront au bon équilibre du Speeder Bike sur son support. L'ensemble du bloc moteur se greffe par dessous, à l'arrière. Son installation sera définitevement verrouillée lorsque les renforts verticaux se lieront aux structures longitudinales supérieures.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

On poursuit justement avec l'installation desdites poutres, sur 2 niveaux. Une fois tous renforts verticaux ajoutés et attachés par des pin ou des axes 4L with stop, la structure du Speeder Bike est terminée. On commence par ailleurs à faire le carénage à l'arrière.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

L'étape suivante est la construction du nez de l'appareil. De manière générale, l'ensemble consiste en un empilement on ne peut plus basique. On insistera donc seulement sur les pièces fixées sur le tenon de l'axe 3L with stop. En fait, ces pièces servent de butée à l'axe. Ainsi, lorsque l'on rajoutera les commandes principales, il n'y aura aucun risque l'axe s'enfonce dans le corps du Speeder Bike. Car si cela devait arriver, il faudrait redémonter une bonne partie de la construction... Le carénage de l'engin devient plus étroit grâce à un montage en SNIR qui repose sur le même principe que celui présent sur les X-Wing #7191 et #10240. Pour faire simple, chaque section en diagonale est articulée par l'intérieur à l'avant, et par l'extérieure à l'arrière. Donc si chaque diagonale occasionne effectivement un décalage de 2 tenons vers l'intérieur (en allant vers l'arrière), les points d'articulation, eux, n'ont en fait qu'un seul tenon de décalage. Ce décalage d'un tenon entre alors parfaitement dans le système Lego puisqu'il correspond à la diagonale d'une brique d'un tenon de large. Les articulations sont bien sûr réalisées avec des hinge plates et des briques articulées.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Le reste du fuselage repose aussi beaucoup sur de l'empilage. Pour la forme pyramidale derrière la selle, on a un peu de SNOT avec diverses pièces ayant des tenons sur le côté. Les carénages des répulseurs sont eux aussi des empilements de briques, à ceci près qu'il comportent chacun 2 contrepoids supplémentaires. En tout, le Speeder Bike en possède donc 6. Les carénages sont fixés en SNOT, avec les brackets évoqués au tout début du processus de construction.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Puis, on continue à ajouter des couches de briques, de plates et de slopes pour caréner le véhicule. A l'arrière, les slopes sont horizontales mais ont quand même la particularité d'avoir une fixation sur du SNOT avec les briques 1x4 with studs on side. C'est en quelque sorte du SNOT sur du SNOT qui permet d'aboutir à nouveau à montage standard. Le panneau de contrôle n'est pas attaché mais glissé sur le dessus, un peu à la manière de l'Open Circle sur le Venator #ST04. Pour cela, il suffit de respecter la règle élémentaire selon laquelle 2 tenons équivalent à 5 plates. En l'occurence, pour 4 tenons on a 10 plates. Les frottements suffisent à retenir le panneau de contrôle dans le cas où l'on retournerait le modèle.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

On finalise ensuite l'arrière du Speeder Bike avec la sacoche et les volets des répulseurs. Ces derniers sont articulés par des clic-clacs eux-mêmes fixés sur des briques 1x1 with stud on one side. A ce stade du montage, le corps du Speeder Bike est terminé. Il reste donc à construire le support et divers détails et finitions.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike.Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Le support est monté dès à présent car la réalisation des prochaines étapes de construction n'est guère compatible avec un modèle reposant au sol. Le support est on-ne-peut-plus classique, et c'est sûrement une bonne chose. Sa conception est calquée sur celle de bon nombre de sets UCS, comme le Snowspeeder #10129 par exemple. Il peut adopter 2 positions, étant entendu qu'aucune d'entre elle ne permet aux pédales d'entrer en contact avec le présentoir (de justesse, pour l'une des deux ;-) ).

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Et maintenant que le gros œuvre est achevé, on attaque les éléments de détails, à commencer par les ailettes et senseurs à l'avant. Ce montage est très minutieux et recourt à des fixations très variées. Avant toute chose, le socle comprend des plates 2x4 trouées et des plates 2x2 round pour que l'ensemble puisse se fixer au bout des fourches. La wedge plate 4x6 est tenue par des brackets 2x2 - 2x2. On trouve encore des brackets pour fixer les senseurs et les ailettes inférieures. Ces dernières nécessitent en plus des articulations crantées (1 et 2). Sur le dessus du socle, des pièces Technic créent des greebs en plus d'être un renfort longitudinal sur les fragiles brackets. Les ailettes supérieures, elles, sont fixées avec un bush Technic qui se prend entre les 4 tenons d'un bracket. Les plates 2x2 with hole permettent de transitionner du Technic aux plates, tout en donnant une inclininaison à l'ailette. Cette inclinaison des ailettes supérieures est identique à celle des ailettes inférieures, sur lesquelles elles reposent d'ailleurs. Pour information, les barres faites de longues vues sont uniquement décoratives.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Sur les côtés, les poignées de commande et autres éléments mécaniques sont tous attachés par des pièces Technic. Le tout tient bien. Les leviers sont articulés sur l'axe 3L with stop, et les connecteurs annexes permettent de définir des butées appropriées. Ainsi, le mouvement des poignées n'est pas aberrant (15° environ). L'armature des pédales est elle aussi faite en Technic. Les pédales studful sont attachées avec des plates 2x2 with hole. L'ensemble se greffe sur les connecteurs mis en place tout au début de la construction du châssis. Encore une fois, les tuyaux et la volumineuse cellule d'énergie reposent intégralement sur une conception en Technic. Cela permet de conserver des fixations simples et solides. Le canon blaster est articulé par une miniturntable. Et pour qu'il ne puisse pas tourner à 360° mais seulement pivoter sur une vingtaine de degrés, il y a des butées. Pour cela, il faut régler délicatement la position du cône 1x1 sur la plate 1x2 with arm up afin que la partie arrière du canon tape dans le cône, limitant ainsi son angle d'action. Oui, c'est un peu du bricolage... Quoi qu'il en soit, la construction du Speeder Bike est maintenant achevée.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Retour en haut de page

Pour le design, on analysera le véhicule de l'avant vers l'arrière. Les composants constituant l'avant de l'appareil sont fins et très découpés, ce qui donne un réel sentiment de fragilité à leur égard (ce n'est d'ailleurs pas qu'un sentiment ;-) ). Les 4 ailettes ont des formes fidèles et toutes les petites pièces reproduisent idéalement les biellettes servant en réalité à orienter lesdites ailettes. Au centre, le cône 2x2 et les casseroles (!) imitent des senseurs. Les 2 fourches sont très lisses et bien droites, ce qui est une très bonne chose. A leur base, les détails ne manquent pas. On a un senseur au milieu, et plusieurs tringles entre et à l'extérieur des fourches. Ces détails, et plus particulièrement les plates 2x8 positionnées en SNOT, viennent cependant quelque peu brouiller le design simple et épuré des fourches, surtout à leur base. Cela tend à raccourcir la longueur perçue sur les fourches. On a donc tendance à les trouver trop courtes, alors qu'en réalité, il n'en est rien.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Le nez du Speeder Bike présente un angle plus ou moins bon selon les sources auxquelles on se fie. Son design est régulier. L'effet escalier est présent mais inévitable dans ce genre de procédé. Il n'est toutefois pas si problématique, pour 2 raisons. Premièrement, il est noyé dans une grosse masse de marron. Et deuxièmement, les wings dessinent un contour à peu près correct sur la partie basse. Etant entendu que l'empilage de wedge n'est pas viable en Lego, les seules wedges que l'on trouve sont sur les bords. Celles-ci permettent d'insuffler au nez une pente non seulement dans la longueur mais aussi dans la largeur. Les connecteurs Technic permettent d'avoir des manettes ni trop épaisses, ni trop rachitiques. Et les détails sont très corrects : poignées orientables et adhérentes grâce à des petits pneus, câbles de transmission, et pivotement avec butées. La console centrale n'a rien d'extraordinaire mais demeure conforme au vrai vaisseau. On recense quelques manettes et voyants lumineux. En réalité, elle sert au contrôle des senseurs, des dispositifs de communication, du brouilleur de fréquence et des armes.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

La partie médiane du fuselage présente une forme fuyante. L'amincissement dans le sens de la hauteur ne pose aucun soucis ; les slopes 2x2x2 font très bien le travail. En revanche, le SNIR nécessaire à l'amincissement dans le sens de la largeur donne lieu à des conséquences moins flatteuses. En effet, un tel montage induit 2 failles de chaque côté. Vers les manettes, ça peut encore aller. Mais vers la selle, c'est franchement visible. De dessus, le cisaillement est majeur. Fort heureusement, ce n'est pas nécessairement l'angle de vue que l'on privilégie pour observer le modèle. On note aussi que les ouïes latérales sont purement et simplement absentes, du fait du montage en slopes. Tout n'est pas noir pour autant. Sur le dessus, les jointures entre les wings 3x12 et les slopes sont irréprochables. Faite avec des mini slopes, des plates 3x3 round corner et une wedge curved, la selle a des formes assez souples. Les tiles 1x4 permettent même d'imiter des surpriqûres.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

L'arrière est soigné. La forme pyramidale située derrière la selle est aussi bien faite que possible. Le paquetage ne ressemble pas à un bloc. Les briques 1x2 with log, l'alernance de surfaces avec et sans tenons et les sangles créent un design rembourré appréciable. La couleur - dark tan - est également crédible. La forme des carénages des répulseurs est particulièrement bien retranscrite, essentiellement grâce aux wedges 8x3x2. Des tiles permettent d'avoir des surfaces lisses comme sur le reste du corps du Speeder Bike. Et sur la partie basse, la construction par empilage de briques apporte une cohérence d'ensemble certaine avec le nez de l'engin. La face arrière présente tout ce que l'on est en droit d'attendre. Au centre, on a divers éléments mécaniques, 4 petits échappements et une sorte d'extracteur d'air en bas. Sur les côtés, les volets sont mobiles sur 30° environ et épousent bien les formes des carénages. Les tenons sur leur pourtour sont parfaits pour imiter les rivets.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Le bloc moteur est réussi, mais a été légèrement redessiné pour paraître moins volumineux que sur le vrai vaisseau. En fait, le carénage marron vers la selle recouvre davantage le bloc moteur. Et c'est plutôt une bonne chose car cela concourt à un meilleur équilibre visuel. En terme de détails et finitions, il y a largement de quoi faire : des petites grilles de refroidissement, les points d'attache des tubulures, et les renflements externes avec les coins arrondis (merci aux briques curved 1x2x1). Tout en dessous, les diverses pièces Technic pour attacher d'autres éléments accroissent l'impression de détail. La structure Technic des pédales est résistante, et de longs flexs apportent de la fluidité. Les pédales sont impeccables elles aussi : une surface lisse vers l'arrière, quelques tenons vers l'avant pour simuler des crans antidérapants, et un flex courbé en guise de cale-pied.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Réalisée avec des pièces circulaires, la cellule d'énergie n'est pas avare en détails grâce à tous les reliefs de la jante. Deux engrenages sont de la partie pour rajouter des détails fins. La cellule est excentrée à droite conformément au modèle réel, et un tuyau oblique vient l'alimenter. Cette assymétrie rajoute du style à ce véhicule qui n'en manque déjà pas. Le côté gauche est plus sobre mais pas moins fidèle. Les tubulures font le remplissage nécessaire et leur configuration est semblable à ce que l'on constate en vrai. La surface sous le nez de l'appareil est assez brute de décoffrage à cause des tubes visibles. Cela dénote avec le rendu lissé des slopes sur le reste du fuselage. Le canon laser est simple mais correctement détaillé, et surtout rotatif.

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Concernant les proportions, elles sont globalement très justes. Il n'y a rien de spécial à ajouter à ce qui a déjà été énoncé dans la review (les fourches peuvent paraître raccourcies du fait des greebs selon l'angle avec lesquelles on les regarde, et le volume du bloc moteur a été volontairement atténué).

Lego Star Wars UCS ST13 Speeder BikeLego Star Wars UCS ST13 Speeder Bike

Retour en haut de page

Avec ses 80 cm, ce Speeder Bike est un sacré morceau. Il est d'une originalité certaine par rapport à ce que l'on voit couramment au format UCS. Parfois assez massif dans son design du fait des slopes et de certaines formes plutôt spécifiques (ce qui est aussi à l'origine de la solidité de la construction), le véhicule n'en demeure pas moins fidèle et très détaillé. Par ailleurs, et sans être exceptionnelles, certaines techniques de construction méritent le coup d'œil.

Pour ce modèle, une instruction professionnelle haute définition a été créée par Frousmoul. Vous avez un aperçu de quelques pages et une liste de l'inventaire nécessaire à sa reproduction. L'affichette de présentation est jointe à la notice. Cette notice est en vente au prix symbolique de 5€. Bien sûr, étant donné les nombreuses heures de travail consacrées à la réalisation du modèle et de la notice, un don majoré est toujours apprécié si vous en avez la possibilité. Pour l'acheter, merci d'envoyer un e-mail à setechnic@gmail.com.

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !