• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Invisible Hand #ST07

Invisible Hand #ST07
  • Référence : #ST07
  • Nom du modèle : Invisible Hand
  • Nombre de pièces : 1605
  • Année : 2011
  • Dimensions : 69 x 14 x 30 (taille réelle : 1088 mètres)
  • Designer : Curtis Black
  • Niveau de difficulté : 3/5
  • Note du modèle principal : 3/5

La Main Invisible est le croiseur utilisé par le Général Grievous pour voyager et combattre à travers la galaxie. Il est présent uniquement au début de l'Episode III : La revanche des Sith, lors de la bataille de Coruscant. Lors de cette bataille, après avoir vaillamment combattu les vaisseaux droïdes avec leur chasseur Jedi Actis Eta-2, Anakin Skywalker et Obi Wan Kenobi pénètrent de justesse à bord de la Main Invisible pour libérer le Chancelier Palpatine captif dans la tour principale de communication. Une fois le Comte Doku supprimé et Palpatine secouru, le Général Grievous captura les 2 Jedis et le sénateur grâce à des rayons capteurs. Grâce à R2-D2 et à leurs pouvoirs, les Jedis se sortirent de cette situation périlleuse. Le Général Grievous n'eut alors d'autre choix que de briser une des vitres en transpacier de la passerelle pour prendre la fuite à bord d'une capsule de sauvetage. Il prit aussi le soin d'expulser les autres capsules pour ne pas que les Jedis puissent les utiliser. A l'extérieur, la bataille continuait à faire rage, et notamment à cause des croiseurs de classe Venator qui avaient pour ordre de l'abattre, la Main Invisible avait subi de trop lourds dommages pour continuer à se maintenir contre l'attraction gravitationnelle de Coruscant. Les Jedis et le Chancelier pris au piège, le vaisseau devait atterrir au plus vite. Ayant pris les commandes du vaisseau, Anakin fit ce qu'il pu pour le ralentir en déployant tous les dispositifs aérodynamiques (hayons, dérives et volets). Avant de pénétrer dans l'atmosphère pour atteindre une piste d'atterrissage de Coruscant, le vaisseau, très endommagé et soumis à de trop fortes contraintes, se cassa littéralement en 2 ! Tous les membres d'équipage présents dans la partie arrière furent tués sur le coup. Avec ce qu'il restait du croiseur et les talents de pilote d'Anakin, les 3 héros purent néanmoins se poser tant bien que mal (en réduisant en miettes une tour de contrôle tout de même !). Il s'en sortèrent indemnes, et l'Invisible Hand était définitivement détruite.

La Main Invisible a été construite en secret sur Pammant par l'Organisation des Volontaires Libres de Dac. Les Séparatistes avaient choisi cette planète car du fait de sa radioactivité, la République y était totalement absente. La conception, basée sur un croiseur de classe Providence, a été du ressort des ingénieurs de Quarren. A l'origine conçue pour le vice roi Nute Gunray de la Fédération du Commerce, l'Invisible Hand fût finalement attribuée au Général Grievous par ordre de Dark Sidious. Ce dernier a en effet vite compris que ce vaisseau allait jouer un rôle déterminant lors de la Guerre des Clones. La Main Invisible était un vaisseau de guerre très puissant, synonyme de la présence de Grievous, et donc craint de tous. Le vaisseau amiral séparatiste a remporté bon nombre de victoires (diffusion de la peste loedorvienne sur le secteur Weemell, bombardement de la planète Humbarine, chute de la planète Duro, etc.) et laissé peu de survivants là où il a livré bataille. En fait, il a largement dépassé les espérances que les ingénieurs de Quarren et les Séparatistes avaient en lui. Si bien que les croiseurs de classe Providence classiques essayaient régulièrement de se faire passer pour la Main Invisible, symbole de destruction, afin de terroriser encore plus les soldats de la République ou les civils.

De dimensions semblables à celles d'un Venator (1088 mètres contre 1137), la Main Invisible est bien plus redoutable. D'après les rapports, elle aurait abattu 12 Venator. Par rapport à un croiseur de classe Providence classique, l'Invisible Hand a subi quelques modifications au niveau du hangar ; il est plus grand pour embarquer plus d'équipements militaires. Les armements ont aussi été renforcés pour rendre le vaisseau encore plus impitoyable. Il possède, entre autres, 14 quadriturbolasers, 34 canons lasers doubles, 2 canons ioniques lourds et 12 normaux, et plus d'une centaine de lance-torpilles. Ces armements puissants sont utilisés contre des vaisseaux de type croiseur, les chasseurs étant eux bien trop rapides et petits. A tout cet attirail, il faut ajouter 240 chasseurs divers et variés, 1,5 millions de droïdes de combat et 400 véhicules terrestres. Ainsi, on comprend vite pourquoi la Main Invisible a les moyens de renverser le cours d'une bataille dans l'espace mais aussi au sol en envahissant les planètes.

Concernant les aménagements et équipements intérieurs, le vaisseau de guerre de Grievous possède, au sommet de la tour, des modules de communication, des senseurs, un centre de commandement militaire et tactique, et des quartiers confortablement aménagés. Ces derniers, faits sur la demande du Général séparatiste, ont été réquisitionnés par le Comte Doku. Pour faire fonctionner l'Invisible Hand, l'équipage est de taille assez raisonnable étant donné l'automatisation importante à bord ; il faut 600 membres. Parmi ceux-ci on compte en très grande majorité des Neimoidiens (dont le capitaine Lushros Dofine originellement lié à Nute Gunray) et des droïdes de combat. Ces derniers n'étaient pas tant en sécurité à bord du vaisseau, le Général Grievous en pulvérisant régulièrement pour apaiser ses crises de nerf ! Bien évidemment, tous ces membres sont sous les ordres de Grievous, lui-même étant soumis au Comte Doku.

Enfin, l'Invisible Hand est propulsé par 4 moteurs Nubian Creveld-4 lui permettant d'atteindre une vitesse supérieure à 1000km/h dans l'atmosphère. Pour passer dans l'hyperespace, le vaisseau est doté d'un hyperdrive de classe 1,5. Dans le cas où il viendrait à tomber en panne, un hyperdrive de secours de classe 15 prend le relais.

Lego Star Wars ST07 Invisible Hand

Retour en haut de page

Avant tout, il convient de préciser que cette Main Invisible est une reproduction du modèle créé par Curtis Black. Donc mises à part quelques retouches, tant intérieures qu'extérieures, la construction est identique à celle de Curtis. Le montage n'est pas modulaire pour un sous. Il n'y a donc pas de partie distincte, mais une construction monobloc. Si cela donne peu de visibilité sur la construction, cela a aussi l'avantage d'être absolument incassable. Le modèle est donc pourvu de plusieurs structures Technic longitudinales, rattachées entre elles par des renforts verticaux studless. Ces structures sont sur 3 niveaux. Celle située au niveau intermédiaire est scindée en 2 afin de laisser la place nécessaire au hangar. Dessus, dessous, et entre les structures sont fixées de grandes plates sur lesquelles viennent se greffer toutes les briques, slopes et autres pièces qui font l'habillage externe du vaisseau. Techniquement, la construction repose donc énormément sur un empilage classique de briques.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Néanmoins, la construction très conventionnelle du corps n'empêche pas de trouver quelques montages plus originaux sur le reste du vaisseau. Sur les côtés, on a un peu de SNOT. Ceci est exécuté avec des brackets 1x2 - 1x4 pour les petites slopes, et avec des briques ayant des tenons sur le côté pour les greebs et wedges.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

A l'avant, le blindage est réalisé en plates. Pour ce faire, il a fallu utiliser tous types d'articulation afin que les différents panneaux soient orientés convenablement. Sur les côtés, ce sont des hinges base et hinges top qui permettent de donner la bonne inclinaison aux wings 6x3. De chaque côté, les 2 wings sont liées par une articulation libre constituée de 2 pièces (1 et 2). Les autres parties du blindage sont fixées par l'avant, au niveau de cette pièce crantée en 2 exemplaires. Sur le blindage lui-même, toute la construction découle de 2 briques 1x1 with studs on 2 sides. Ces dernières procurent des tenons sur 3 faces. Ainsi, le carénages peut être construit dans 3 directions. Pour la suite, les articulations crantées sont de mise une fois de plus.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

A l'arrière, les 3 réacteurs sont construits sur un axe de 12 Technic. C'est ce même axe qui va servir à attacher chaque réacteur au vaisseau, en plus des demi pins bleus. L'axe passe par les trous de 2 poutres Technic 1x14. Entre ces 2 poutres, ce petit liftarm maintenu par un pin classique peut accueillir l'axe cruciforme du réacteur, et le maintenir. Comme sur le Venator UCS #ST04, le gros avantage du montage est qu'aucune pièce ne tombe à l'intérieur de la construction si pour quelque raison que ce soit un réacteur venait à être retiré. Et cela est important, quand on sait à quel point le modèle est difficile à démonter. Au dessus des réacteurs, on a des wings 4x4 inclinées avec des articulations libres, ces dernières étant fixées dans les tubes d'une plate grâce à des jumpers. Leur utilisation était nécessaire pour avoir la bonne largeur. Sur les faces latérales de la tour, on trouve du SNIR. La distance entre les tenons des briques 1x1 with studs on 2 sides est exactement de 8,5 tenons, ce qui induit une fixation au niveau d'un tenon, et d'un tube. Ces plates en SNIR consolident un peu la tour.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Sous le vaisseau, on a un montage très peu courant. En fait, pour avoir une forme arrondie inversée, il n'est pas possible d'utiliser une autre pièce que cette wedge curved. Pour la monter à l'envers, et éviter un montage complexe, quelques plates ont simplement été calées avec les tenons vers le bas. Ainsi, ces pièces ne sont pas fixées, mais bel et bien enserrées. Ensuite, la wedge peut être positionnée facilement. Ce montage occasionne un peu de jeu, ce qui peut le rendre impropre dans certaines constructions. Dessous, l'appendice est fixé dans les tubes des plates afin d'être centré. Enfin, le présentoir est une version agrandie de celui de l'AT-ST #10174.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Retour en haut de page

Commençons l'analyse du design du vaisseau par l'avant du vaisseau. Le bouclier en plates est étonnamment fidèle. Les différents panneaux qui le composnet sont relativement bien orientés, les jointures sont bonnes voire excellentes, et il est bien collé au corps de l'Invisible Hand. Il reproduit vraiment bien l'impression qu'une couche épaisse vient recouvrir l'avant du vaisseau, ce que n'aurait pas pu accomplir une construction en briques. Au niveau de la pointe, on retrouve un petit apendice qui dépasse vers le bas. La passerelle de commandement surplombe le bouclier. Si elle était à l'échelle, elle devrait faire 2 plate de haut. Ici, avec 4 plates en hauteur, elle est largement surdimensionnée. Outre le fait que cette taille trop importante est nécessaire pour intégrer certains détails importants, force est de reconnaître qu'une passerelle de 2 plates de haut aurait tout bonnement ridicule. La passerelle comporte un dish 3x3 transparent qui reproduit de manière simple le poste de commande. Un peu comme on peut le voir sur X-Wing #7191, on remarquera que la plate 3x2 trouée permet de centrer une pièce impaire sur une construction paire, en plus de faire une belle forme arrondie au dessus du dish. Plus en arrière, on a 4 capsules de sauvetage de chaque côté. En réalité, il est sensé y en avoir 10. Malgré que la passerelle ait déjà été nettement agrandie, 2 capsules demeurent absentes par manque de place. Les greebs sont assez nombreux et fouillés. L'utilisation de main de minifigs pour former de petites antennes est très réussie. Diverses pièces inclinées permettent à la passerrelle de s'estomper peu à peu. Sur le reste de la partie supérieure, il y a d'autres greebs, avec des harpons par exemple. Plus on se dirige vers l'arrière, moins ils sont denses, conformément au vaisseau original.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Sur la première moitié du vaisseau, le schéma de couleur a été accentué, afin de mieux faire ressortir l'identité du vaisseau. Globalement, on retrouve tous les marquages que l'on peut voir dans l'Episode III. Le bouclier gris foncé recouvre une partie noire. La largeur de toutes les bandes de couleur est à peu près 2 fois plus large que sur le vrai vaisseau. Cela n'est pas un souhait mais une contrainte qui s'est imposée. Il est impossible de faire des bandes de moins d'un tenon de large. Par voie de conséquence, et afin de conserver une correspondance entre les bandes, certaines d'entre elles font 2 tenons de large. Le jaune peut paraître beaucoup trop criad. Sur la Main Invisible réelle, cette impression est absente car le jaune est patiné, et sur de plus petites zones (bandes 2 fois moins larges, comme expliqué auparavant). A l'endroit de la transition entre la partie noire et la partie gris clair, il est sensé y avoir un l'emblème blanc de la Confédération des Systèmes Indépendants. Vu qu'il n'existe pas en pièce sérigraphié, une slope bleue vient le remplacer sur le MOC. Plus loin, les 2 dernières petites bandes de la partie avant du vaisseau sont là ; parfait.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Sur le pourtour, les greebs sont assez harmonieux. Ils sont constitués de seulement 5 pièces différentes. Les tiles 1x1 with clip placées une fois dans un sens, une fois dans l'autre, apportent des variations intéressantes. La partie inférieure est construite avec des slopes de toutes sortes. Le long du vaisseau, le rendu est précis. A l'avant, la partie noire l'est déjà nettement moins. La forme en "coque de bateau" crée des espaces entre les slopes 6x2 inverted, auxquels viennent s'ajouter les creux naturels à la surface de ces slopes. Dessous, la partie bombée gris foncé est plus plate que ce qu'elle devrait l'être. Réduire sa taille a permis de ne pas alourdir le design du vaisseau et de ne pas être à nouveau confronté aux écueils rencontrés sur la partie inférieure noire. De plus, et même si c'est involontaire, cela facilite grandement la mise sur support du vaisseau. En effet, les parties avant et arrière du vaisseau se retrouvent exactement à la même hauteur !

Lego Star Wars ST07 Invisible Hand

Au milieu du vaisseau se trouve un second poste de commande qui est plus précisément la section de commandement de l'infanterie. La verrière est faite avec des plates transparentes, et ces pièces permettent de reproduire la forme exacte de la passerelle. Dessous, les briques striées font de bonnes textures. Derrière cette passerelle, une nouvelle zone est remplie de greebs. Elle est plus nourrie que celle de l'avant du vaisseau, mais pas forcément plus réussie. Ces ustensiles semblent trop gros par rapport au reste. Les autres pièces comme les pinces ont aussi du mal à convaincre. Elle sont trop reconnaissables justement en tant que pinces. En direction de l'arrière, seules 2 antennes sont présentes avant d'atteindre le pied de la tour. C'est similaire à ce que l'on peut voir sur le vrai vaisseau du Général Grievous.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

La tour principale de communication a une pente très progressive grâce à 5 types de slopes. Au final, elle est moins inclinée que ce qu'elle devrait l'être, mais je pense que c'est une bonne chose pour son allure générale. Les plates fixées en SNOT lui donnent davantage de consistance et reproduisent les sortes de renforts latéraux que l'on peut peut voir sur le vrai vaisseau. Au somment, le poste d'observation est bien plat. Il comporte les détails que l'on est en droit d'attendre, à savoir une verrière, et des greebs en quantité très limitée. En fait, là où l'on retrouve des greebs, c'est derrière le bas de la tour. Ils sont fins et donc plutôt semblables à ceux disposés vers les capsules de sauvetage. Les grandes wedges 12x3 et la slope 6x8 vont à merveille pour rendre la forme lisse et fuyante de l'arrière de la Main Invisible.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Au centre, la transition entre les 2 principaux blocs du vaisseau est propre et précise. Cela n'était pas gagné d'avance. Mais alors là où le MOC est particulièrement somptueux, c'est au niveau de la forme arrondie qui va donner du volume à toute la partie arrière du croiseur. Les wedge 8x3x2 produisent des courbes parfaites qui justifient quasiment elles seules de faire le modèle à cette échelle et non à une échelle plus grande. Effectivement, une Invisible Hand plus grosse requerrait un montage moins net avec plusieurs slopes curved, ou pire, un montage très approximatif avec des plates et wings. Sur le fuselage du vaisseau, on peut formuler les mêmes critiques qu'auparavant concernant les 4 bandes bleues. Elles n'ont pas l'insigne de la Confédération, et elles sont 2 fois trop larges. Ma foi, esthétiquement, le résultat demeure plaisant... Comme sur la partie avant, on notera qu'une épaisseur de plates gris foncé dessine de façon très simple une strie dans les carénages. Ca encore, c'est bien vu ! A l'arrière, les renflements (faits avec ces slopes curved) sensés accueillir les modules d'hyperdrive illustrent une nouvelle fois que cette Invisible Hand en Lego possède toutes les caractéristiques essentiel du modèle réel. En revanche, vers la poupe du vaisseau, le syndrôme de l'escalier est assez prononcé, que ce soit entre des slopes, ou entre les slopes et les wings.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Tout autour du hangar, des mini slopes et des wedges élargissent le corps de la Main Invisible. Cela contribue à donner un aspect bien rebondi sur toutes les faces du vaisseau. En théorie, il est sensé y avoir des greebs des 2 côtés du hangar. Mais pour ne pas que la forme du hangar soit complètement dénaturée, il n'y en a qu'à l'arrière. Les greebs sont petits, touffus, et ne dépassent pas réellement du relief créé par les wedges. Ils s'intègrent donc très bien. L'utilisation de marteaux-piqueurs est vraiment originale ; ils ajoutent des ornements rarement vus. A l'intérieur, le hangar n'est pas détaillé outre mesure. Les différentes pièces utilisées n'ont pas pour but de faire un hangar fidèle, mais plutôt d'éviter d'avoir de grands murs plats. Cette pièce très découpée convient bien pour remplir cette mission. La chose la plus appréciable dans le hangar, demeure le mini MTT ! Certes il est un poil trop gros par rapport à l'échelle de la Main Invisible, mais on le reconnait sans problème, que ce soit par sa couleur ou sa forme. On peut même penser que le tenon qu'il a devant reproduit le sas de débarquement supérieur !

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Les 3 réacteurs sont sans fioriture. Les détails sont naturellement créés par les reliefs des roues et des briques round 4x4. Les roues faisant plus de 4 tenons de large, les tuyères de sortie des réacteurs sont élargies, ce qui n'est pas plus mal. La couleur de l'incandescence dans les réacteurs convient plus ou moins, et le réacteur central est bien surélevé par rapport à ceux des côtés. Avec une quantité faramineuse de slopes, toute la partie inférieure du vaisseau de Grievous est irréprochable. Sous les réacteurs, le fuselage présente un prolongement. Il est un peu épais, mais il a au moins le mérite d'être là. Tout en bas, il y a un autre appendice dont j'ignore la fonction. Toujours est-il qu'il est correctement réalisé.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Pour terminer cette analyse du design du vaisseau, penchons nous sur les proportions du vaisseau. En ce qui concerne la longueur, il n'y a pas grand chose à redire. La transition entre la partie fine et la partie épaisse du vaisseau est située au bon endroit, et c'est de loin le point le plus important. Au contraire, dans le sens de la hauteur, les proportions sont immensément fausses ! Cela ne correspond pas du tout au vrai vaisseau. Mise à part la tour principale de communication, toutes les dimensions verticales devraient être réduites d'un tiers pour que le vaisseau soit aussi fin qu'on le voit dans le film. Ce problème de proportion crève les yeux quand on regarde le MOC de profil ; il a l'air pataud, lourd. Et tout aussi étonnant, cette impression disparaît complètement lorsque l'on regarde le modèle sous n'importe quel autre angle. Alors, le surdimensionnement vertical donne davantage de corps, de présence à cette Invisible Hand. Et c'est assurément le bienvenu !

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Retour en haut de page

Bien que les proportions ne soient pas en accord avec le vaisseau tel qu'on le voit dans l'Episode III, les détails, les couleurs, et l'identité générale du vaisseau ont très bien été transposés pour réaliser cette Main Invisible en Lego. L'approche avec laquelle ce MOC a été pensé est clairement la bonne. Et tout autre approche aurait vraisemblablement abouti à davantage de compromis ou à un modèle moins accrocheur visuellement parlant.

Pour ce modèle, une instruction professionnelle haute définition a été créée par Frousmoul. Vous avez un aperçu de quelques pages et une liste de l'inventaire nécessaire à sa reproduction. L'affichette de présentation est jointe à la notice. Cette notice est en vente au prix symbolique de 5€. Bien sûr, étant donné les nombreuses heures de travail consacrées à la réalisation du modèle et de la notice, un don majoré est toujours apprécié si vous en avez la possibilité. Pour l'acheter, merci d'envoyer un e-mail à setechnic@gmail.com.

Commençons l'analyse du design du vaisseau par l'avant du vaisseau. Le bouclier en plates est étonnamment fidèle. Les différents panneaux qui le composnet sont relativement bien orientés, les jointures sont bonnes voire excellentes, et il est bien collé au corps de l'Invisible Hand. Il reproduit vraiment bien l'impression qu'une couche épaisse vient recouvrir l'avant du vaisseau, ce que n'aurait pas pu accomplir une construction en briques. Au niveau de la pointe, on retrouve un petit apendice qui dépasse vers le bas. La passerelle de commandement surplombe le bouclier. Si elle était à l'échelle, elle devrait faire 2 plate de haut. Ici, avec 4 plates en hauteur, elle est largement surdimensionnée. Outre le fait que cette taille trop importante est nécessaire pour intégrer certains détails importants, force est de reconnaître qu'une passerelle de 2 plates de haut aurait tout bonnement ridicule. La passerelle comporte un dish 3x3 transparent qui reproduit de manière simple le poste de commande. Un peu comme on peut le voir sur X-Wing #7191, on remarquera que la plate 3x2 trouée permet de centrer une pièce impaire sur une construction paire, en plus de faire une belle forme arrondie au dessus du dish. Plus en arrière, on a 4 capsules de sauvetage de chaque côté. En réalité, il est sensé y en avoir 10. Malgré que la passerelle ait déjà été nettement agrandie, 2 capsules demeurent absentes par manque de place. Les greebs sont assez nombreux et fouillés. L'utilisation de main de minifigs pour former de petites antennes est très réussie. Diverses pièces inclinées permettent à la passerrelle de s'estomper peu à peu. Sur le reste de la partie supérieure, il y a d'autres greebs, avec des harpons par exemple. Plus on se dirige vers l'arrière, moins ils sont denses, conformément au vaisseau original.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Sur la première moitié du vaisseau, le schéma de couleur a été accentué, afin de mieux faire ressortir l'identité du vaisseau. Globalement, on retrouve tous les marquages que l'on peut voir dans l'Episode III. Le bouclier gris foncé recouvre une partie noire. La largeur de toutes les bandes de couleur est à peu près 2 fois plus large que sur le vrai vaisseau. Cela n'est pas un souhait mais une contrainte qui s'est imposée. Il est impossible de faire des bandes de moins d'un tenon de large. Par voie de conséquence, et afin de conserver une correspondance entre les bandes, certaines d'entre elles font 2 tenons de large. Le jaune peut paraître beaucoup trop criad. Sur la Main Invisible réelle, cette impression est absente car le jaune est patiné, et sur de plus petites zones (bandes 2 fois moins larges, comme expliqué auparavant). A l'endroit de la transition entre la partie noire et la partie gris clair, il est sensé y avoir un l'emblème blanc de la Confédération des Systèmes Indépendants. Vu qu'il n'existe pas en pièce sérigraphié, une slope bleue vient le remplacer sur le MOC. Plus loin, les 2 dernières petites bandes de la partie avant du vaisseau sont là ; parfait.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Sur le pourtour, les greebs sont assez harmonieux. Ils sont constitués de seulement 5 pièces différentes. Les tiles 1x1 with clip placées une fois dans un sens, une fois dans l'autre, apportent des variations intéressantes. La partie inférieure est construite avec des slopes de toutes sortes. Le long du vaisseau, le rendu est précis. A l'avant, la partie noire l'est déjà nettement moins. La forme en "coque de bateau" crée des espaces entre les slopes 6x2 inverted, auxquels viennent s'ajouter les creux naturels à la surface de ces slopes. Dessous, la partie bombée gris foncé est plus plate que ce qu'elle devrait l'être. Réduire sa taille a permis de ne pas alourdir le design du vaisseau et de ne pas être à nouveau confronté aux écueils rencontrés sur la partie inférieure noire. De plus, et même si c'est involontaire, cela facilite grandement la mise sur support du vaisseau. En effet, les parties avant et arrière du vaisseau se retrouvent exactement à la même hauteur !

Lego Star Wars ST07 Invisible Hand

Au milieu du vaisseau se trouve un second poste de commande qui est plus précisément la section de commandement de l'infanterie. La verrière est faite avec des plates transparentes, et ces pièces permettent de reproduire la forme exacte de la passerelle. Dessous, les briques striées font de bonnes textures. Derrière cette passerelle, une nouvelle zone est remplie de greebs. Elle est plus nourrie que celle de l'avant du vaisseau, mais pas forcément plus réussie. Ces ustensiles semblent trop gros par rapport au reste. Les autres pièces comme les pinces ont aussi du mal à convaincre. Elle sont trop reconnaissables justement en tant que pinces. En direction de l'arrière, seules 2 antennes sont présentes avant d'atteindre le pied de la tour. C'est similaire à ce que l'on peut voir sur la vraie Invisible Hand.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

La tour principale de communication a une pente très progressive grâce à 5 types de slopes. Au final, elle est moins inclinée que ce qu'elle devrait l'être, mais je pense que c'est une bonne chose pour son allure générale. Les plates fixées en SNOT lui donnent davantage de consistance et reproduisent les sortes de renforts latéraux que l'on peut peut voir sur le vrai vaisseau. Au somment, le poste d'observation est bien plat. Il comporte les détails que l'on est en droit d'attendre, à savoir une verrière, et des greebs en quantité très limitée. En fait, là où l'on retrouve des greebs, c'est derrière le bas de la tour. Ils sont fins et donc plutôt semblables à ceux disposés vers les capsules de sauvetage. Les grandes wedges 12x3 et la slope 6x8 vont à merveille pour rendre la forme lisse et fuyante de l'arrière de la Main Invisible.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Au centre, la transition entre les 2 principaux blocs du vaisseau est propre et précise. Cela n'était pas gagné d'avance. Mais alors là le MOC est particulièrement somptueux, c'est au niveau de la forme arrondie qui va donner du volume à toute la partie arrière du croiseur. Les wedge 8x3x2 produisent des courbes parfaites qui justifient quasiment elles seules de faire le modèle à cette échelle et non à une échelle plus grande. Effectivement, une Invisible Hand plus grosse requerrait un montage moins net avec plusieurs slopes curved, ou pire, un montage très approximatif avec des plates et wings. Sur le fuselage du vaisseau, on peut formuler les mêmes critiques qu'auparavant concernant les 4 bandes bleues. Elles n'ont pas l'insigne de la Confédération, et elle sont 2 fois trop larges. Ma foi, esthétiquement, le résultat demeure plaisant... Comme sur la partie avant, on notera qu'une épaisseur de plates gris foncé est de la partie pour dessiner de façon très simple une strie dans les carénages. Ca encore, c'est bien vu ! A l'arrière, les renflements (faits avec ces slopes curved) sensés accueillir les modules d'hyperdrive illustrent une nouvelle fois que cette Invisible Hand en Lego possède toutes les caractéristiques essentiel du modèle réel. En revanche, vers la poupe du vaisseau, le syndrôme de l'escalier est assez prononcé, que ce soit entre des slopes, ou entre les slopes et les wings.

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Tout autour du hangar, des mini slopes et des wedges élargissent le corps de la Main Invisible. Cela contribue à donner un aspect bien rebondi sur toutes les faces du vaisseau. En théorie, il est sensé y avoir des greebs des 2 côtés du hangar. Mais pour ne pas que la forme du hangar soit complètement dénaturée, il n'y en a qu'à l'arrière. Les greebs sont petits, touffus, et ne dépassent pas réellement du relief créé par les wedges. Ils s'intègrent donc très bien. L'utilisation de marteaux-piqueurs est vraiment originale ; ils ajoutes des ornements rarement vus. A l'intérieur, le hangar n'est pas détaillé outre mesure. Les différentes utilisées n'ont pas pour but de faire un hangar fidèle, mais plutôt d'éviter d'avoir de grands murs plats. Cette pièce très découpée convient bien pour remplir cette mission. La chose la plus appréciable dans le hangar, demeure le mini MTT ! Certes il est un poil trop gros par rapport à l'échelle de la Main Invisible, mais on le reconnait sans problème, que ce soit par sa couleur ou sa forme. On peut même penser que le tenon qu'il a devant reproduit le sas de débarquement supérieur !

Lego Star Wars ST07 Invisible HandLego Star Wars ST07 Invisible Hand

Les 3 réacteurs

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !