• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

General Grievous #10186

General Grievous #10186
  • Référence : #10186
  • Nom du modèle : General Grievous
  • Nombre de pièces : 1085
  • Année : 2008
  • Dimensions : 18 x 17 x 45 (taille réelle : 2,16 mètres)
  • Designer : Jens Kronvold Frederiksen
  • Niveau de difficulté : 3/5
  • Note du modèle principal : 1/5

Le Général Grievous joua un grand rôle lors de la Guerre des Clones. Dans la saga originale, il apparait dans l'Episode III : La revanche des Sith, principalement à 2 reprises. Commandant renommé, il est à la tête de la Main Invisible des Séparatistes. Obiwan Kenobi et Anakin Skywlaker se font capturer alors qu'ils tentaient de faire échapper le chancelier Palpatine. Conduits jusqu'au Général par les droïdes, les 2 Jedis ne tardèrent pas à se libérer grâce à l'aide précieuse de R2-D2. Après avoir éliminé tous les droïdes de combat et les gardes personnels Magna IG-100 de Grievous, les 2 chevaliers Jedi purent piéger le Général. Ce dernier n'eut alors d'autre choix que de pulvériser une partie de la baie du cockpit du vaisseau pour s'échapper par l'espace. Il remonta à bord en utilisant un grappin, rentra par une trappe, puis quitta le vaisseau en perdition sans tarder à bord d'une capsule de sauvetage.

La seconde scène dans laquelle le Général Grievous apparaît se déroule sur Utapau, lorsque Obi-Wan Kenobi s'infiltre et le provoque en duel. Ce dernier fit parler toute sa puissance et sa technique face au Jedi. Il utilisa 4 sabres lasers pour combattre. Rapidement, Obi-Wan lui trancha 2 mains, et prenait une option certaine sur la victoire. Après avoir encaissé une décharge de Force et constaté l'arrivée des soldats républicains, Grievous décida de fuire à l'aide de son Wheel Bike Tsmeu-6. Le Jedi engagea alors la poursuite au dos de son fidèle varactyle. Et une fois à hauteur, il sauta sur le véhicule de l'androïde. Tiraillé par le Jedi muni d'une lance de garde Magna, le Général ne parvenait plus à piloter. Les 2 héros tombérent finalement au sol, et Wheel Bike filait droit dans le vide. Obi-Wan Kenobi continua de malmener le Seigneur de guerre kaleesh avec sa lance, et le contraint à lacher son blaster. Grievous reprit alors le dessus avec des coups puissants. Mais lors de ce combat à mains nues, le Jedi parvint à écarter la partie de l'armure recouvrant les organes vitaux du commandant séparatiste. Kenobi se saisit alors du blaster au sol grâce à la Force, puis tira 5 coups pour littéralement cramer son adversaire. Le Général Grievous était définitivement vaincu, sans jamais savoir que Dark Sidious est en fait le Chancelier Palpatine.

Grievous n'a pas toujours été affublé d'un corps mécanique. Né Qymaen Jai Sheelal et originaire de Kalee, il doit son corps de robot à Dooku. En effet, le Général ne voulant pas s'allier aux Siths, le Comte Dooku lui tendit un piège en faisant saboter sa navette. Le Kaleesh sa crasha dans la mer de Jenuwaa. Entre la vie et la mort, le Comte Dooku récupéra le corps de Grievous et le soigna, entre autres grâce à ses pouvoirs obscurs. Rétabli, le Général Grievous avait alors une dette envers les Siths. Il s'engagea alors pour leur compte, sous la tutelle de Dooku.

Le cœur, les poumons, la colonne vertébrale et une partie de la tête de Grievous baignent dans un liquide nutritif verdâtre et visqueux, lui même coulé dans une fine coque pressurisée. Et afin que Grievous puisse dûment servir les Siths, un exosquelette de combat lui fût attribué. Fabriqué en duranium et plastocéramique, cet exosquelette doit protéger ses organes, mais aussi lui permettre de se déplacer, se battre, sauter, etc. Dans son armure, Grievous est un géant ; il mesure 2,16 mètres. Et au final, il est composé de matières biologiques à hauteur de seulement 5%. Ces 5% étant capitaux, ils sont fortement protégés par les parois pulmonaires. Et si Grievous tousse régulièrement, c'est parce que Mace Windu les lui a abîmées lors d'un combat. On notera quelques autres caractéristiques techniques ou culturelles sur sa tête : un vocodeur pour parler, des implants cybernétiques pour améliorer la vue, des capteurs auditifs performants, des noyaux cybernétiques dans son cerveau pour accroître ses capacités d'analyse (en plein combat ou pour plannifier une stratégie) et un masque ancestral kaleesh muni de crochets de guerre vers la bouche et recouvert de petits signes rituels.

Sur le haut du corps, ses 2 bras peuvent se dissocier et ainsi former 4 bras. Cela lui procure un avantage au combat, pour mieux manier certaines armes ou effectuer certains mouvements fourbes. Dans le même genre, il a 12 doigts et ses poignets peuvent tourner sur 360°. Sur le bas du corps, l'humanoïde possède une paire de pattes LX-44 équipées de griffres puissantes et tranchantes. Son armure cybernétique et les différents servomoteurs dont elle est pourvue lui octroient une excellente dextérité : il peut faire des mouvements rapides, précis, et surpuissants. Combattant redoutable et fin tacticien, le Général Grievous est violent et sans pitié. Il n'a pas le moindre respect pour les Jedis. Il prend d'ailleurs un malin plaisir à collectionner en guise de trophées les sabres lasers des Jedis qu'il a terrassés. En temps normal, il est doté d'un blaster lourd DT-57 (couramment appelé Annihilateur) et d'un grappin, mais il apprécie combattre au sabre. En outre, son chasseur personnel est le Soulless One.

Lego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Retour en haut de page

Le montage de notre Général Grievous se déroule de bas en haut. On commence donc par le présentoir. Et dites adieu aux présentoirs discrets que l'on voit d'accoutumée dans les sets Star Wars UCS. Ici, le support fait plus de 250 pièces ! Techniquement, il ne présente pas d'astuce particulière. Beaucoup d'empilage, un peu de SNOT avec des demi-pins pour fixer des tiles ou avec des briques 1x4 with studs on side pour attacher l'hexagone de la plateforme tournante. Pour celle-ci on n'a pas réellement de turntable mais une plate 4x4 round légèrement clipée sur cette pièce. L'ensemble tourne très souplement, et glisse sur les tiles en contre-bas. L'affichette est articulée avec des clic-clacs (1 et 2).

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Les pieds font partie intégrante du support. Essentiellement formés avec des slopes, ils comprennent un montage original pour donner la position particulière des griffes. En effet, on trouve une pince liée à un marteau. La structure de la jambe est faite avec des pièces Technic. Les molets sont attachés avec divers connecteurs. Ces broches à friction évitent aux molets de flotter.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Les cuisses sont faites dans la même logique : on a une structure studless habillée en studful. Les hanches sont faites avec des articulations crantées (1 et 2) et le bassin utilise ce cadre 4x4 Technic.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

La construction du buste est organisée autour de la colonne vertébrale. Elle est traversée par un axe Technic qui solidifie le montage. Sur le bas, différentes plates trouées laissent passer l'axe, et plus haut, ce sont des briques 1x2 with axle hole qui sont enfilées. Ce montage solide est ensuite inséré dans un des trous du bassin. Les flancs et la bulle sont attachés au moyen d'articulations à crans, puis rabattus au maximum. La disposition peu commune des parois pulmonaires requière 2 articulations : l'une dans le dos avec une hinge plate, l'autre avec un simple pin à friction au niveau de l'omoplate. On notera la présence de brackets et clic-clac pour respectivement faire les lombaires et la nuque.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Afin de lier le buste à la tête, le cou recourt à des éléments Technic. Le col et la tête ont 2 caractéristiques identiques : ils sont tenus avec un connecteur d'angle, et présentent des montages élémentaires en SNOT. Les tubes sont maintenus avec des pins sur le buste, et un T pneumatique sur la tête. Ce dernier est maintenu sur la tête en s'insérant dessous une brique 1x1 with studs on 4 sides, ce qui est très instable. Effectivement, assembler ces 2 pièces de la sorte n'est pas vraiment dans le système Lego.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Les bras sont attachés par des connecteurs Technic eux aussi ; rien de tel pour avoir un montage solide et compact. Les coudes (et les épaules, au passage) sont faits avec des connecteurs d'angle. Fondamentalement, les articulations du bras sont donc fixes. Pourtant, il est possible de leur faire adopter de multiples positions en faisant pivoter les avant-bras. Ce dernier comporte des briques Technic 1x1 dans lesquelles glissent des broches. Pour que les sabres lasers ne soient pas cassants, un flex est présent à l'intérieur des faisceaux, sur toute la longueur. C'est très astucieux, bien que fastidieux à monter (les pièces transparentes coulissent très mal sur le flex). Chaque sabre laser est finalement planté dans une main un avec T pneumatique. C'est peu académique, mais ça tient relativement bien. Pour finir, on construit 2 épaulettes dont l'utilité sera explicitée dans la partie "Design".

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Retour en haut de page

Le support a bénéficié d'un soin tout particulier. On ne peut le prendre en défaut à aucun égard esthétiquement. Il est net, et aussi fonctionnel avec la partie tournante. Tout est nickel. Malheureusement, on peut lui faire un reproche qui, pour certains, paraîtra inepte : il est trop soigné. On a presque l'impression que l'on nous vend un présentoir avant de vouloir nous impressionner avec une belle représentation du Général Grievous... C'est assez fâcheux. Avec des slopes qui créent plein de recoins, les pieds sont très travaillés. Ils semblent vraiment constitués de plein de pièces métalliques fines et aiguisées. Il est amusant de constater que les marteaux noirs qui tiennent les griffes principales se noient dans la masse noire du support. Bref, c'est parfaitement exécuté.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Les chevilles paraissent assez frêles. Cela est accentué par les molets qui sont plus larges que la normale. Les wedges blanches décrivent une forme bien élancée. C'est plutôt la structure qui fait que les molets sont trop volumineux (tibia de 2 tenons de large). Le rendu est donc moyen. Les rotules sont ratées car trop orientées vers le haut. Les cuisses, dépourvues de toute protection blanche avec seulement 2 marquages se veulent assez fidèles. Elles sont en réalité composées de 2 structures (os) métalliques chacune. Ici, ces 2 structures ne sont pas réellement distinctes puisque sur chaque jambe, les 2 rangées de briques sont jointes. Mais il était difficile de rendre cet aspect. Les grosses formes arrondies créées par les articulations sont assez proches de ce que l'on peut observer sur le Général Grievous en vrai. Par contre, en ce qui concerne les muscles fessiers, et sans même être parvenu à savoir si c'est fidèle ou non, je trouve que le rendu produit par les wedges fait très négligé.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Le torse est l'élément le plus important du set, tant du point de vue de la construction que des détails. Et fort heureusement pour nous, il constitue aussi la partie la plus réussie ! Les flancs sont particulièrement bien faits. Ils sont bien arrondis, possèdent des cannelures (séparation entre les pièces), et enserrent bien les organes vitaux. Les parois pulmonaires ne sont pas reproduites exactement à l'identique (la forme des wedges n'est pas tout à fait fidèle), mais le résultat n'en demeure pas moins convaincant. Le montage est net et les formes sont saillantes. Cerise sur le gâteau, on peut écarter les parois comme le fait Obi-Wan Kenobi dans l'Episode III afin d'accéder aux organes. Ces derniers sont recouverts d'une bulle qui reproduit bien la coque remplie de liquide visqueux dans lequel baignent les organes. La coque elle-même n'est pas amovible. Et dessous, on entrevoit ce qui doit vraisemblablement être le cœur et des poumons atrophiés. Utiliser la forme irrégulière de la capuche pour faire le cœur est une somptueuse idée. Le dos du Général est au moins aussi remarquable. En fait, les différentes pièces aux formes très pointues et géométriques capturent parfaitement cet aspect fin et découpé de l'armure tel qu'on peut le voir dans le film. En plus, contrairement aux jambes, les éléments de la face avant du buste contribuent à faire le remplissage nécessaire pour que l'on ne voit pas de trou.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

La réalisation du cou laisse à désirer, et pas qu'un peu. Les différents connecteurs qui tiennent le col et la tête sont bien trop encombrants. Ils positionnent aussi la tête trop en avant. Cette dernière est donc beaucoup trop haute, et pas au dessus du buste. C'est assez perturbant visuellement, surtout lorsque l'on regarde le modèle de profil. Le col et la tête eux-mêmes sont convenablement exécutés. De face, la tête est parfaite et présente tous les détails que l'on est en droit d'attendre : formes arrondies avec des slopes, briques ou dishs, regard menaçant, appendices sur les tempes, grille pour le vocodeur, crochets de guerre et tuyaux respiratoires. On peut néanmoins nuancer quelque peu ces éloges en regardant encore une fois le modèle de profil. Effectivement, le haut du nez a une bosse et les yeux apparaissent comme s'ils étaient sur les tempes et non plus le visage. Ceci dit, il n'y a pas grand chose à faire contre cela. On peut donc admettre que ce sont des compromis que la conception en Lego impose naturellement. La tête, montée sur rotule est orientable. Verticalement, il n'y a aucun soucis. Il faudra être plus délicat pour une orientation à gauche ou à droite car cela à tendance à tirer sur les tuyaux.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Le constat sur les bras est mitigé. Les arrières-bras sont simplistes. Et les avant-bras plus gros que les arrières-bras sont surprenants. A noter que les robinets noirs censés faire des greebs arrivent comme un cheveu sur la soupe ici. Ces longues ailettes rattrapent en grande partie la situation et confèrent aux bras les lignes affûtées qu'ils méritent. Les mains ont été bien travaillées et les sabres lasers sont bien proportionnés (longueur et diamètre). Le flex blanc assurant avant tout la rigidité du montage a aussi un rôle esthétique. Il rend chaque sabre plus clair en son cœur, ce qui suggère que la lumière y est plus concentrée. Pour les bras, toutes les configurations ne sont pas possibles compte tenu des articulations fixes (épaules) et modulables (coudes). Mais on parvient sans mal à définir des positions suffisamment diversifiées, et c'est bien là le principal. De plus, chaque position est tenue sans problème grâce aux frictions des pièces ; c'est rassurant.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Par ailleurs, le designer a inclus une possibilité sympathique dans le modèle. Afin de créer l'illusion que notre reproduction Lego a la capacité d'associer et dissocier ses 2 paires de bras, les bras supérieurs peuvent être démontés et remplacés par de simples épaulettes. Bien sûr, personne n'est dupe. Mais la feinte marche plutôt bien quand même. Cela retranscrit, dans la mesure du possible, une caractéristique non négligeable de l'exosquellette du Général Grievous, tout en permettant de varier les plaisirs.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Comme le montre l'analyse des différents éléments qui constituent le Général Grievous, à part le cou, leur réalisation n'est pas foncièrement mauvaise. Pourtant, quand on considère le modèle comme un tout, le résultat n'est pas flatteur pour un sou. Déjà, on peut pointer du doigt la couleur. Le blanc n'est clairement pas approprié. D'un ce n'est pas fidèle, et de deux cela rend le modèle trop propret pour un guerrier comme Grievous. Dans le film, le Kalee n'est pas blanc. Opter pour un montage utilisant du gris foncé et du tan ou dark tan était essentiel pour avoir un bon rendu. Et le pire de tout, c'est la posture. La position de Grievous est très niaise. Quand on le regarde, on pourrait croire que l'androïde souffre d'une cyphose... Les jambes parfaitement parallèles sont ridicules également. Avec une position nettement plus agressive, le modèle aurait eu beaucoup plus de style. On peut ainsi imaginer un modèle sans support noir, et avec des jambes articulées à l'aide de rotules. Grâce aux frictions de ces dernières, il aurait alors été possible de donner des positions variées et intéressantes. Enfin, visuellement, on note un déséquilibre majeur. Le Général est plutôt rachitique alors que le socle est très massif. Le commandant séparatiste semble complètement perdu sur cet énorme support qui consomme plus de 23% des pièces du set ! Supprimer le socle et à la place y inclure une belle et grande cape en tissu aurait à n'en pas douter donné une dimension et un charisme incomparable au personnage.

Lego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General GrievousLego Star Wars UCS 10186 General Grievous

Retour en haut de page

Réaliser un humanoïde n'est pas chose facile, et sans grande surprise, le résultat déçoit. Avec des couleurs peu convaincantes, une posture ridicule, et un mauvais équilibre visuel, soit 3 défauts qui concernent chacun la totalité du modèle, le set est raté. On se demande bien ce qui a poussé Lego à vouloir produire Grievous avec une telle approche...

La taille du modèle pouvant être très variable selon la position des bras, les dimensions indiquées sont respectivement la profondeur du socle, sa largeur, et la hauteur du Général Grievous jusqu'au sommet de la tête.

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !