• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Snowspeeder #10129

Snowspeeder #10129
  • Référence : #10129
  • Nom du modèle : Snowspeeder
  • Nombre de pièces : 1457
  • Année : 2003
  • Dimensions : 45 x 34 x 26 (taille réelle : 5,3 mètres)
  • Designer : Bjarke Lykke Madsen
  • Niveau de difficulté : 2/5
  • Note du modèle principal : 4/5

Le Snowspeeder apparaît dans l’Episode V : L’Empire contre-attaque, et plus particulièrement lors de la bataille sur la planète de glace Hoth. Ce vaisseau est célèbre grâce à une scène mémorable avec un AT-AT (All Terrain Armored Transport, ou Transport Blindé Tout-Terrain en Français). Le Snowspeeder ayant une puissance de feu bien trop faible face au blindage d’un AT-AT, Luke Skywalker trouva une méthode peu académique mais ô combien efficace pour neutraliser l’ennemi. En fait, la petite taille du vaisseau permet d’atteindre un niveau de manœuvrabilité exceptionnel. Par ailleurs, le vaisseau est équipé à l'arrière d’un harpon Ubbrikian Mo/Dk avec câble (manié par le tireur). Alors, après avoir accroché le harpon sur une des jambes du mastodonte, il suffit de tourner plusieurs fois autour de celui-ci afin de systématiquement le faire chuter. Le tireur de Luke Skywalker s’étant fait tué, cette technique fût mise en œuvre par un de ses coéquipiers de l’Escadron Rogue.

A l’origine conçu pour un usage civil, l’airspeeder T-47 Incom a dû subir des modifications pour agir en tant que vaisseau militaire et devenir le Snowspeeder. Ainsi, les Rebelles l’ont équipé de 2 canons lasers CEC Ap/11 en guise d’arme principale. La place arrière a été revue pour qu’un tireur puisse y prendre place. Par ailleurs, les nombreuses ailettes noires situées à l’arrière et servant au refroidissement des générateurs ont dues être retouchées. En effet, couplées aux températures glaciales de la planète Hoth, elles avaient tendance à générer un refroidissement trop important qui bloquait les générateurs. Enfin, il faut noter que le Snowspeeder est totalement dépourvu de bouclier. Le pilote ne peut donc compter que sur son agilité et la maniabilité de l’airspeeder, face aux tirs ennemis. Et de ce côté là, ce petit vaisseau offre des performances tout à fait honorables : les 2 répulseurs (dispositifs de sustentation et de propulsion) permettent d’atteindre une vitesse de plus de 1000 km/h (600 km/h lors des combats) et une altitude de 250m.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Retour en haut de page

Le montage dure environ 4 heures. Il est très agréable car il utilise en grande majorité des pièces classiques. On a des briques, beaucoup de briques ! Au final, on a donc une construction massive (ce n’est pas un reproche), chose assez rare sur les UCS. Le Rebel Blockade Runner #10019 est le seul autre vaisseau dans ce cas. Et par rapport aux sets ayant un nombre de pièces voisin, je dirais que le montage est plutôt aisé puisque l’on ne trouve ni de SNOT (ou quasiment pas), ni de SNIR. Seules les ailes sont inclinées grâce à ces pièces (1 et 2). Une fois posées, elles sont bien calées en haut et en bas, et ne peuvent donc plus bouger. Je pense que c’est de cette relative simplicité de construction (dans les pièces et les techniques utilisées) que le modèle trouve tout son charme. Un retour aux sources en somme...

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Le montage se déroule de la façon suivante : le corps du vaisseau, la verrière, le nez (fixé par des pins 3L), l’aile gauche, l’aile droite, et enfin le présentoir. Ce dernier peut adopter 2 inclinaisons différentes. Malheureusement, elles sont très similaires. Le mât qui maintient le vaisseau ne bouge que de quelques degrés. En outre, il y a quelque chose de très appréciable tout au long du montage : à aucun moment, on n’a un "x2" sur la notice concernant un gros ensemble. Car dans le cas contraire, je trouve cela toujours frustrant de devoir reculer de 20 pages pour reconstruire strictement la même chose.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Retour en haut de page

Ce vaisseau se prête vraiment bien à une modélisation en Lego puisque ses formes sont assez angulaires. Les ailes utilisent ces wings en plusieurs exemplaires pour obtenir un base triangulaire. A la surface des ailes, des plates grises, des tiles et des greebs (des radiateurs et des jumelles dont l’utilisation est détournée) apportent un peu de variété. Aussi, sur l’aile droite, une prise d’air fait naître une dissymétrie.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Les compartiments des répulseurs sont faits avec des slopes plus ou moins larges, mais toujours de 4 tenons de profondeur. Sur leur face avant, des briques striées reproduisent les prises d’air. Les aérofreins, articulés par des "clic-clacs" (1 et 2), sont faits avec ces pièces habituellement utilisées en tant que vitres. C’est très ingénieux puisqu’elles n’ont presque pas de tenons et présentent un angle, tout comme la partie faite avec les slopes. Le petit regret vient du fait que la bande orange de 3 tenons de large passe à 2 de large au niveau de cette pièce. Un sticker orange est sensé rattraper le coup. Lorsque les volets des aérofreins sont déployés, on peut observer la mécanique. Celle-ci est reproduite entre autres avec des radiateurs, des téléphones (!) et des pinces. On obtient un résulat fouillé très crédible. Derrière, on a 2 autres volets d’aérofreins, plus petits. Ils sont attachés au corps du vaisseau et pourvus de quelques greebs. Un tube de 2 de long orienté vers le haut sur chaque volet reproduit le petit vérin qui le maintient et l’actionne sur le vaisseau original.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Les canons lasers utilisent 5 types de jantes de tailles très variables, quelques engrenages simple bevel (12t et 20t), ainsi que des driving ring extensions. Malgré tout, ce n’est pas avec ce modèle que vous pourrez assouvir votre soif de Lego Technic ! ;-) Le petit défaut de ces canons lasers réside dans le fait que 2 pièces sont fixées entre elles par un demi pin qui n’est pas un connecteur à friction. Alors, le barillet a tendance à piquer vers le bas. Ces canons lasers sont néanmoins bien réussis. Sur leur partie centrale on retrouve globalement la même structure (avec des slopes) que pour les compartiments des répulseurs. Sur leur sommet, des tiles ont été ajoutées pour rendre l’ensemble plus propre.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

La verrière demeure bien réalisée, bien que plus tassée et ne reprenant pas exactement le même découpage que le modèle original. En effet, les 2 vitres latérales n’ont en théorie pas tout à fait la même taille. La vitre arrière est composée de 3 pièces, les mêmes que celles qui composent les volets des aérofreins principaux. La vitre avant est faite avec 2 vitres classiques. Une verrière spécialement créée pour l’occasion aurait permis d’accroître le réalisme. En effet, une forme un peu plus "pyramidale" aurait été préférable. Aussi, ça aurait évité d’avoir une vitre en plein milieu, à l’intérieur. Sinon, leur teinte est optimale, c’est vraiment joli !

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

A l’intérieur, le cockpit est bien détaillé. Sur chacun des postes on a des pièces sérigraphiées (youpi !), des manettes, un manche et un écran de contrôle. Malheureusement, ce dernier est dessiné avec des stickers. Pour ceux qui ne les ont pas ou qui ne veulent pas les mettre, les panneaux de contrôle du cockpit deviennent vraiment sans intérêt (sur le reste du modèle, les stickers ne sont pas indispensables). Cela est d’autant plus dommage que le cockpit a quand même des pièces sérigraphiées. Alors, pourquoi avoir fait le boulot à moitié à ce niveau ? Sur le poste du tireur il y a en plus un tuyau de chaque côté pour décorer. Ces mêmes tuyaux ressortent à l’extérieur du vaisseau pour faire des greebs. Mention spéciale pour les sièges qui sont de toute beauté : les tiles et quelques pièces arrondies donnent vraiment une impression de confort. Par contre, il ne faut pas avoir envie d’étendre ses jambes, surtout pour le pilote... A gauche une béquille, qui n’existe pas sur l’airspeeder d’origine, permet de maintenir la verrière en position haute ; simple et efficace.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

La construction du nez fait clairement ressortir la présence des briques sur modèle, tant mieux ! On a donc bon nombre de slopes, et comme pour les volets d’aérofreins, une vitre est utilisée pour le fuselage. Elle apporte un peu de relief et représente officiellement un senseur. La bande orange n’est heureusement pas faite avec des stickers. Sur les côtés, la continuité avec les ailes était loin d’être évidente puisque les angles en présence sont peu communs. Finalement, le résultat obtenu est très correct. Par exemple, cette slope triangulaire procure un bon prolongement de l’aile au nez.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Abordons maintenant l’arrière du vaisseau. Le canon est orienté grâce à une mini turtable. Les mouvements verticaux s’effectuent grâce à un "clic-clac". Sur chaque face, le canon a un disque qui lui donne un peu de consistance. De même, le canon supérieur légèrement plus long donne du style. Les ailettes de refroidissement font un peu mastoc car construites avec des briques. De plus, il n’y en a que 8 sur le set alors qu’en réalité il y en a 15. On aurait donc eu quelque chose de bien plus soigné si ces ailettes avaient été faites avec des plates en SNOT. En effet, elles auraient été plus fines (donc plus ralistes), et il y en aurait eu plus. Derrière ces ailettes, on distingue une partie des générateurs fixés en SNOT.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel SnowspeederLego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Et enfin, le dessous du vaisseau. Il est très sobre, avec de grandes surfaces grises. Il y a quelques tiles çà et là, des briques striées, et les tuyaux mentionnés lors de la description du cockpit. Des patins sont là pour poser le Snowspeeder sans que les ailes touchent le sol.

Lego Star Wars UCS 10129 Rebel Snowspeeder

Retour en haut de page

Ce Snowspeeder #10129 est une vraie réussite : des couleurs très sympathiques (blanc et orange, c’est magnifique), une construction plaisante, des détails et quelques parties mobiles pour donner un peu de vie au set. Les seuls petits regrets concernent les ailettes de refroidissement grossièrement faites.

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !