Executor Super Star destroyer MOC d'1,80m

Faites nous voyager à travers la galaxie !
pierreaugustin
Level 1
Level 1
 
Messages: 8

Messagepar pierreaugustin » Jeu Fév 07, 2019 6:47 pm

Bonjour, après ma présentation dans la section adéquate, je viens vous exposer mon Executor, Super Star Destroyer. Certain•e•s d'entre vous l'auront peut-être déjà vu passer ici ou là car je l'ai commencé en 2016 et il est déjà sur Pinterest et Flickr depuis quelques temps... C'est mon premier MOC. Avec lui, je me suis évidemment amusé à réaliser une partie de la flotte impériale ou (ISD, Acclamator, Venator, Interdictor et autres divers) à l'échelle de mon mammouth. Je n'ai donc pas choisi la facilité mais me suis bien amusé.

Il n'est pas encore totalement achevé car j'ai pas mal de travail à faire encore sur les moteurs et le bunker ventral. Mais il est d'ores et déjà abouti à 95%... Je compte sur votre bienveillance. :)

Il m'a demandé beaucoup de temps car je l'ai réalisé sans plan, sans logiciel et de manière totalement empirique (je ne sais pas du tout combien il contient de pièces, probablement entre 12 et 15000. Mon principe fondamental a été d'être au plus proche de la maquette originale et donc de recueillir le maximum de documentations sur l'animal...

Ma première inspiration fut le modèle (encore virtuel) de Skayen qui a, le premier à mon sens, résolu au plus juste le problème de l'angle exact de la pointe (plaques 41769/70, 4x2 et non 43797/98 - tout ceci restant affaire de choix esthétique pur et donc assez subjectif au final (car en réalité aucune plaque ne correspond à l'angle exact mais la 4X2 reste la plus proche), sauf, à mon sens, quand on tente de grands modèles) et m'a décidé à m'y mettre. Le modèle plus connu (car achevé) de Onecase vient postérieurement au mien mais reste, à mon sens, l'un des plus aboutis et le plus élégant oiseau du genre.

Deux choses ont présidé à sa conception : la plus grande justesse de la forme globale (souvent mal interprétée sans doute à cause de la seule vision des films, de la perspective et donc de la parallaxe - il fut donc délicat de trouver si ce ne sont les dimensions exactes de la bête (elles existent : 282x93, soit quasiment un rapport 1 sur 3), au moins une approximation et d'autres points de vue que les quelques photos de l'époque - aujourd'hui c'est plus aisément jouable) et aussi la solidité de l'ensemble... car il est de l'ordre du défi de rendre solide et rigide un objet censé avoir la finesse d'une pelle à tarte, sans voir "ployer" le bec ou les fesses et sans céder à l'inélégance de socles surnuméraires qui sembleraient soutenir la bestiole comme des béquilles soutiennent un fracturé ou un déambulateur un vieillard grabataire. :lol: La justesse de la forme globale n'a pas été une mince affaire... en effet, se tromper d'angle a des conséquences sur les proportions de l'ensemble, notamment la queue, souvent trop courte(s), ce qui a donc pour résultat d'écraser les trois lignes de moteurs les unes sur les autres la plupart du temps. Quant à la solidité, elle influe directement sur la possibilité de "jouer" avec l'intérieur d'un bâtiment déjà fort mince. Et sur son poids ?... J'ai opté pour un système de poutres en tension à l'intérieur, assez complexe à mettre en place et qui, aujourd'hui, mériterait sans doute d'être allégé (chose que je ne ferais pas car cela demanderait un démontage complet de l'engin , montage qui m'a pris trois mois plein, et je n'ai plus guère le temps). Au moins mon modèle tient-il droit et solidement avec deux socles (totalement intégrés) proportionnellement très fins en regard de l'ensemble.

Je pourrais donner des détails sur la conception d'ensemble ou de détails au fur et à mesure si ça intéresse quelqu'un•e... Car ça a été une longue et passionnante aventure, encore inachevée puisqu'il reste partie de la poupe et de l'habillage des moteurs à réaliser, comme je l'écrivais plus haut. J'en ai déjà parlé ailleurs mais je peux le refaire. Je pense que la réalisation de ce genre d'objets dépend très largement des conditions de départ et du contexte socio-économique de la personne qui s'y voue.

Voici le mien, en espérant en votre indulgence :

Quelques vues d'ensemble :
Image

Image

Image

Image

Ici, avec un petit ensemble d'ISD et autres, à l'échelle... la photo est plus ancienne, ne pas se fier aux greebles qui ont largement évolué depuis (et le feront sans doute encore un peu). Les dernières images en dates étant plutôt les premières, en haut de ce texte :

[URL=https://www.casimages.com/i/19020706015424651916111994.jpg.html]
Image


Quelques plans plus rapprochés :
Image

Image


Comparaison avec la maquette originale (à peu près dans la même perspective) :
[url=https://www.casimages.com/i/190207053645734840.jpg.html]Image



Ma présentation générale avec vue ventrale en sus :
Image
Dernière édition par pierreaugustin le Ven Fév 08, 2019 11:39 am, édité 8 fois au total.

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17476
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 31 ans
collectionneurrevieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Jeu Fév 07, 2019 7:43 pm

Ah, là c'est déjà du bon Palais MOC... Image

Il est étonnant de voir que, sur le dessus, l’hypoténuse des wings est sur les bords extérieurs, alors que dessous, les hypoténuses sont sur la ligne centrale. :think:
Une raison particulière ?

Sinon, as-tu des photos de la structure interne toussa toussa ?

Enfin, je note que tu as opté pour la silhouette plutôt "large" de l'Executor. Le 10221 (et mon MOC à l'époque), on était plutôt partis sur une version plus longue/fine.

La documentation sur l'Executor est abondante et on trouve un peu de tout. Pas évident de faire le tri...
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

pierreaugustin
Level 1
Level 1
 
Messages: 8

Messagepar pierreaugustin » Jeu Fév 07, 2019 8:58 pm

Oui, sorry, j'ai déjà édité mon texte d'intro qui répond en partie à tes questions : notamment la question de la "largeur" qui fut la raison principale de ma décision à concevoir l'engin (suite à la vision du seul modèle de l'époque, bien que virtuel, celui de Skayen, comme écrit plus haut).

Onecase a également opté de la même manière : coque dorsale parallèle à l'axe longitudinal et coque ventrale plus traditionnelle, accrochée à l'hypoténuse. Pour la coque dorsale, L'une des raisons d'être parallèle à l'axe longitudinal est très simple : c'est l'une des seules manières d'intégrer le "trou" de la ville avec un angle au plus juste.

Il serait possible de faire une accroche le long de l'hypoténuse avec la 4x2, ce qui résoudrait l'élégance de celle-ci avec une finition lisse des côtés (plutôt que crantée avec les 4x2), en plus d'user de moins de ces plaques (puisqu'elles s'interrompraient sur toute la longueur de la ville). Il suffirait d'embrayer avec les pièces 54383/84 classiques pour la queue et la forme globale serait respectée, donnant une queue fine et presque droite... Le seul souci est qu'il n'y aurait pas une seule plaque d'angle pour résoudre celui du décrochement interne (le "trou") de la ville sur sa plus grande longueur... En effet, user de la 47397/98 (12x3) refermerait trop l'angle de la ville... alors que l'utiliser avec le principe de la parallèle à l'axe longitudinal permet de mettre les 12x3 (les plus aiguës des plaques d'angle) tête-bêche avec les 41769/70, ce qui ouvre un peu plus l'angle de la ville.

C'est donc ici question de choix plus ou moins subjectif, encore (la fameuse question du choix, donc du "tri" dans les divers éléments de la documentation vs les compromis à faire avec les pièces d'angles offertes mais limitées)... attache classique le long de l'hypoténuse mais en sacrifiant l'angle de la ville ? Ou bien être au plus juste question angle sur la plus grande longueur du vaisseau, sans heurts, sans cahots et sans autres compromis, coque et ville comprises ?... hormis le compromis de la queue qui m'en a demandé quelques-uns : user des pièces 3585/86, notamment, assez délicates à utiliser car ne permettant pas d'être "chevauchées" par le dessous (et donc obligeant une petite perte d'élégance avec un système de chevauchement de quatre épaisseurs de plaques - qui peut se compenser sur la longueur totale de l'objet, c'est pour ça que sur un modèle plus petit il devient possible de faire le compromis de l'hypoténuse, par exemple - en intégrant une ville dont le décrochement sera strictement parallèle à l'hypoténuse. Moins gênant sur un petit format ; il en existe de fort jolis, d'ailleurs). Mais ce compromis se rattrape avec l'habillage des moteurs qui vient donc en partie recouvrir cette inélégance.

L'autre raison de l'attache le long de l'axe longitudinal est bien plus subjective et esthétique : je préfère quand le pavage des plaques reste parallèle à l'ensemble du bâtiment et "jouer" seulement avec les greebles des bordures et du revêtement pour contredire cet axe.

Alors pourquoi l'attache classique pour la coque ventrale ? Hé bien, là, c'est purement technique. Tout d'abord car le système d'attache longitudinale fonctionne plutôt grâce à la gravité :D : la coque dorsale est "posée" sur la structure, sans être "clipsée"... un simple système d'axes (genre n°24316), fixés sur des plaques techniques trouées dessous la coque s'emboîte alors sur la structure entre deux éléments de briques : j'avoue que ce n'est pas du grand génie mais ça fonctionne très bien, sans "jeu" (la fixation ne bouge pas) et sans risques. Comme on n'est pas censé renverser/retourner l'animal, ça fonctionne. De surcroît, cela rend la coque dorsale très aisément amovible, ce qui est loin d'être inutile vu l'incalculable nombre de manipulations nécessaires pour poursuivre les aménagements du MOC voire son déplacement !


Image

... Je sais qu'on peut fixer selon l'axe longitudinal avec un système de plaques-charnières (genre n°44301/302, n°48336/60470 ou autres)... mais
1) ça fonctionne si l'on a un axe longitudinal qui peut servir de support sur tout le long (ce qui n'est pas le cas puisqu'interrompu par le "trou" de la ville)
2) je voulais éviter à tout prix le "void" entre les deux pans de la coque dorsale, babord et tribord au niveau du bec ; le système d'emboîtement simple m'a permis de régler et réduire au millimètre près ce "void". Onecase a choisi un système de fixation plaques-charnières et a généré un "void" ; il l'a résolu avec des axes (genre 3737 ou 50451) mais ces derniers sont juste "posés" (je crois) dans le "void"... donc ils ne tiennent, eux aussi, que par gravité.
C'est un choix : fixer la coque, la rendant moins aisément amovible, en générant un void qu'on doit ensuite combler avec de petites pièces qui se baladent sans fixation ? Ou bien laisser là aussi la gravité opérer mais avec un objet infiniment plus lourd (toute la coque) qui tient alors bien mieux avec un système d'emboîtement sur la structure et qui nous épargne un "void" à combler avec des pièces qui se baladeront ? Chacun•e choisira : le SSD de Onecase est magnifique dans ses choix propres.

Ici, illustration du mien : absence de "void" (aucun "jour") entre les deux pans de la coque dorsale (chose qui se voit aussi sur les premières photos) :

Image

pierreaugustin
Level 1
Level 1
 
Messages: 8

Messagepar pierreaugustin » Ven Fév 08, 2019 11:13 am

Bien entendu, ce système de fixation sur l'axe longitudinal est impossible (ou très compliqué) pour la coque ventrale, qui est alors "suspendue"... Il faut donc une attache "clipsée"... voire céder aux magnets. J'ai cédé aux magnets en un premier temps, avec le système de charnières classiques le long de l'hypoténuse. J'ai fini par renoncer aux magnets (dont il était très pénible de trouver le vis-à vis exact entre structure et coque, en plus de ne pas être assez puissants pour un tel poids de coque, bref : pénibles en plus d'être chers) pour réussir à tout "clipser" avec un système de charnières double (ou sur deux rangs). Vu le poids d'ensemble de chaque pan de coque ventrale, j'ai blindé niveau charnières... une dizaine sur l'ensemble de la longueur du bâtiment !

Ça donne ça :

1) coque retournée : la plaque 2x14 n'est là que pour symboliser l'ensemble de la coque ventrale et comment elle se fixe sur la double rangée de charnières :

Image



2) Le SSD est à l'endroit, coque dorsale enlevée :

Image

Voilà... je ne sais pas si je suis clair.

En résumé, j'ai privilégié la solidité par endroit et l'esthétique "externe", il est vrai... J'avoue que la structure interne n'est pas d'une grande finesse mais au moins elle est à la fois solide et m'a permis de régler l'épaisseur du bâtiment pour le rendre le plus "fin" possible sans qu'il donne l'impression de fragilité ou d'être soutenu par des béquilles de tous les côtés (même si c'est bétonné de poutres et de plaques à l'intérieur, peut-être surnuméraires par endroit).

Maintenant que je sais mieux comment tout cela fonctionne, il serait tout à fait possible d'alléger la structure pour un même résultat... et permettre de jouer un peu plus avec des "vides" à l'intérieur de la ville, par exemple, pour y aménager des pièces, des "surprises". Mais à ce stade, il faudrait évidemment plus que revenir en arrière, ce serait une nouvelle refonte totale de la conception globale et pour des gains somme toute assez secondaires.

PS: oui, la documentation sur le SSD est abondante... aujourd'hui ! Car encore en 2016, année de conception de mon MOC, certaines cotes du SSD n'étaient pas accessibles... il y a assez peu de photos de la maquette originale, par exemple... la documentation s'est étoffée avec les années, les décennies... et j'imagine fort bien qu'à la sortie de Star Wars V, par exemple, il n'y avait que les films pour se faire une idée... ce qui a dû induire pas mal de gens en erreur sur les proportions du bestiaux avec les effets de parallaxe, puisque jamais une seule fois on ne voit l'engin du dessus ou du dessous (alors qu'avec le peu de vues sur le Supremacy du Star Wars VIII, on a quand même des angles plus diversifiés... ce qui n'empêche pas de nombreux MOCeurs de se planter encore sur les proportions malgré tout, lol).

Pour pas mal de choses c'est affaire de tri et donc de choix, oui, pour d'autres (angles, proportions), c'est aussi affaire de mesures objectives : j'ai la chance d'être dessinateur, donc d'avoir un œil pas trop pourri. :D

PPS : pour d'autres photos, il y a mon Flickr...
https://www.flickr.com/photos/150006559 ... 1305079932

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17476
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 31 ans
collectionneurrevieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Ven Fév 08, 2019 11:44 am

pierreaugustin a écrit:En résumé, j'ai privilégié la solidité par endroit et l'esthétique "externe", il est vrai... J'avoue que la structure interne n'est pas d'une grande finesse mais au moins elle est à la fois solide et m'a permis de régler l'épaisseur du bâtiment pour le rendre le plus "fin" possible sans qu'il donne l'impression de fragilité ou d'être soutenu par des béquilles de tous les côtés (même si c'est bétonné de poutres et de plaques à l'intérieur, peut-être surnuméraires par endroit).

Il est clair que les béquilles ici et là sur toute la longueur, c'est même pas envisageable.
J'en ai vu plusieurs des Executor jolis en apparence mais avec des pieds dégueulasses sur toute la longueur. C'est complètement nul.
Ca revient à balayer d'un revers de main toute la difficulté du modèle et amputer considérablement son côté majestueux.
Bref, nul.

Personellement, je n'ai jamais été complètement satisfait de mon Executor et de sa structure. Pas assez fin, pas assez modulaire.
Trop de "tâtage" à faire au pifomètre et de manière empirique. Je suis bien content de ne plus avoir refait de MOC du style depuis. C'était marrant au début, mais ça m'a vite gonflé.

pierreaugustin a écrit:Maintenant que je sais mieux comment tout cela fonctionne, il serait tout à fait possible d'alléger la structure pour un même résultat... et permettre de jouer un peu plus avec des "vides" à l'intérieur de la ville, par exemple, pour y aménager des pièces, des "surprises". Mais à ce stade, il faudrait évidemment plus que revenir en arrière, ce serait une nouvelle refonte totale de la conception globale et pour des gains somme toute assez secondaires.

Alléger la structure, why not.
Mais les petites salles à l'intérieur, non, faut pas. Vraiment.

edit : t'as quelques belles photos sur fond blanc ou noir du modèle terminé pour frontpager ?
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

pierreaugustin
Level 1
Level 1
 
Messages: 8

Messagepar pierreaugustin » Ven Fév 08, 2019 12:58 pm

Hahaha, les pieds, socles, nous sommes d'accord...

les "petites salles", mmmmh, je n'arrive pas à avoir d'opinion tranchée sur la question. Moi je n'en ferais pas. Quoique. je n'en sais rien. Là, je crains que ce soit une stricte question de goût et de choix... il y a ceux•celles qui aiment que le lego reste aussi un jouet... et rappelle, par ces "surprises" que nous sommes dans le "jouet"... et les puristes qui veulent que tout soit pur et à l'échelle. J'avoue que sur des modèles comme le SSD, passé les 60 cm, on a le droit d'avoir l'ambition de la "pureté"... en même temps, quand je vois l'ISD de Jerak, qui tient de la maniaquerie psychorigide mais qui est admirable (je suis aussi un maniaque psychorigide), je n'ai aucune objection à l'ensemble des salles qu'il a créées à l'intérieur. J'avoue avoir cédé à moitié à ce choix en ajoutant à l'avant de la ville un petit système de salle où l'on peut loger deux acclamator et un interdictor... Mais je comprends tout à fait qu'on puisse trouver ça surnuméraire, inutile ou non pertinent.

Vraiment, c'est stricte affaire de choix personnels ; je n'émettrais donc pas de jugements aussi sévères. :) Je pense vraiment que tant que l'objet est élégant, on peut s'amuser comme on veut avec après. C'est du "plus", de la friandise. Et tant que ça ne parasite pas l'esthétique générale de l'objet, bah, chacun•e faifaifait ckiluiplaîplaîplaît. :D

Pour ma part, ce qui préside à un beau MOC est la pertinence esthétique de l'ensemble en regard des défis techniques spécifiques relevés, pour certains (les MOCS minimalistes), l'économie de moyens, tous moyens compris, techniques, financiers, formels (là, j'avoue que le mien pèche de ce côté, surtout niveau structure interne), solidité du modèle, fonctionnalités quand il s'agit de modèles techniques (bon, les maquettes comme le SSD, il n'y a pas vraiment de "fonctionnalités", donc... hormis en rajouter), élégance... Bref, la juste économie et la juste proportion (harmonie) entre le modèle initial, la taille choisie du MOC, les défis techniques relatifs au format choisi, l'économie de moyens, etc.

Du côté solidité et rigidité, le mien relève haut la main le défi. :) Bon, certes, s'il tombe par terre, il vole en éclat... mais je pense qu'aucun MOC ni aucun set ne peut résister à ce genre d'épreuves. :D Quoiqu'il en soit, on peut le soulever en une seule pièce sans trop de risques hormis celui de son poids (15 à 20 kg je pense). Il peut être démonté partiellement : tous les pans de la coque plus quelques éléments de la ville pour le transport... Posé sur ses pieds centraux, il peut paraître un peu instable (si on le touche, il va osciller) car j'ai, du coup, tellement blindé la structure interne que j'ai exagéré la finesse des pieds (une seule brique technique 1x16, enfin deux, au centre avant, quatre seulement au centre l'arrière, donc six poutres ! Pensez don' mon bon monsieur ! :D - du coup, c'est plus la pertinence esthétique des pieds qui peut être remise un peu en question que leurs solidité, le rapport "harmonique" pieds/objet à soutenir)... mais il ne tombera pas ni en avant ni en arrière ni sur les côtés. Il faudrait vraiment le heurter violemment pour qu'il tombe. Mais même oscillant un peu, au moins ne se tortille-t'il pas dans tous les sens comme le set de l'ISD officiel, par exemple (que j'ai renforcé de poutres internes et de systèmes de tension, tellement il est "fragile" - ce qui m'a aussi décidé à la construction du SSD). Il est suffisamment stable pour tenir même quand on enlève un des pans de coque sur un seul côté (alors que ces pans sont, individuellement, assez lourds et en enlever un pourrait déstabiliser l'objet). La seule instabilité est s'il manque les deux pans de coque, ventraux et dorsaux du même côté... mais cette configuration est quasiment impossible voire inutile... quand je dois travailler le ventre, il faut que je retourne totalement le SSD, donc que je vire toute la coque dorsale (qui, je le rappelle, est amovible avec une très grand facilité). Aucune pièce ne se barre quand on le touche ou qu'on le manipule un peu (forcément, quand on intervient beaucoup dessus, genre le retourner pour travailler le ventre, quelques petits greebles peuvent tomber mais rien de rédhibitoire).

La seule vraie fragilité est lors du retournement. Quand je dois travailler le ventre, même en enlevant tous les pans de coque, soit la moitié du poids, il est difficile de retourner manuellement la structure nue qui est très lourde et sans réelle prise... je me pose d'ailleurs la question de sa manipulation quand il sera achevé... car l'une des prises manuelles se faisant forcément côté moteur, pour l'instant, la main ne saisit que les briques techniques nues... mais quand elles seront recouvertes de greebles, ça risque d'être un gros problème... il me faut donc concevoir la toute dernière partie des trois derniers moteurs amovible ! afin de retrouver les briques techniques nues pour une manipulation de retournement. J'avais essayé d'intégrer des sortes de "poignées" amovibles dans la structure (on en voit encore une à la poupe, puisque celle-ci n'est pas encore recouverte de greebles. Mais j'ai abandonné... c'est probablement un autre défaut de mon engin : difficilement manipulable. C'est possible mais pas simple. Bref, il faut le "porter" partiellement démonté, une main sous le bunker ventral, l'autre entre la dernière ligne des moteurs et la 2e. Pour le retournement, c'est plus rock n'roll. :)

Pour les photos ? Mmmmh, je pense qu'il y a de quoi faire avec mon Flickr.

Je n'ai pas encore fait de photos vraiment propres puisque je considère que l'objet n'est pas achevé...
mais il y a quand même des images tout à fait exploitables. J'en ai postées assez avec un travail photoshop pour flouter le "décor" de mon appartement qui est derrière... et il y a tout de même la frontapage sur fond noir que j'ai aussi postée. Celle de mon premier commentaire inaugural, tout en bas, est valable. J'ai viré mon vrai nom dessus (qui est sur le Flikr). ;) Sans doute me faut-il signer "Pierre Augustin" (mais bon, c'est un pseudo comme ça).

Il est évident que dès que je pense que j'aurais achevé l'objet, je ferais une série de photos en situation... je pense avant la fin de l'année car, miracle, il est possible que les Utopiales de Nantes m'invitent à exposer ma pelle à tarte. Je serai donc dans l'obligation de donner une version finalisée de la bête acceptable.

En revanche, je ne ferai pas ça sur fond blanc... cela assombrit considérablement le gris des briques et je ne trouve pas ça très joli... c'est pour ça que j'ai opté ici pour un fond noir avec une retouche de la colorimétrie afin que les pièces grises soient bien grises bleutés pour la coque (et gris clair pour la ville - oui, j'ai opté pour une très légère différence de teinte entre les deux : ville, bunker ventral, moteurs et tous les greebles de la partie moteur = gris clair et coque = gris clair bleuté).

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17476
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 31 ans
collectionneurrevieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Ven Fév 08, 2019 2:17 pm

Pour le transport, je vois ce que tu veux dire.
Sur le Venator, j'avais conçu l'arête inférieur de façon à ce qu'elle s'appuie sur la structure interne, au milieu. Et ce bien qu'elle ne soit attaché que sur les extrémités.

Ca permet de ne pas "passer à travers", quand on prend le vaisseau par dessous comme si c'était une gatling.
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

pierreaugustin
Level 1
Level 1
 
Messages: 8

Messagepar pierreaugustin » Ven Fév 08, 2019 10:07 pm

Merci pour la frontpage, de fait ! <3

Avatar de l’utilisateur
BUZ
Level 9
Level 9
 
Messages: 1267
Localisation: Région de la quenelle // Avignon
expertgbb

Messagepar BUZ » Sam Fév 09, 2019 11:52 am

sans avoir trop d'avis sur un parpaing de cette taille (plutôt bien quand même)

Je ne peux qu'apprécier la qualité du travail rédactionnel et la volonté de partager les explications :resp:

Avatar de l’utilisateur
flying
Level 6
Level 6
 
Messages: 360
Localisation: Sains en Gohelle, Pas de calais
Âge: 39 ans

Messagepar flying » Sam Fév 09, 2019 2:17 pm

Eblouissant ! un bazar de cette taille doit être impressionnant à voir en expo (songes-y !)
Seules les photos ne lui rendent pas hommage. Je parle non pas de leur nombre (plans différents etc...) mais de leur qualité. Si on était proches géographiquement, je t'aurais bien proposé quelques clichés.

Encore bravo à toi pour ce magnifique MOC et les explications détaillées qui vont avec.

pierreaugustin
Level 1
Level 1
 
Messages: 8

Messagepar pierreaugustin » Dim Fév 10, 2019 9:14 pm

Merci beaucoup, Flying. :)

Pour l'exposition, normalement, comme écrit plus haut, les Utopiales de Nantes devraient être intéressées pour la session de cette année. Il me faudra donc terminer ma pelle à tarte d'ici-là (ce qui est encore jouable mais j'ai vraiment beaucoup de boulot sur le feu en dehors de ce MOC).

Pour les clichés... là aussi, comme je l'ai mentionné, je n'ai pas fait de photos "en situation" encore (quoi que celle qui sert de frontpage...) parce que l'objet n'est justement pas terminé... je crois cependant qu'ayant retravaillé quelques-une d'entre elles on arrive à avoir une bonne idée du bestiaux. Après, moi je l'ai sous les yeux tous les jours et vu que je suis souvent sur mon fauteuil de travail, j'ai le même angle face à moi, soit la tranche... du coup, je le préfère en photo qu'en vrai, car seules les photos me permettent de le voir de tous les côtés sans que j'ai à virevolter autour de mon bureau. lol lol lol

Vador77
Level 1
Level 1
 
Messages: 6

Messagepar Vador77 » Ven Fév 15, 2019 8:16 pm

Anio a écrit:Le 10221 (et mon MOC à l'époque), on était plutôt partis sur une version plus longue/fine.


Ceci n'étant qu'un gout personnel, moi je préfère largement la version la plus fine même si celle de pierreaugustin est splendide ;)


Retourner vers Vos MOCs Star Wars

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités