[REVIEW] Vintage supercar #8860

Vos avis et impressions sur les sets.
Avatar de l’utilisateur
MSX
Level 8
Level 8
 
Messages: 752
Localisation: Chalons-en-Champagne (51)
Âge: 46 ans
revieweur

Messagepar MSX » Dim Mar 17, 2013 3:53 pm

Je vous propose aujourd’hui de faire la review d’un set que l’on peut largement qualifier de « vintage » : la supercar #8860.

Ayant en stock des pièces incomplètes du modèle de mes 6 ans, j’ai acquis récemment un set identique, incomplet lui aussi, mais qui m’a permis de réunir toutes les pièces pour le reconstruire.

C’est l’occasion de faire profiter les forumeurs de mon expérience et de rendre hommage à ce modèle, car il me semble qu’il n’en existe pas de review complète sur Setechnic.

Image

Historique

Ce set est sorti en 1980 ; il succède à la toute première supercar technic, la #853 de 1977. Cette dernière était très « rustique », et n’utilisait que peu de pièces véritablement technic (surtout volant, pistons, pignons…).

La #8860 n’est pas non plus une révolution dans ce sens, mais elle propose tout de même des metapièces intéressantes : différentiel (superbe pièce pour l’époque), et surtout amortisseurs complets.

Elle aura une longue durée de vie, puisqu’elle sera suivie 8 ans après en 1988 par la supercar #8865 ; cette dernière proposera encore de nouvelles metapièces, permettant entre autre d’adopter une suspension avant (mais malgré tout ses dimensions (largeur…) et sa carrosserie sont assez sujet à caution).

Image

Boite

On a affaire ici à une véritable boite typique des années 80 ; une boite carton, tapissée de polystyrène d’une épaisseur d’environ 1 cm, mais surtout comprenant des casiers mettant en valeur toutes les pièces. Pour ma part, c’est particulièrement joli et en même temps cela était pratique pour l’acheteur qui, en soulevant le couvercle, pouvait voir ce qu’il achetait (et baver en magasin aussi !).

En même temps, la boite est compacte et ne fait pas dans la démesure : contrairement à certains sets d’aujourd’hui ou l’on a de grosses boites avec quelques sachets qui se baladent dedans, la boite à la « bonne »taille pour y caser toutes les pièces.

Image

Notice

On se retrouve là aussi avec une notice particulièrement compacte, de seulement 40 pages ; et dans ces pages, on a à la fois le modèle principal, mais aussi le modèle secondaire, et également… les motorisations (propulsion et direction !) possibles avec les kits additionnels !

Le modèle principal se monte en 22 étapes. Autant dire qu’il faut être très concentré et jouer aux jeux des sept erreurs entre chaque étape, au risque d’oublier une pièce (parfois cachée…). Si on est soigneux, on y arrive, d’autant que les pièces sont listées à chaque étape. Ce qui n’est pas le cas du modèle secondaire !

Dans ces conditions, contrairement aux sets d’aujourd’hui qui proposeraient 100 pages juste pour le modèle principal, c’est un modèle qui est un peu difficile à monter pour les plus jeunes.

Image

Caractéristiques

Longueur : 48 cm
Largeur : 20 cm
Empattement : 26 cm
Garde au sol : 2 cm
Poids : à peser
Nombre de pièces : 662
Année de sortie : 1980

Design

Le modèle se veut à la fois épuré notamment au niveau de la carrosserie, et en même temps complet par le coté « mécanique » ; on trouve des sièges soignés, une boite de vitesse propre, un moteur bien détaillé…

C’est en tout cas une très bonne base pour construire ensuite une jolie carrosserie, avec choix du style et de la couleur.

Au niveau des couleurs justement, on retrouve une dominante noire pour le châssis, mais aussi du rouge pour les sièges, du jaune/gris pour le moteur, et du gris pour les jantes/soute à bagage (enfin, je la qualifie comme ca à l’avant). De la boite de vitesses au moteur, on a également un liseré bleu. Personnellement je trouve l’ensemble très réussi, et l’absence de carrosserie ne nuit pas vraiment au look final.

Les roues, grises et noires, sont identiques à la supercar #853.

Partie avant

On retrouve une seule fonction technic : la direction. C’est à la fois simple, et en même temps réussi pour les pièces de l’époque.
Avec pas moins de 8 plaques tournantes, on obtient un mécanisme qui permet une variabilité de l’angle des 2 roues à la façon d’un système Ackermann (le braquage est plus important sur la roue intérieure que la roue extérieure), et cerise sur le gâteau, le braquage tout court est bon puisque la roue se voit bien collée à l’intérieur du châssis en butée.

L’ensemble est piloté par une « cardanisation » du plus bel effet depuis le volant situé dans l’habitacle. Une touche bien classe : on peut facilement passer d’un modèle à conduite à gauche, à un modèle à conduite à droite !

Simple, robuste, mécaniquement fonctionnel, je trouve le système réussi ; seule la hauteur totale du mécanisme m’impressionne (pas moins de 4 niveaux de tenons sur la poutre transverse de maintien) et aurait sûrement pu être réduit pour affiner et alléger l’ensemble.

Image

Partie centrale

On peut ici tout d’abord évoquer les deux sièges avant, qui ont fait l’objet d’un soin tout particulier des designers : ils sont réglables en profondeur, mais aussi en inclinaison. Oups, avec ca, on peut rouler tranquille ! L’ensemble est simple et astucieux, un système anti-retour maintenu par un élastique permet de caler l’inclinaison du siège.

Image

Zoom sur la boite de vitesse

On retrouve ensuite la boite de vitesses, élément clé du véhicule. Il y a à la base une tige coulissante qui permet d’engrener sur 3 couples de pignon et 3 rapports, allant d’une multiplication (à gauche de l'axe), une neutre, ou une démultiplication (à droite de l'axe sur la photo).
On peut voir cet axe coulissant sur la photo ci-dessous, juste sous la plaque bleue.
L'axe fixe portant les couples de pignon associé lié aux roues et au différentiel se trouve encore en dessous, et la transmission vers le moteur se fait par 3 pignons 8 dents sur l'axe latéral.

Image

Par défaut Lego empêche la multiplication (trop forte, les roues bloquent sans pouvoir faire tourner le moteur !), et ne propose que le neutre ou la démultiplication.
Si on met le moteur électrique prévu à l'époque en supplément, on est invité à modifier le design de la boite (via les plaques bleues), pour n’autoriser que la multiplication et le neutre.
Au final il faut réfléchir un peu, mais cela est très pédagogique pour un jeune en tout cas, sur les notions de vitesse/couple entre les axes.

Et puis LA pièce maitresse mécanique : le tout premier différentiel tout intégré digne de ce nom. Superbe, il remplit très bien sa fonction et rendra d’énormes services sur de nombreux MOC en tout genre. Solide en tout cas, car pour ma part je n’ai jamais cassé les pièces, malgré les mauvais traitements.

Image

Zoom sur la suspension

Cela le mérite aussi, car nous avons là aussi une des premières suspensions indépendantes du genre.
Elle est « rustique » : il n’y a qu’un seul bras, donc un seul pivot ; la roue s’incline lorsque le châssis s’abaisse (elle prend du pincement). Bon, cela permet de n’utiliser qu’un seul cardan par transmission, et donc d’avoir une largeur contenue (et une esthétique réussie). Bien vu pour les moyens de l’époque.

On retrouve pour le contrôle une paire d’amortisseurs gris : les tous premiers d’une lignée qui existe toujours 33 ans plus tard ! Ils sont globalement réussis, mais les pins gris qui les maintiennent sont trop fins ; il y a du jeu pin/amortisseur, et lorsque l’on appuie sur le bras, les amortisseurs s’arqueboutent latéralement au lieu de coulisser proprement. Il en résulte un amortissement difficile, qui fait « souffrir » les axes des amortisseurs.

Une anomalie « historique » : la boite montre une suspension avec ressort séparé, très basique, or il semble que pour l’essentiel des sets vendus, des amortisseurs complets sont livrés. Curieusement, la notice mixe aussi sur certaines planches les deux versions…

Image

Partie arrière

On retrouve ici principalement le moteur ; superbe pièce !

Tout y est : 4 pistons, les ailettes de refroidissement, le ventilateur, le radiateur, et les jolis échappements jaunes.
Sans compter l’allumage avec les mignons petits robinets bleus et gris et les durits noires.

Là on est dans du typique des années 70 : moteur 4 à plat, ventilé par air, en position arrière. C’est du VW/Porsche par excellence. Ce qui ne surprend pas tant que ca quand on voit l’influence germanique des modèles Lego (Unimog, tracteur Mercedes…).

Petit clin d’œil : ce type de moteur se trouvait sur beaucoup de Citroën de l’époque, dont les GS/GSA par exemple.

Petite anomalie : le design des ailettes est clairement celui d’un moteur refroidit par air, or le ventilateur semble souffler sur un radiateur à eau… étrange.

En tout cas je le trouve classe ce moteur !

Une erreur couramment trouvée sur pas mal de modèles construits en photo sur le net : le ventilateur n’est pas centré, mais légèrement désaxé vers l’arrière droit.

Un challenge lorsque l’on n’a que deux mains : mettre en place l’élastique d’entrainement du ventilateur…

Image

Astuces et précisions

Pour ce qui concerne le modèle que je vous présente, il n’est fidèle qu’à 95% au modèle original. En effet, j’ai volontairement retiré les cardans inutiles, ou je les ai remplacés dès que possible par des cardans neufs. Idem pour les tenons. La raison : ces petites pièces grises sont particulièrement fragiles, lorsqu’elles sont mises en contrainte elles peuvent casser. Du coup, ayant beaucoup des pièces d’origine en bon état, j’ai préféré les protéger et les garder de coté plutôt que de les endommager sur ce modèle.

J’ai choisi de faire une boite à 3 vitesses malgré les plans Lego, dans l’objectif de faire un 3eme rapport au point mort, toujours pratique pour juste faire rouler le modèle (il suffit de retirer un pignon 8 dents).

Une solution provisoire pour les suspensions : mettre des pins gris récents, plus épais et plus serrant pour limiter le jeu latéral des amortisseurs.

Pour le lavage : le set était très poussiéreux, je l’ai intégralement nettoyé à l’eau tiède et au savon. Astuce pour conserver un brillant digne de ce nom : faire un bain final dans de l’eau déminéralisée, ce qui empêchera d’avoir une fine couche calcaire.

Et enfin, pour avoir un modèle qui « glisse » bien malgré son âge (après 33 ans, le plastique sèche et ne glisse quasi plus…), mettre un peu de silicone sur les axes. Ce n’est pas forcément du luxe sur le moteur par exemple, dont les frottements sont très importants.

Voilà, la review est finie, place à vos avis, et pour ma part, à un prochain modèle !

Image

Liens intéressants trouvés sur le forum :

Discussion sur les types de boite
topic2819.html

Modification en 4 roues motrices
topic6648.html
Dernière édition par MSX le Dim Mar 17, 2013 10:50 pm, édité 8 fois au total.

Avatar de l’utilisateur
leo593
Level 7
Level 7
 
Messages: 510
Localisation: Dunkerque
Âge: 22 ans

Messagepar leo593 » Dim Mar 17, 2013 4:03 pm

Belle review, mais il il manque des photos ! (notamment d'ensemble)
Ma collection ---- Ma chaine YouTube ---- Mon Brickset

Le bon goût n'est pas le fruit du hasard, mais le hasard n'est pas toujours le fruit du bon goût...

Avatar de l’utilisateur
MSX
Level 8
Level 8
 
Messages: 752
Localisation: Chalons-en-Champagne (51)
Âge: 46 ans
revieweur

Messagepar MSX » Dim Mar 17, 2013 4:10 pm

leo593 a écrit:Belle review, mais il il manque des photos ! (notamment d'ensemble)


Merci :)

J'ai tenu compte de ta remarque, j'ai pour le moment mis une photo en plus.

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 18284
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 33 ans
revieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Dim Mar 17, 2013 4:52 pm

Belle présentation, mais il manque des choses : photos des suspensions, description de la boite à vitesses ?
(j'avoue d'ailleurs ne pas comprendre comment tu as pu l'omettre Oo)
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

Avatar de l’utilisateur
MSX
Level 8
Level 8
 
Messages: 752
Localisation: Chalons-en-Champagne (51)
Âge: 46 ans
revieweur

Messagepar MSX » Dim Mar 17, 2013 5:02 pm

Anio a écrit:Belle présentation, mais il manque des choses : photos des suspensions, description de la boite à vitesses ?
(j'avoue d'ailleurs ne pas comprendre comment tu as pu l'omettre Oo)


Pour les suspensions c'est un oubli de ma part :tare:
Vues les conditions dans laquelle je dois faire la review chez moi, c'est pas surprenant :cry:

Sinon pour la boite de vitesses, je donne une description, mais je vais l'améliorer si elle n'est pas claire/visible.

Avatar de l’utilisateur
arachnid
Level 11
Level 11
 
Messages: 2039
Localisation: Brest
Âge: 51 ans
collectionneur

Messagepar arachnid » Dim Mar 17, 2013 5:13 pm

Sympa la review, ça me rappelle des souvenir, j'avais eu ce set pour noël à l'époque.
Un petit complément serait bienvenue en effet.

Avatar de l’utilisateur
MSX
Level 8
Level 8
 
Messages: 752
Localisation: Chalons-en-Champagne (51)
Âge: 46 ans
revieweur

Messagepar MSX » Dim Mar 17, 2013 6:29 pm

J'ai apporté un complément à la boite du coup.

PS : j'ai ajouté 3 photos, pour améliorer la compréhension du modèle.

Avatar de l’utilisateur
fangio151
Level 2
Level 2
 
Messages: 12

Messagepar fangio151 » Dim Mar 17, 2013 10:16 pm

Sympa ta review !
Pour l'avoir nettoyé / remonté il y a peu de temps, j'ai exactement ressenti ça ! C'est nettement plus facile de comprendre la complexe notice avec des bases solides... et la voiture est nettement plus jouable quand toutes les pièces sont à leur place ! J'avais dû commettre quelques bourdes car le châssis je séparait en deux avant que je ne la nettoie, et depuis, tout va bien !

Quant au ventilateur, on peut éventuellement l'assimilé à la turbine qui équipait les Coccinelle, par exemple, malgré leur moteur à refroidissement par air ;)

Gilou314
Level 3
Level 3
 
Messages: 24
Localisation: Sens

Messagepar Gilou314 » Lun Mar 18, 2013 9:33 am

Merci pour cette belle analyse très détaillée.
Le look général fait penser à un buggy VW. D'ailleurs le moteur est tout à fait typique, à part la position de l'échappement.

Image

C'est vrai que peu de voiture étaient équipées de moteurs refroidis par air : VW, Porsche et Citroën GS en effet dont je fus un heureux propriétaire.

yannoch
Level 4
Level 4
 
Messages: 74
Localisation: diemoz
Âge: 45 ans

Messagepar yannoch » Lun Mar 18, 2013 3:11 pm

ah .. ce set me rappelle de très bons souvenirs ! Mon premier Gros set technic !
J'en ai pasé des heures à monter les deux modèles ! !

Et de nombreuses années après, je le trouve toujours aussi beau !

d'ailleurs j'ai remarqué une "customisation" sur ta construction:
Image

normalement on trouve ici un cardan il me semble !

Avatar de l’utilisateur
MSX
Level 8
Level 8
 
Messages: 752
Localisation: Chalons-en-Champagne (51)
Âge: 46 ans
revieweur

Messagepar MSX » Lun Mar 18, 2013 3:35 pm

Merci à tous pour vos commentaires :)

C'est bien une copie du moteur VW, on le voit bien sur la photo de Gilou.

Effectivement Yannoch, bien vu, j'ai modifié le modèle à cet endroit.
Au départ il y a un cardan, mais comme je l'ai indiqué dans la review, j'ai remplacé tous les cardans de l'époque qui ne sont pas indispensables, par des pièces de substitution (pour ne pas faire fissurer ces pièces anciennes et fragiles).
Idem pour la colonne de direction, j'ai mis des cardans récents de 3L.

Heureusement, tout ceci ne nuit pas trop à l'esthétique :siffle:

Avatar de l’utilisateur
flying
Level 7
Level 7
 
Messages: 747
Localisation: Sains en Gohelle, Pas de calais
Âge: 40 ans

Messagepar flying » Mar Mar 19, 2013 12:56 pm

Merci pour ce voyage dans le temps ;-)

Je l'ai dégoté aussi il y a quelques mois mais le tien est vraiment en super état. A quand la test car ? ;-)

Avatar de l’utilisateur
tewi
Level 5
Level 5
 
Messages: 157
Localisation: varsovie
Âge: 43 ans

Messagepar tewi » Mer Mar 20, 2013 1:01 am

Belle revue, je l'ai lue après que tu aies appliqué les différents commentaires. Bon boulot, et machine à voyager dans le temps [EDIT]Grillé[/EDIT]
Et bien vu pour l'eau distillée.

Mon premier set technic, recu à noel 86. Ha nostalgie...
C'est la super car dotée du meilleur rayon de braquage, et malgré l'absence de hog, la plus jouable à mon gout.
Les roues passent d'une extrême à l'autre en 2 tours et demi de volant seulement, parfait pour les manoeuvres ;)

Avatar de l’utilisateur
MSX
Level 8
Level 8
 
Messages: 752
Localisation: Chalons-en-Champagne (51)
Âge: 46 ans
revieweur

Messagepar MSX » Jeu Mar 21, 2013 12:26 pm

Merci pour vos retours :hello:

Tout à fait d'accord, malgré sa rusticité, le train avant est réactif et maniable ; la direction de ce modèle est dans un sens réussie !

Pour ce qui est de la test car, elle est en cours de rénovation :)

Mais une autre présentation me trotte dans la tête, d'un autre modèle vintage... mystère mystère, à suivre quand il sera prêt lui aussi :)

arkrom
Level 2
Level 2
 
Messages: 15

Messagepar arkrom » Jeu Mar 21, 2013 1:03 pm

flying a écrit:Merci pour ce voyage dans le temps ;-)

Je l'ai dégoté aussi il y a quelques mois mais le tien est vraiment en super état. A quand la test car ? ;-)


j'en ai recu une il y a peu , faut que je me motive a faire une review :sleep:


Retourner vers Discussions sur les modèles

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron