Temple of the Golden Idol #77015

Thèmes divers autres que Technic et Star Wars.
Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 19510
Âge: 37 ans
revieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Ven Mai 05, 2023 4:15 pm

Salut !

Petite séance d'archéologie aujourd'hui. :p
Je vous propose la visite d'un temple. Une visite qui, forcément, ne va pas se passer comme prévu. Parce qu'avec Indiana Jones, jamais rien ne se passe comme prévu. :dent:

On se penche donc sur le 77015, commercialisé cette année dans le cadre du retour de la gamme Indiana Jones chez Lego. Et oui, il est bon de rappeler que 2023 verra la sortie d'un nouvel opus :Indiana Jones et le Cadran de la Destinée. Bon, ça a l'air assez pompeux comme titre... On verra bien... N'importe comment, le film ne pourra pas être pire que le Royaume du Crâne de Cristal. :hah:

En introduction, il est aussi inévitable de mentionner le Temple Escape 7623 commercialisé en 2008 : https://www.bricklink.com/v2/catalog/ca ... e?S=7623-1
Que de chemin parcouru en 15 ans !

Et c'est amusant également de voir que notre perception évolue avec le temps. Car à l'époque, tout le monde était à peu près d'accord pour dire que ce 7623 était un joli set, bien fini.
Alors que aujourd'hui, on s'accordera tout autant à dire que le rendu général est quand même assez pauvre. :sweat:

Je vous laisse imaginer le regard que l'on pourrait être amené à porter sur ce 77015 en 2035... :papylol:

Voilà comment se présente notre 77015 :
- 1545 pièces
- 150€
- sachets numérotés de 1 à 10
- 4 minifigs
- une planche de stickers dont je reparlerai plus tard. 8)

Pas de nouvelle pièce à part les éléments sérigraphiés. Donc on file directement du côté de la construction. Et là, le set se défend plutôt bien car de nombreuses fonctions ont été intégrées. 8)
Et vu qu'on est sur TechLUG, je vais vous passer tout ça à la moulinette. :o

Sachets 1 et 2 :

Construction assez standard ici, mais plaisante. On voit que l'axe de commande de la première fonction traverse le socle. Quant à l'entrée du temple, elle est fixée en biais à l'aide de mini turntables et selon la technique de la double diagonale.

Image


Sachet 3 :

Le piment de ce premier module vient avec le mécanisme de la boule géante. A l'arrière, les biellettes permettent de déclencher la "chute" de la boule (en vrai, elle ne chute pas). Et à la fin, on utilise aussi le mécanisme pour la remonter. A ce titre, le mécanisme tient parfaitement la position haute grâce à un point de rebroussement bien marqué. Dans l'absolu, le mécanisme reste assez simple : le mécanisme suit la courbure définie par la couronne Technic. Dans le faits, le résultat obtenu demeure assez impressionnant malgré cette simplicité apparente.

Je retiens 2 aspects :
- la boule, connectée à un engrenage 12t, fait environ 2,5 tours sur elle-même pour passer d'une position extrême à l'autre. On serait tenté de dire que c'est peu. Mais en fait, pas du tout ! Ca donne vraiment l'impression que la boule dévale la pente à une vitesse élevée.
- la courbure de la couronne est particulièrement appropriée. Au début on a un mouvement plutôt vertical qui donne l'impression que la boule chute pour prendre de la vitesse. Et ensuite, le mouvement de la boule est plutôt horizontal, pour donner l'impression qu'elle poursuit Indiana Jones.

Image

Image


Et le module terminé :

Image


Sachets 4, 5 et 6 :

Ce module est le plus simple des 3, tant d'un point de vue du studful que des mécanismes Technic. On a quelques détails sympa d'un point de vue de la construction, donc on ne s'ennuie pas. Mais on n'a pas réellement de truc extraordinaire au sens strict.

Ce module comprend 2 fonctions. Tout d'abord, on a l'ouverture et la fermeture de la porte. Pour cela, on a un axe traversant dans le socle, puis 2 biellettes pour relever la porte prise dans un guide. Il n'est pas possible de tenir une position intermédiaire ; la porte est soit ouverte, soit fermée. On notera que le 20t bleu monté sur un pin n'a pas d'autre utilité que de rajouter de la friction pour rendre le mécanisme un peu plus doux, moins brutal. Test à l'appui : en rajoutant un 12t sur un pin à friction, le système a suffisamment de friction pour que la porte tienne une position intermédiaire. Dommage que le set ne l'ai pas fait...

Le second mécanisme du module concerne le balancier au dessus du trou. Cette fois-ci, on a 3 biellettes qui permettent d'avoir un mouvement avant/arrière une fois qu'on a pendu une minifig. Mes 2 photos n'en rendent pas compte, mais l'amplitude de rotation est bel et bien d'environ 100°. Donc a un vraiment mouvement de balancier, et non juste un truc qui bouge à peine.

Image

Image


Le second module est maintenant terminé.

Image


On le joint au premier à l'aide de pins, et quelques pièces supplémentaires pour verrouiller le tout.

Image


Sachet 7 :

Le clou du spectacle, c'est bien entendu le 3ème et dernier module. Et là, le socle est déjà plus complexe que les précédents.

Vu de face, quand on tourne la molette dans le sens horaire, les 2 biellettes vertes ne vont plus dépasser de la structure. En rentrant de la sorte, cela va permettre à l'idole dorée de rentrer d'environ 1 cm dans son piédestal. Et on peut s'arrêter de tourner la molette ici.

Mais si on continue à la tourner dans le même sens, alors une autre biellette verte va pointer le bout de son nez à l'arrière. C'est elle qui va déclencher tout le reste du mécanisme.

Image

Image


Sachet 8 :

On continue de construire... On voit ici le piédestal en position rentrée. Quant à la biellette verte, elle pousse une biellette noire.

Image


Sachet 9 :

La construction monte encore... On va découper le mécanisme à l'arrière du module en 2 parties. Sur cette première partie, la biellette noire (poussée par la verte, pour rappel) fait monter le T gris foncé. Cela va faire chuter la statue à l'intérieur du temple. La biellette jaune avec l'élastique n'a pas d'autre but que de faire redescendre le T automatiquement. Quant aux chaînes, là aussi, ça parait compliqué alors qu'en fait c'est très simple : elles servent juste à retenir la tête pour qu'elle pendouille un peu de travers après avoir été poussée par le T gris foncé.

Image

Image


Sachet 10 :

On termine le module, notamment en finalisant la seconde partie du mécanisme, avec une biellette supplémentaire qui vient se rajouter par dessus. La grande bielle gris foncé verticale (et noir au sommet) est actionnée par la biellette jaune inférieure et guidée par la biellette jaune supérieure afin de "tirer" sur le sommet du temple et appuyer sur l'interrupteur d'une brique lumineuse. Pour faire simple, ce second mécanisme sert à allumer la lumière. ::D:

Il est important de noter que cette partie du mécanisme arrive en second lors de la construction, mais fonctionne en premier lors de l'activation du système.

Dans l'ordre, on a donc ceci :
- on tourne la molette dans le sens horaire
- les 2 biellettes vertes de l'idole rentrent, ce qui baisse le piédestal de l'idole
- dans le même temps, la biellette verte arrière appuie sur la biellette jaune inférieure, ce qui tire la grande bielle gris foncé / noir et allume la lumière
- et si on continue de tourner, la biellette verte arrière continue sa rotation, et vient pousser la biellette noire, qui fait monter le T gris foncé, pour finalement faire chuter la statue.

C'est pas simple, mais normalement, en lisant avec attention, mon charabia est compréhensible. :dent:

Image


Et le module terminé :

Image


Du côté des figurines, on en a 4. Sur un set à 150€, faut être honnête, on peut se dire que ça ressemble un peu à la radinerie minifiguesque que l'on constate presque systématiquement dans les sets Star Wars. Dans l'absolu, c'est vrai. Mais dans le fond, le set n'a pas besoin de plus.

Indiana Jones a un joli chapeau avec les cheveux bi-injectés. A noter d'ailleurs : le set fournit un chapeau en rab.
Le guide Satipo est moyen. Les araignées imprimées sur son dos sont cool. La marque de moulage sur les cheveux, un peu moins.

Image


Belloq, rien de spécial. De toute façon, ce mec poireaute à l'entrée sans rien faire, car il n'est pas du genre à aller au charbon (Image). Quant au guerrier Hovitos, belle réalisation. :loveyes:

Image


Et le set au complet :

Image

Image


Dans la review du (nullissime) diorama Endor #75353 ( viewtopic.php?f=27&t=12874 ), je disais que les sets avec de la verdure sont généralement plaisants. Et bien fort heureusement, ce Temple of the Golden Idol ne déroge pas à la règle. On a un magnifique mix entre un lieu envahi par la nature, et les vestiges d'une civilisation passée. Les différents visages réalisés en briques sont très réussis. Mention spéciale pour la grosse statue de la salle principale et la statue grise située à gauche du palmier.

Les triangles vert et turquoise font un bel habillage. Ca apporte de la couleur au modèle, et ça évoque plutôt bien la décoration qu'une ancienne civilisation aurait pu faire.

L'entrée du temple (ou la sortie, c'est selon ::D: ) est l'endroit où la végétation est la plus abondante.

Image


La partie centrale se défend pas mal avec les différentes lianes qui permettent de déstructurer un peu l'ensemble.
L'objet de déco marron et doré, ce n'est pas une fantaisie antique ni un Koendelietzsche en toc. Image
Ca reproduit une relique que l'on aperçoit bel et bien en arrière plan dans le film. :grad:

Image


Et dans la salle principale, absolument tout est détaillé. Visages sculptés, pierres en reliefs sur les murs, dalles piégées (marron et dark orange), un peu de végétation. Et bien sûr, la belle idole dorée. Lego n'a pas lésiné. Sauf erreur, l'idole est d'ailleurs la même que dans le 7623 de 2008.

Image

Image

Image


Au delà des détails très réussis et des mécanismes tarabiscotés qui apportent une bonne dose de fun, LE truc qui rend vraiment le set séduisant c'est que les mécanismes sont quasiment indétectables si l'on ne connait pas le set. Leur intégration a vraiment été bien pensée.

Allez, ok, on voit un peu la couronne dentée du mécanisme de la boule. Et celui qui cherche vraiment bien, il pourra peut-être deviner qu'il y a quelque chose qui se trame au niveau des biellettes Image de la statue. Mais à part ça, tout concourt à donner une parfaite illusion. :shock:

Accessoirement, les briques striées utilisées en guise de molette offrent une excellente préhension.

Image


La socle noir apporte juste ce qu'il faut pour faire une belle présentation, et les mosaïques sérigraphiées sont un bel ajout pour renforcer l'aspect primitif.

Un des aspects qui m'avait contrarié lors de l'annonce officielle, c'est le sticker pour le logo Indiana Jones et les citations. Avec le recul, je pense qu'avoir des stickers est ici un excellent choix ! :grad:
Et plusieurs raisons m'ont fait changer d'avis.

Déjà, les tiles noires sans inscription s'intègrent particulièrement bien puisqu'elles sont au niveau du fossé qui est lui aussi réalisé en noir. Ne pas avoir d'inscription donne donc l'impression d'avoir un fossé plus vertigineux.

Aussi, je trouve les citations moyennement percutantes :
- "Let us hurry. There is nothing to fear here"
- "That's what scares me"

Alors oui, je vous l'accorde, c'est à peu près la seule citation du film qui peut convenir ici. Mais ça reste pas hyper marquant à mon sens. Et avis perso, d'un point de vue rhétorique pur, je trouve que le texte aurait été beaucoup plus drôle si dans le film il avait été formulé ainsi :
- "There is nothing to be scared of"
- "That's what scares me !"

Et troisième raison, qui rejoindra un peu ce que je disais dans les tableaux Lego (notamment Star Wars : viewtopic.php?f=27&t=12192 ) : sur une scène ultra connue, c'est un peu couillon de mettre le nom de la scène. A moins d'avoir vécu dans une grotte un temple maudit durant les 40 dernières années, on voit bien que le set reproduit une scène de Indiana Jones... :fume:

Bref, tout ça pour dire que le socle sans la moindre inscription me convient très bien.

Grâce à ses couleurs, sa jouabilité, sa technicité et ses détails, ce 77015 est donc une vraie réussite. Le seul bémol que je formulerai à son égard, c'est l'absence du mur qui tire des flèches. Non seulement c'est un aspect important dans le film, mais aussi, ça aurait rajouté un mécanisme. Je pense que c'était envisageable sans trop de difficultés en rallongeant le module central de 4 ou 6 tenons. Et j'estime qu'il ne fallait pas plus d'une centaine de pièces pour réaliser cet "agrandissement" avec un mécanisme.

Gageons que le modèle est structurellement plutôt simple. Donc si quelqu'un veut s'y essayer, cette modif ne présente pas un caractère insurmontable.
Tiens, d'ailleurs, ce serait bien un truc à faire, avec notice et tout, pour ensuite le mettre sur Rebrickable. 8)
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

Avatar de l’utilisateur
wotdim
Level 7
Level 7
 
Messages: 519
Localisation: Toulouse
Âge: 39 ans

Messagepar wotdim » Ven Mai 05, 2023 4:41 pm

Merci a toi pour le review,
J'avais déjà envie avant et maintenant ca se confirme!

juste, je trouve dommage que la boule ne tombe pas "toute seule", genre un déclencheur, plutôt que tourner le bouton (je sais pas si je me fait bien comprendre)

Avatar de l’utilisateur
totojoe
Level 7
Level 7
 
Messages: 609
Localisation: Limousin
Âge: 42 ans

Messagepar totojoe » Ven Mai 05, 2023 8:37 pm

Très cool ce set.

Merci pour la review en passant :resp:

gaiapat
Level 5
Level 5
 
Messages: 153

Messagepar gaiapat » Sam Mai 06, 2023 2:06 pm

J’aime généralement l'ajout de mécanismes Technic dans un set System. Et là c'est particulièrement réussi.
Nota : j'ai vu plusieurs reviews de ce set et j'ai enfin compris les mécanismes. Merci Anio :resp:
Pour GAIA, l'an vert vaut l'an droit

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 19510
Âge: 37 ans
revieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Sam Mai 13, 2023 3:18 pm

wotdim a écrit:juste, je trouve dommage que la boule ne tombe pas "toute seule", genre un déclencheur, plutôt que tourner le bouton (je sais pas si je me fait bien comprendre)

Oui, la boule n'est pas libre. Et en ce sens, on ne peut pas dire que la jouabilité du set soit pleinement optimale.
Mais j'insiste sur le fait que le rendu visuel créé par le mécanisme est supérieur à ce que pourrait donner une boule qui chute simplement par gravité.
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P


Retourner vers Autres thèmes

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités