• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Camion de pompiers aéroportuaire #42068

Camion de pompiers aéroportuaire #42068
  • Référence : #42068
  • Nom du modèle : Camion de pompiers aéroportuaire
  • Nombre de pièces : 1094
  • Année : 2017
  • Dimensions : 45 x 15 x 17
  • Designer : Lars Thygesen
  • Niveau de difficulté : 3/5
  • Note du modèle principal : 3/5
  • Note du modèle secondaire : 3/5
Disponible actuellement sur Amazon aux prix suivants :
fr de co.uk it es Tarif Lego
92,96
-
-
historique des prix
79,99
11%
10€
historique des prix
81,39
10%
9€
historique des prix
-
-
89,47
1%
1€
historique des prix
89,99

Ce camion de pompiers aéroportuaire succède au set #8454 commercialisé en 2003. L'avant présente de jolies courbes, tant au niveau des carénages que sur les montants du pare-brise. Sur toute cette partie avant, les détails sont nombreux et très corrects : canon à eau, phares, clignotants, rétroviseurs, gyrophares et feux sur le toit. L'habitacle est sobre mais acceptable. On a 2 sièges et une planche de bord avec un volant. On notera tout de même un couac sur le pare-choc. Sur sa partie centrale, il est évidé, ce qui forme des sortes de mandibules de chaue côté. Visuellement, c'est assez malheureux.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

Sur le corps du camion, les différents éléments de carrosserie font un bel habillage. Sur les côtés c'est plein et bien plat. Une zone gris clair indique d'ailleurs qu'un compartiment de rangement se cache à l'intérieur du camion. Sur le dessus, c'est plus arrondi, un peu dans l'esprit des formes présentes à l'avant. Concernant les détails, on ne recense que les gyrophares, bleus et rouges, mais il n'en faut pas davantage. Sur la partie basse, les barres de protection latérales font un habillage plus léger mais très approprié. Cela se marie bien avec les passages de roues eux aussi gris foncé et bien intégrés au modèle.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

Sur le dessus du camion, c'est un festival de couleurs. Cela fait tache par rapport au soin apporté au reste du véhicule. On peut formuler le même reproche avec le canon principal. Les diverses pièces jaunes et rouges ne conviennent pas ; des pièces blanches, ou éventuellement gris clair étaient tout indiquées. Le tuyau du canon à eau est également peu convaincant, puisqu'il ne parcourt que la moitié du bras articulé... Enfin, l'arrière de l'engin n'est pas raté à proprement parlé, puisque l'on a un habillage correct sur la partie basse et 3 types de feu sur les côtés. On aurait cependant apprécié avoir un meilleur carénage sur la partie haute, à l'instar de ce que le modèle peut offrir sur ses parties latérales. En définitive, notre camion de pompiers a un look réussi. Mais son design n'a pas été soigné jusqu'au bout, notamment sur le dessus et derrière.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

Retour en haut de page

Avant de rentrer dans le vif du sujet avec la mécanique, rappelons que les panneaux latéraux du camion peuvent s'ouvrir. Si les panneaux gris révèlent effectivement un compartiment de rangement, ce n'est pas le cas des panneaux rouges. Leur ouverture n'a pour ainsi dire aucun sens. La seule ouverture des panneaux gris aurait été plus logique. La caisse à outils n'apporte strictement rien en terme de jouabilité. Au mieux, elle sert à combler le vide à l'intérieur du camion... En tout état de cause, un dévidoir amovible avec une lance incendie aurait été bien plus logique.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

La direction se contrôle depuis la HOG située derrière le canon principal. Un axe descend dans le chassis pour faire pivoter une biellette bleue. Cette dernière va créer un mouvement de va-et-vient sur une bielette 6L, et ce pour mettre en mouvement un long balancier. A l'avant, ce balancier va mettre en mouvement une biellette 9L et une biellette jaune pour faire braquer les roues. A l'arrière gauche du balancier, on retrouve un montage similaire : une biellette 9L fait braquer l'essieu arrière à l'aide d'un jeu de poutres. De prime abord, ce système paraît inutilement complexe pour simplement braquer 2 essieux. Mais il présente bien des avantages : il n'a pas de jeu, il crée un angle de braquage légèrement inférieur à l'arrière sans utiliser le moindre engrenage et il se manie facilement avec seulement un huitème de tour de HOG. Le rayon de braquage quant à lui est de 38 cm ; rien à redire.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

Le moteur factice est entrainé par l'essieu central. Un différentiel 3L renvoie la rotation vers l'arrière grâce à un engrenage 20t, puis 3 engrenages à 16 dents (dont une roue folle) actionne le vilebrequin. Ce mécanisme plutôt simple fonctionne bien et la vitesse de rotation du moteur est satisfaisante. Cependant, un moteur plus gros aurait été le bienvenu.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

La rotation et la première articulation du bras sont gérées par une boîte à vitesses. Avec la molette située à l'arrière du véhicule, on actionne directement l'axe de la boîte. En poussant le changeover catch vers l'avant, le driving ring glisse vers l'arrière. La roue folle de la boîte à vitesses s'engrène alors avec un engrenages à 16 dents sur la gauche. L'axe de ce 16t file vers l'avant pour aboutir à 2 réductions consécutives : un 8t avec un 24t pour recentrer le mouvement, puis un 12t avec un 20t pour le remonter. A la base du bras, c'est finalement un 12t qui fait tourner la turntable par sa couronne extérieure de 28 dents. Il faut compter une douzaine de tours de molette pour faire faire un tour complet au canon à eau. Cela se fait sans difficulté grâce à une mécanique souple et agréable à faire fonctionner.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

Pour contrôler la première articulation du canon et donc lever le bras, on pousse le changeover catch vers l'arrière. Ainsi, le driving ring s'embraye avec la roue folle avant. Celle-ci travaille avec un engrenage 16t, puis le mouvement est transmis sous la turntable avec un long axe articulé par 2 cardans. La mécanique dépouillée du modèle permet en effet d'utiliser cette possibilité pour ne pas se casser la tête... Au bout de l'axe, un renvoi d'angle fait de 2 engrenages à 12 dents permet au mouvement de remonter, et de passer à travers la turntable. Là, une vis sans fin, nécessaire pour l'irréversibilité du mécanisme, et un engrenage à 24 dents se chargent d'articuler le bras. Cette fonction se contrôle aussi bien que la rotation de la tourelle, et il ne faut que 6 tours de molette pour dresser verticalement (90°) cette première articulation. L'amplitude réelle est de 180°, mais normalement on ira jamais au-delà de 90° puisque cela fait redescendre le bras. Les interférences entre les 2 fonctions de la boîte à vitesses existent de par le mécanisme de levage qui passe à travers la turntable. Mais cela ne s'avère pas vraiment gênant dans la pratique. Ce qui peut être plus problématique, c'est la pointe du canon qui se coince contre la vis sans fin si elle n'est pas repliée. Cela a pour effet de bloquer le levage du bras. Il faut alors intervenir manuellement.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

La seconde articulation du bras se contrôle directement depuis la molette située sur le bras. Deux engrenages à 12 dents permettent à une vis sans fin - pour l'irréversibilité - d'interagir avec un pignon 8t. Le montage ne permet pas à la seconde partie du bras de se déployer au point de se replier de l'autre côté. Tant mieux ! L'amplitude de cette seconde articulation est de 200° environ ; c'est amplement suffisant. En revanche, il faut veiller à ce que la première articulation (boîte à vitesses) n'ait pas été utilisée à 180°, c'est-à-dire au point de se replier dans l'autre sens. Le cas échéant, la seconde articulation se retrouverait à l'envers, et ne pourrait plus s'ouvrir puisqu'elle se bloquerait contre le toit du camion. Vis-à-vis de cette articulation, un mécanisme davantage travaillé aurait été salutaire. En déploiement en "Z" reprenant les mouvements de la première articulation aurait été nettement plus intéressant de tout point de vue (mécanique, cinématique, jouabilité). Car en l'espèce, cette molette positionnée directement sur le bras d'un set de plus de 1000 pièces parait trop facile...

Concernant la jouabilité, le set est tout à fait convenable, et ce principalement en raison de la mécanique légère et de l'absence de contrainte (poids). Les incompatibilités entre les fonctions évoquées ci-avant n'ont en théorie pas lieu d'être si le modèle est manipulé intelligemment. Seul le contrôle de la seconde articulation depuis le bras peut faire l'objet d'un bémol, car il est généralement plus appréciable de manier toutes les fonctions depuis le corps du véhicule. Le set peut-être motorisé avec le kit #8293. Et vu que le modèle est rempli de vide, c'est la moindre des choses que son esthétique ne soit pas chamboulée par cette motorisation ! Le boîtier à piles se loge à la place de la caisse à outils, le moteur M se place sur le côté gauche, et le leds se greffent sur les feux du toit. En sortie de moteur M, un 8t entraine un clutch, puis 3 engrenages à 16 dents (dont une roue folle pour franchir le mécanisme de rotation du canon) font tourner l'axe de la boîte à vitesses (réductions finales : 35:1 pour la rotation du canon et 72:1 pour le levage). Cette motorisation fonctionne correctement quoiqu'un peu trop rapidement. Sur les fins de course ou en cas d'obstacle, le clutch débraye idéalement. Les interférences entre les 2 fonctions apparaissent un peu plus, principalement parce que des fois on prend plaisir à voir le set s'animer tout seul. Or, ici, si on lève le bras à 90°, 7 tours complets sur le canon suffiront à replier totalement le bras. Quant au boîtier à piles, il s'insère et se retire sans difficulté et l'accès à l'interrupteur est correct. En bref, la motorisation de ce #42068 est correcte. Mais elle n'apporte pas grand chose puisque le set est très fonctionnel quand il est manuel. La boîte à vitesses ayant pour seul but de motoriser 2 fonctions quand le kit #8293 est intégré n'a donc pas beaucoup de raison d'être à part enrichir la mécanique. Sans elle, il faut reconnaitre que le set aurait été horriblement pauvre.

Lego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaireLego Technic #42068 Camion pompiers aeroportuaire

 

Retour en haut de page

L'inventaire de ce camion de pompiers n'est pas très intéressant. Dans les pièces techniques on retiendra le changeover catch, le driving ring, 2 cardans, et les 33 pièces dentées dont un 24t, un différentiel, 4 roues folles, 2 vis sans fin et une mini turntable. Dans les autres pièces, il n'y a bien que 6 cadres Technic et 24 éléments de carrosserie (rouge, bleu, gris clair et gris foncé).

L'inventaire des pièces est disponible ici.

Certes, l'inventaire des pièces est peu attracitf. Mais ce camion de pompiers #42068 n'est pas un mauvais set, loin de là. Son design demeure globalement réussi et ses fonctions se contrôlent convenablement tant en mode manuel qu'en mode motorisé. On aurait quand même apprécié une plus grande prise de risque de la part de Lego. Car on sent bien qu'il y a la place pour...

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !