• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Camion Mercedes-Benz Arocs 3245 #42043

Camion Mercedes-Benz Arocs 3245 #42043
  • Référence : #42043
  • Nom du modèle : Camion Mercedes-Benz Arocs 3245
  • Nombre de pièces : 2793
  • Année : 2015
  • Dimensions : 55 x 18 x 31
  • Designer : Markus Kossman
  • Niveau de difficulté : 5/5
  • Note du modèle principal : 5/5
  • Note du modèle secondaire : 5/5

Ce camion #42043 reproduit un Mercedes-Benz Arocs 3245. La cabine est bien sûr le principal élément qui permet de retranscrire l'identité du véhicule. Et autant le dire tout de suite, elle est très réussie ! La face avant est presque spectaculaire tant elle est détaillée et fidèle au vrai camion. Sur le bas, diverses pièces Technic font des arrondis dessous et sur les bords du camion. La couleur gris clair sur le bord inférieur permet de reproduire le revêtement en aluminium. Les phares, feux de position et clignotants sont rigoureusement identiques à ce que l'on peut observer sur le vrai véhicule. On retrouve également la prise d'air trapézoïdale, avec la plaque d'immatriculation positionnée juste au dessus. La calandre est très soignée. Des tiles et connecteurs Technic reproduisent astucieusement le motif, et les détails ne sont pas en reste. Ainsi, le bas présente une forme légèrement en "V", et au centre trône le superbe insigne Mercedez sérigraphié. On note toutefois une petite différence : sur le vrai camion, la calandre possède un motif en 4 rangées alors que notre #42043 n'en a que 3. Mais cela n'est pas bien grave. Notre reproduction Lego parvient à capturer l'esprit de l'Arocs 3245, et c'est bien là le plus important. Plus haut sur la face avant, on a des carénages. Et là encore, le modèle est très soigné puisqu'il intègre les appendices aérodynamiques dans les coins.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les côtés de la cabine ne sont pas avares en détails non plus. On a les marchepieds et les rétroviseurs de chaque côté. Et pour être le plus réaliste possible, chaque côté a également des détails qui lui sont propres. Côté chauffeur, on a un marchepied supplémentaire, et une barre en hauteur. Côté passager, on trouve 2 rétroviseurs supplémentaires pour aider le chauffeur dans ses manœuvres. Cependant, ces rétroviseurs n'auront pas fini de surprendre les novices car visuellement assez curieux. Un autre reproche que l'on peut faire sur les faces latérales concerne l'empilage de pièces Technic qui tend à être trop visible. Cela fait un carénage qui manque un peu de netteté. Le toit est bien caréné et dispose de klaxons, d'une petite antenne (qui est parfaitement maintenue) et d'un pare-soleil. Ce dernier est en revanche un peu trop horizontal. L'intérieur est sobre mais correct. On recense 2 jolis sièges bleus, une planche de bord avec cadrans et un volant. Il n'en faut pas plus.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Derrière la cabine, le boîtier à piles est très discret et les détails sont corrects. On a un échappement côté gauche, une grille de refroidissement côté droit, et 2 beaux gyrophares. Principalement rouge, la grue est clairement mise en évidence. A sa base, il n'y a quasiment pas de vide. Autrement dit, elle s'intègre idéalement entre la cabine et la benne. Les vérins jaunes et les nombreux tuyaux ne sont pas une mauvaise chose. Ils contribuent à donner des détails et une impression de réalisme. Le look du véhicule étant particulièrement travaillé, quelques tiles sur les longues poutres rouges auraient été les bienvenues. En l'état, le bras parait négligé par endroits, surtout si on compare cela à la dernière section faite d'une belle métapièce. A l'extrémité, les 2 élements de la benne preneuse sont impeccables.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

La benne est irréprochable. Elle est parfaitement carénée de toutes parts, et les renforts gris foncé évitent d'avoir de grandes surfaces vides. A l'arrière, on a un pare-choc avec une plaque d'immatriculation, les clignotants, les feux stops et les feux de recul. On a même une attache dans le cas où l'on voudrait tracter une remorque. Sur les côtés, les différents composants techniques font le remplissage nécessaire, et la couleur rouge des stabilisateurs rappelle la grue. On notera la présence de cales jaunes de chaque côté. Sachant qu'on ne les utilisera guère pour jouer avec le modèle, celles-ci sont plus décoratives qu'autre chose.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les passages de roues sont très bien faits. A l'avant, ils reprennent la couleur gris foncé du pare-choc avant afin d'avoir une certaine continuité. Sur le reste du camion, ils sont noirs ; classique et discret. Les capacités de franchissement étant une des caractéristiques majeures de l'Arocs, notre #42043 opte pour une distance élevée entre les pneus et les passages de roues. On a ainsi 3,5 tenons sur les 2 essieux avant, et 2,5 tenons sur les 2 essieux arrière. En outre, c'est un plaisir de voir que le camion a des roues jumelées sur les essieux arrière. Pour rappel, le précédent set à en incorporer est le remorqueur #8285, il y a presque 10 ans... En ce qui concerne les proportions, le set se veut crédible et n'a pas de fausse note particulière.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

 

Ce camion #42043 reproduit un Mercedes-Benz Arocs 3245. La cabine est bien sûr le principal élément qui permet de retranscrire l'identité du véhicule. Et autant le dire tout de suite, elle est très réussie ! La face avant est presque spectaculaire tant elle est détaillée et fidèle au vrai camion. Sur le bas, diverses pièces Technic font des arrondis desssous et sur les bords du camion. La couleur gris clair sur le bord inférieur permet de reproduire le revêtement en aluminium. Les phares, feux de position et clignotants sont rigoureusement identiques à ce que l'on peut observer sur le vrai véhicule. On retrouve également la prise d'air trapézoïdale, avec la plaque d'immatriculation positionnée juste au dessus. La calandre est très soignée également. Des tiles et connecteurs Technic reproduisent astucieusement le motif, et les détails ne sont pas en reste. Ainsi, le bas présente une forme légèrement en "V", et au centre trône le superbe insigne Mercedez sérigraphié. On note toutefois une petite différence : sur le vrai camion, la calandre possède un motif en 4 rangées alors que notre #42043 n'en a que 3. Mais cela n'est pas bien grave. Notre reproduction Lego parvient à capturer l'esprit de l'Arocs 3245, et c'est bien là le plus important. Plus haut sur la face avant, on a des carénages. Et là encore, le modèle est très soigné puisqu'il intègre les appendices aérodynamiques dans les coins.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les côtés de la cabine ne sont pas avares en détails non plus. On a les marchepieds et les rétroviseurs de chaque côté. Et pour être le plus réaliste possible, chaque côté a également des détails qui lui sont propres. Côté chauffeur, on a un marchepied supplémentaire, et une barre en hauteur. Côté passager, on trouve 2 rétroviseurs supplémentaires pour aider le chauffeur dans ses manœuvres. Cependant, ces rétroviseurs n'auront pas fini de surprendre les novices car visuellement assez curieux. Un autre reproche que l'on peut faire sur les faces latérales concerne l'empilage de pièces Technic qui tend à être trop visible. Cela fait un carénage qui manque un peu de netteté. Le toit est bien caréné et dispose de klaxons, d'une petite antenne (qui est parfaitement maintenue) et d'un pare-soleil. Ce dernier est en revanche un peu trop horizontal. L'intérieur est sobre mais correct. On recense 2 jolis sièges bleus, une planche de bord avec cadrans et un volant. Il n'en faut pas plus.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Derrière la cabine, le boîtier à piles est très discret et les détails sont corrects. On a un échappement côté gauche, une grille de refroidissement côté droit, et 2 beaux gyrophares. Principalement rouge, la grue est clairement mise en évidence. A sa base, il n'y a quasiment pas de vide. Autrement dit, elle s'intègre idéalement entre la cabine et la benne. Les vérins jaunes et les nombreux tuyaux ne sont pas une mauvaise chose. Ils contribuent à donner des détails et une impression de réalisme. Le look du véhicule étant particulièrement travaillé, quelques tiles sur les longues poutres rouges auraient été les bienvenues. En l'état, le bras parait négligé par endroits, surtout si on compare cela à la dernière section faite d'une belle métapièce. A l'extrémité, les 2 élements de la benne preneuse sont impeccables.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

La benne est irréprochable. Elle est parfaitement caréné de toutes parts, et les renforts gris foncé évitent d'avoir de grandes surfaces vides. A l'arrière, on a un pare-choc avec une plaque d'immatriculation, les clignotants, les feux stops et les feux de recul. On a même une attache dans le cas où l'on voudrait tracter une remorque. Sur les côtés, les différents composants techniques font le remplissage nécessaire, et la couleur rouge des stabilisateurs rappelle la grue. On notera la présence de cales jaunes de chaque côté. Sachant qu'on ne les utilisera guère pour jouer avec le modèle, celles-ci sont plus décoratives qu'autre chose.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les passages de roues sont très bien faits. A l'avant, ils reprennent la couleur gris foncé du pare-choc avant afin d'avoir une certaine continuité. Sur le reste du camion, ils sont noirs ; classique et discret. Les capacités de franchissement étant une des caractéristiques majeures de l'Arocs, notre #42043 opte pour une distance élevée entre les pneus et les passages de roues. Peut-être même un peu trop élevée d'ailleurs... On a ainsi 3,5 tenons sur les 2 essieux avant, et 2,5 tenons sur les 2 essieux arrière. Un tenon de moins sur chaque essieu n'aurait pas fait de mal. En outre, c'est un plaisir de voir que le camion a des roues jumelées sur les essieux arrière. Pour rappel, le précédent set à en incorporer est le remorqueur #8285, il y a presque 10 ans... En ce qui concerne les proportions, le set se veut crédible et n'a pas de fausse note particulière.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245
Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245
Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Retour en haut de page

Avant toute chose, il convient de préciser que notre camion est équipé d'une cabine basculante et que ses portes peuvent s'ouvrir. Ce ne sont pas des fonctions à proprement parler, mais on imagine mal un Technic de cette taille faire l'impasse sur de tels aspects. Il faut bien pouvoir accéder au moteur factice ou à l'intérieur de la cabine. Pour basculer la cabine, le jeu de poutres impose de lever légèrement en plus de pousser.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

La direction se contrôle depuis les gyrophares. L'axe du gyrophare droit rejoint celui du gyrophare gauche par l'intermédiaire de 2 renvois d'angles faits d'engrenages à 12 dents. L'axe du gyrophare gauche plonge verticalement dans le châssis et aboutit à une première réduction avec un 12t et un 20t. La seconde réduction se fait au niveau des essieux, avec 2 engrenages simple bevel en renvoi d'angle. L'axe du 20t simple bevel permet alors de faire pivoter un balancier. Sur ce balancier sont connectés 2 tirants. Le tirant de 6L est lié au premier essieu tandis que le tirant de 9L, lui, est lié au second essieu. Ces 2 mouvements de va-et-vient dans le sens de la longueur sont transformés en mouvements transversaux grâce à des biellettes à 90°. Et ce sont finalement ces mouvements transversaux qui vont déformer les parallélogrammes des essieux, et donc faire braquer les roues. Pour des raisons mécaniques, le deuxième essieu braque un peu moins que le premier. Cette différence d'angle est opérée par les biellettes à 90° de tailles différentes : celle du second essieu fait 4 tenons alors que celle de l'essieu avant n'en fait que 3. Concrètement, l'amplitude du mouvement longitudinal en entrée étant la même pour les 2 essieux, des équerres de tailles différentes débouchent sur des angles différents. Le rayon de braquage est de 72 cm, ce qui est raisonnable compte tenu de la taille du camion. Le mécanisme est aussi relativement facile à actionner du fait des 2 réductions. En bref, cette direction, c'est du tout bon !

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les 2 essieux arrières sont moteurs. Equipés d'un différentiel chacun, ils sont liés entre eux par 2 engrenages 20t. En sortie du différentiel du 3ème essieu, un 20t permet de faire passer la transmission sous le châssis. Cette dernière est d'ailleurs articulée en 2 points afin de tolérer les mouvements dus aux suspensions. Au bout de l'axe, 3 engrenages remontent la rotation de 4 tenons : un 20t, un 12t, et un nouveau 20t. L'axe de ce dernier file vers l'avant, remonte la rotation d'un tenon grâce à 2 cardans (non visibles sur les photos) et débouche sur un engrenage à 24 dents. Celui-ci interagit finalement avec un pignon 8t, ce qui active le moteur factice. Le moteur mouline fortement du fait de la multiplication (5:21). Et comme le vrai Arocs 3245, notre set Lego est équipé d'un moteur L6 longitudinal. Nickel !

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Comme le véhicule original, notre Arocs est intégralement suspendu. Les 2 essieux avant utilisent le même dispositif. Ils sont chacun attachés par 3 bras de suspensions positionnés dans le sens de la longueur. Tout l'essieu peut être comprimé, ou bien seulement un côté. Si la compression ne se fait que d'un côté, les rotules et pins sans frictions fournissent le jeu nécessaire à la "torsion". Le débattement maximal est de 1 cm et le croisement de pont d'environ 20°. Globalement, ce dispositif donne un résultat hybride entre des suspensions indépendantes et des suspensions pendulaires. Le tout fonctionne bien, à ceci près que les suspensions sont un peu trop dures. Le châssis a du mal à les encaisser, et selon la contrainte exercée, il fléchit avant que les suspensions ne se compriment. Pour autant, des suspensions plus molles ne seraient pas forcément meilleures à cause du poids important présent à l'avant (cabine et grue). On remarque aussi que les tirants de direction à rotules trouvent toute leur utilité avec ces suspensions.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

A l'arrière, le dispositif de suspension est totalement différent, mais pas moins astucieux. Sa conception ressemble à un essieu pendulaire. Les 2 essieux forment un bloc articulé au centre au niveau de la turntable, permettant un croisement de pont de 40° environ. Et pour que le bloc puisse bouger sans pour autant valser dans tous les sens, il est maintenu sur le dessus par 6 éléments à rotules : 4 bras de suspensions et 2 barres Panhard. Les suspensions, différentes de celles présentes à l'avant, sont parfaites. Ni trop molles, ni trop fermes, elles se compriment correctement. Le débattement maximal sur les suspensions arrière est de 1,5 cm. Au final, la garde au sol de 1,5 cm et les 4 essieux suspendus permettent de franchir à n'en pas douter des terrains très bosselés.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les fonctions restantes se contrôlent par l'intermédiaire de boîtes à vitesses. Le moteur L situé sous la grue va ainsi pouvoir motoriser les stabilisateurs, la rotation de la grue, le basculement de la benne, et le compresseur. Pour motoriser l'axe de la boîte à vitesses située sur le côté droit du camion, on a simplement 4 engrenages à 16 dents (dont 2 roues folles). Pour motoriser l'axe de la boîte à vitesses gauche, le chemin est moins direct. Au bout de l'axe du moteur L, on a un 8t qui interagit avec un clutch. Ensuite, on a 2 rapports qui s'annulent, avec un 20t sur un 12t, puis un 12t sur un 20t. Un tel montage fait que le clutch ne sécurisera les fins de course que pour les fonctions régies par la boîte à vitesses gauche, à savoir, le déploiement des stabilisateurs et la rotation de la tourelle.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Commençons par étudier le fonctionnement des stabilisateurs. Pour cela, il faut pousser le levier gauche vers l'avant de façon à ce que le changeover catch bascule le driving ring vers l'arrière. L'engrenage à 16 dents embrayé va interagir avec les engrenages situés en contrebas : un 20t, un 12t, puis un autre 20t. L'axe de ce dernier file vers l'avant. En son milieu, cet axe possède un engrenage 12t (non visible sur les photos) pour déployer le stabilisateur gauche selon un système de crémaillère. Au bout de cet axe, on trouve 4 engrenages 16t qui vont transmettre la rotation sur le côté droit du véhicule. Et c'est l'axe du dernier 16t qui, avec un nouveau 12t (non visible sur les photos), va sortir le stabilisateur droit. La réduction du mécanisme est de 25:4, et il ne faut pas plus de 2 secondes pour réaliser le déploiement horizontal des stabilisateurs. Le clutch remplit parfaitement sa mission sur les fins de course. Comme sur la grue mobile #8053, le déploiement vertical se fait manuellement avec une mécanisme simple : vis sans fin sur 8t. Cette opération manuelle n'est pas du tout problématique. La stabilité apportée au véhicule est bien réelle (notamment grâce aux crémaillères 14L longues et rigides), et d'autant plus nécessaire que le set est intégralement suspendu.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

En poussant le levier gauche vers l'arrière, on enclenche le mécanisme de rotation de la grue. Le changeover catch pousse donc le driving ring vers l'avant. La roue folle embrayée entraine 3 engrenages du même type sur sa droite. Au centre du châssis, le mouvement est remonté avec un 16t. S'en suivent alors 2 réductions consécutives identiques (12t sur 20t), et c'est finalement un engrenage à 12 dents qui s'engrène avec les 60 dents de la turntable (réduction finale : 125:3). A cause des nombreux tuyaux présents au centre de la turntable, la rotation a été bloquée sur 180°. Cela peut paraitre peu, mais dans la pratique cette amplitude s'avère suffisante. De même, le clutch réagit parfaitement sur les fins de course et à aucun moment on entend la mécanique craquer. Le vrai problème vient de la vitesse de fonctionnement : il faut seulement 5 secondes pour passer d'une position extrême à l'autre ! Autant dire qu'il faut être sacrément habile pour positionner la grue correctement. Une demi seconde d'inattention, et la manœuvre sera ratée...

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Pour actionner la benne, il faut pousser vers l'arrière le levier de la boîte à vitesses droite. Le driving ring est alors poussé vers l'avant, et enclenche une roue folle. Celle-ci travaille avec un 16t, puis on trouve la réduction 12t sur 20t à 2 reprises. Cela permet de recentrer le mouvement mais également de gagner du couple. Finalement, 3 engrenages simple bevel (dont un 20t libre) transmettent la rotation jusqu'au vérin mécanique (réduction finale : 25:9). A vide, il faut 15 secondes pour lever ou baisser la benne. C'est réaliste, et en même temps ça laisse le temps de voir venir les choses. Au maximum, l'angle de la benne peut atteindre 55°. En terme de performance, il n'y a vraiment aucun souci. Le moteur L parvient à faire basculer la benne, même largement chargée. Par contre, la boîte à vitesses droite ne bénéficiant d'aucun clutch, les fins de course donnent lieu à de terribles craquements... C'est assez malvenu sur un set de ce calibre. De plus, pour la cohérence technologique, on repassera... Utiliser un vérin mécanique pour lever la benne alors que le set fait la part belle au pneumatique, ça sonne vraiment faux.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Pour que la ridelle ne s'ouvre pas de façon intempestive, on a un petit mécanisme. Le levier sur le côté droit de la benne lève ou baisse la butée de la ridelle. Ainsi, si la benne est pleine et que le camion accélère, il suffit de lever la butée pour s'assurer que la charge ne s'échappe pas. Si la benne est vide, la ridelle ne peut pas non plus basculer à l'intérieur grâce à la présence de demi pins. Lorsque la benne est levée au maximum, la ridelle s'ouvre bien assez pour que les matériaux chargés puissent s'échapper. En somme, cette ridelle ne représente peut-être pas grand chose, mais sa conception simple et efficace permet d'éviter les mauvaises surprises.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Le compresseur est mis en marche lorsque l'on pousse le levier de la boîte à vitesses droite vers l'avant. Le driving ring glisse vers l'arrière, embraye un engrenage à 16 dents, et entraine le 20t en contrebas (réduction finale : 5:4). L'axe de ce dernier comporte un petit vilebrequin qui met le compresseur en action. L'excentricité d'un tenon donne une course effective de 2 tenons sur le compresseur. Il en résulte un débit modéré, qui convient correctement pour actionner aussi bien des gros vérins de que des plus petits à des vitesses très raisonnables. On verra d'ailleurs par la suite que ces vitesses raisonnables sont presque un soulagement face à la complexité des commandes du set. L'absence de clutch sur la boîte à vitesses droite n'a pas d'incidence ici puisque le compresseur n'a pas de fin de course. Quand la pression maximale est atteinte, il broute. Il n'a pas non plus de sens de fonctionnement préférentiel ; il fournit la pression en tournant aussi bien dans un sens que dans l'autre.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Les 4 mouvements sur la grue sont gérés par le système pneumatique. Le premier gros vérin est contrôlé par le switch avant droit. Il apporte à la seconde section du bras une amplitude de 75°, et peut atteindre sa hauteur maximale en 18 secondes. Le second gros vérin se manie depuis le switch avant gauche. Il permet de faire varier l'angle de la 3ème section de 90°, et s'active lui aussi en 18 secondes. Le 3ème vérin, qui s'actionne depuis le switch arrière droit, déploie la partie télescopique de la 3ème section du bras. En 5 secondes il allonge le bras de 5 cm. Visuellement, cette fonction a beaucoup de style. Elle constitue aussi une avancée certaine par rapport à un télescopage manuel, comme sur le camion grue #8258 par exemple. Enfin, le mini vérin qui se gère avec le switch arrière gauche permet d'ouvrir ou fermer la benne preneuse. Comme sur l'Unimog U400 #8110, le bras de levier d'un seul tenon aboutit à des mouvements brusques, mais ce n'est pas grave. Chaque élément de la pince pivote de 70°, soit un angle d'ouverture maximal de 140°. La force du mini vérin est honorable et il est vraiment possible de saisir des objets ou matériaux.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Toutes les fonctions ayant été détaillées, il convient désormais de voir ce qu'elles valent lorsqu'on les considère dans leur ensemble. En terme de possibilités offertes, le set donne le maximum, et ça se sent ! Les stabilisateurs sont fermes, la benne est pratique, la portée du bras est convenable (jusqu'à 30 cm) et la capacité de préhension de la pince satisfaisante. Les 2 articulations et le télescopage pneumatiques permettent même d'atteindre toutes les zones de la benne, une première sur un set Lego ! Malgré tout cela, le set présente un très gros problème : sa jouabilité. Avec 4 switchs pneumatiques, 4 systèmes motorisés, et un interrupteur, Lego nous a pondu une usine a gaz au moins aussi indigeste que le camion remorqueur #42008. A cela s'ajoute le fait qu'il faut connaître le sens de fonctionnement de 7 fonctions (pour rappel, le compresseur peut fonctionner indifféremment dans un sens ou dans l'autre) et qu'il y a certaines dépendances entre les fonctions. Par exemple, la rotation de la grue peut être gênée par la benne. Ou bien, le déploiement du second gros vérin peut modifier le déploiement du premier si la pression dans ce dernier n'est pas maximale. Les différents systèmes (mécanisme, vérin mécanique, vérin pneumatique) réagissent aussi de manière très différente, ce qui requiert une forte capacité d'adaptation de la part de l'utilisateur. En clair, à moins d'être ingénieur à la Nasa, il est strictement impossible de faire des séquences de jeu complètes sans se tromper... Par conséquent, soit on fait des manœuvres au rabais, soit on fait des manoeuvres complètes mais imprécises et avec des erreurs. Parfois, on se prend même à court-circuiter la mécanique. Les systèmes de rotation de la tourelle et de déploiement horizontal des stabilisateurs n'ayant pas de vis sans fin, on peut sans vergogne les actionner sur le modèle, à la main. Le set ayant 2 boîtes à vitesses, il est techniquement possible de faire fonctionner plusieurs fonctions à la fois (rotation de la tourelle et compresseur, par exemple). Bien sûr, devant la complexité des commandes, on oubliera immédiatemment cette possibilité. Bien qu'en mécanique pure le set n'est pas le plus complexe qui soit, une simplification du set était donc impérative, et ce afin de simplifier les commandes. Le système pneumatique et sa motorisation (compresseur) conviennent bien, et le vérin mécanique pour la benne semble incontournable (le faible bras de levier pour lever la benne aboutirait à des mouvements brutaux si le pneumatique était utilisé). En revanche, la motorisation des fonctions de la boîte à vitesses gauche apparaît pour le moins inutile... On pourrait très bien gérer ces fonctions (stabilisateurs et tourelle) avec des mécanismes manuels. Le déploiement horizontal des stabilisateurs serait effectué en à peine quelques tours de molette. Et cela ne pas si aberrant vu que le déploiement vertical est lui aussi manuel. La tourelle motorisée étant trop rapide, gérer cette fonction avec un mécanisme distinct aurait été une bonne chose également. Et avec 180° d'amplitude, il n'aurait pas fallu beaucoup de tours de molette non plus. Avec ces 2 fonctions non motorisées, il serait resté 4 switchs pneumatiques, 2 systèmes motorisés, et seulement 5 sens de fonctionnement à connaître. Nul doute que le véhicule aurait été infiniment plus simple et agréable à manipuler. D'autant plus qu'avoir quelques fonctions manuelles aurait apporté une dimension supplémentaire au set.

Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245Lego Technic 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245

Retour en haut de page

L'inventaire de cet Arocs 3245 nécessite de s'accrocher tant il est spectaculaire ! On commence par le pneumatique, qui est vraisemblablement le premier atout du set : 2 gros vérins 11L, un vérin 11L fin, un mini vérin, 4 switchs, un compresseur, 16 raccords et presque 5 mètres de tuyaux ! En électrique, on a 2 composants, à savoir un boîtier à piles et un moteur L. Dans les pièces techniques intéressantes, c'est un véritable festival : 8 suspensions, 2 changeover catch, 2 driving rings, un vérin mécanique, un CV joint, 3 cardans, 3 métapièces rouges, 10 bras de suspension et 76 pièces dentées dont 2 turntables (une petite et une grande), un clutch, 2 vis sans fin, un 20t libre, 9 roues folles, 2 différentiels et 3 crémaillères 14L. Et dans les autres pièces on retiendra encore les pièces suivantes : 2 éléments de la pince preneuse, 12 roues, 2 cadres Technic, 32 carénages (20 gris et 12 blancs), 4 pièces en caoutchouc, une quantité astronomique de poutres et connecteurs, et bien sûr le superbe insigne Mercedes sérigraphié. Difficile de faire mieux...

L'inventaire des pièces est disponible ici.

En conclusion, notre #42043 bénéficie d'un inventaire éblouissant et d'un design très réaliste. Vis à vis de ses fonctions, il offre énormément de possibilités, et cela se retrouve d'ailleurs dans la remarquable diversité qu'il propose : du pneumatique, de l'électrique, de la mécanique, des suspensions, et un peu de manuel. Malheureusement, le modèle chute à cause de ses commandes bien trop complexes qui nuisent fortement à la jouabilité. Malgré tout, ce Mercedes-Benz Arocs 3245 demeure un grand set. Mais à trop vouloir en faire, il n'est pas le set parfait qu'il aurait pu être. Lego devrait pourtant le savoir : au delà d'un certain seuil, "plus" ne signifie pas forcément "mieux".

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic et Star Wars UCS. Sur le forum, les sujets abordés sont plus vastes : nouveautés, créations, analyses, et aussi d'autres thèmes tels que Creator Expert ou Ideas. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !