• facebook techlug.fr
  • flux rss
  • changer de langue en
  • changer de langue de
  • changer de langue es
  • changer de langue it

Grue treillis sur chenilles #42042

Grue treillis sur chenilles #42042
  • Référence : #42042
  • Nom du modèle : Grue treillis sur chenilles
  • Nombre de pièces : 1401
  • Année : 2015
  • Dimensions : 55 x 21 x 62
  • Designer : Michael Jeppesen
  • Niveau de difficulté : 4/5
  • Note du modèle principal : 4/5
  • Note du modèle secondaire : 3/5

Cette grue treillis a un châssis principalement gris foncé, notamment avec les armatures et les chenilles. Et afin d'apporter un peu de relief dans tout ça, 2 composants sont colorés. C'est ainsi que les barbotins, éléments importants d'un point de vue mécanique, sont noirs, et qu'une poutre bleue rappelle la couleur principale de l'engin. Sur un des côtés du châssis, on a un axe de transmission transversal qui ne passe pas inaperçu ; dommage. Idem sur la partie haute du châssis : le plan frotteur qui dépasse nettement n'est pas très esthétique. Les chenilles légèrement surélevées au milieu et les nombreux galets de roulements font que le châssis est globalement satisfaisant visuellement.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Tout de bleu vêtue, la tourelle est très soignée. Son design général en 7 tenons de haut reprend la même approche que sur l'excavatrice #8043. Derrière et sur les côtés, le carénages sont superbes. La ligne blanche du pourtour et les grilles latérales s'intègrent idéalement. Même le boîtier à piles, pourtant nettement visible, ne choque pas du tout. Avec sa couleur grise, on peut l'assimiler sans difficulté à un énorme radiateur. Sur le dessus, on a également une bonne impression de détails. L'échappement, les composants mécaniques (engrenages, leviers de commande) et les treuils font un mix varié et bien équilibré.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

En blanc, la cabine ressort bien. Encastrée dans la tourelle, sa taille indique que ce set #42042 représente une grue treillis de taille bien inférieure à celle du set #8288. Par conséquent, si notre grue bleue est plus grosse, cela est due à l'échelle elle-même, et non au modèle représenté. En terme de détails, cette cabine est jolie. Elle a un siège, 2 manettes, des feux, et une vitre dessinée finement en noir. On regrettera toutefois que le dos de la cabine ne soit pas collé à la tourelle, laissant alors apparaître un trou. Côté gauche, la grue se voit dotée d'une petite plateforme et d'un escalier avec rampe. Cet aménagement est vraiment crédible. On imagine sans mal que cet accès soit utilisé pour la maintenance de l'engin. Entre la cabine et l'escalier, la tourelle est assez dépouillée. Et on ne peut même pas tellement dire que cela nous permet de voir la mécanique... Il y a 2 engrenages qui se battent en duel, et un énorme vide. Quelques poutres auraient été les bienvenues pour habiller le tout.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Le derrick peut paraître un peu rachitique, mais c'est le modèle de grue lui-même qui veut ça. Comme on l'a vu, notre grue #42042 représente une grue treillis qui en réalité ne serait pas très grande. Le derrick est lié à la flèche par de grandes tiges gris clair. Cette couleur permet de les différencier de la flèche et de faire le liens avec les éléments mécaniques visibles sur le dessus de la tourelle. La flèche elle-même a une construction bien ordonnée ; le treillis est régulier. Il n'y a pas de détails à proprement parler. On mentionnera simplement la présence de panneaux blancs sur lesquelles pourrait apparaître la marque du constructeur. Enfin, la pince a une belle robe noire et un design très lisse, qui inspirent puissance et précision. Les quelques pièces de couleurs différentes apportent juste ce qu'il faut de détails. Son poids fait que le câble est toujours bien tendu ; c'est une bonne chose.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Retour en haut de page

Les 4 principales fonctions de cette grue treillis sont motorisées par un moteur L situé sur le côté gauche de la tourelle. A l'extrémité de l'axe de sortie du moteur électrique, on a un clutch (celui de gauche sur l'image) qui travaille avec un 24t. Puis, on trouve une réduction composée d'un 12t et d'un 20t. L'axe de cet engrenage 20t va alors distribuer la rotation de chaque côté des boîtes à vitesses. Pour l'arrière des boîtes à vitesses, on a un 16t qui met en mouvement toutes les roues folles. Et pour l'avant, le chemin est un peu moins direct, puisque l'on a un 16t et une paire de 20t pour aboutir aux roues folles. Ce léger détour avec la paire de 20t supplémentaire est fondamental dans le fonctionnement des boîtes à vitesses. En effet, là où beaucoup de sets Technic utilisent les boîtes à vitesses pour motoriser des paires fonctions, notre #42042 est le premier set Lego Technic à opter pour des boîtes à vitesses à double sens. Autrement dit, chaque boîte à vitesses motorise une et une seule fonction, mais les rapports d'une boîte actionnent ladite fonction dans des sens opposés. Le détour avec les 20t sert donc à rajouter un engrenage dans la mécanique, et donc à inverser le sens de rotation pour l'avant des boîtes à vitesses. Au final, on a 4 boîtes à vitesses pour motoriser 4 fonctions. De gauche à droite, les fonctions sont les suivantes : orientation de la flèche, propulsion, rotation de la tourelle et déroulement du câble. En d'autres termes, les 2 boîtes extérieures contrôlent les treuils, et les 2 boîtes intérieures les mouvements de la grue. Ces 4 fonctions disposent d'ailleurs d'un système de débrayage puisque le clutch est situé en amont des boîtes à vitesses. A titre informatif, le panneau bleu foncé sert juste à éviter que le câble du moteur électrique n'entre en contact avec les engrenages du mécanisme de rotation de la tourelle.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

La propulsion est la première fonction que nous étudierons. Pour cela, il faut embrayer le levier central gauche. L'axe de la boîte à vitesses ressort par l'avant, puis est redirigé en direction de la turntable par un cardan. Un tel montage sent un peu le Bricolo et Bricolette font des Lego, mais passons. Trois renvois d'angle composés de 20t et 12t simple bevel transmettent la rotation du dessus de la turntable, au dessous, puis aux 2 trains roulants. Finalement, pour chaque chenille, une nouvelle réduction faite avec des 8t et 24t permet aux barbotins de tourner. La réduction totale est de 625:27 et le clutch ne patine pas malgré l'effort à fournir pour bouger la bête. La vitesse de déplacement est lente mais convenable. L'engin peut en outre évoluer sans difficulté sur un terrain bosselé ou légèrement accidenté. Par contre, avec les 2 chenilles liées, il n'est pas possible de tourner. La grue peut seulement avancer ou reculer. Si le châssis et l'interrupteur du boîtier à piles sont dans le bon sens, la grue avance lorsque l'on pousse le levier vers l'avant.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

La rotation de la tourelle se contrôle avec le levier central droit. L'axe de la boîte à vitesses ressort par l'arrière, sur un 8t. Ce dernier interagit avec un clutch. On notera donc qu'en plus du clutch en amont de la boîte à vitesses, cette fonction a son propre clutch, et ce afin de fournir un débrayage encore plus sûr (pas de craquement au niveau de la turntable). Après ce clutch, le mouvement repart vers l'avant pour aboutir à 2 nouvelles réductions : un 8t avec un 24t, puis, un 16t avec un 20t. Finalement, un 12t agit sur la couronne extérieure de la turntable (60 dents). La réduction finale de ce mécanisme est de 375:4 et la vitesse de rotation de la tourelle appropriée. Ceci dit, l'utilisation de ce mécanisme ne vaut pas une bonne vieille tourelle libre actionnée manuellement.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

L'orientation de la flèche se fait en enclenchant le levier situé tout à gauche. L'axe de la boîte à vitesse ressort par l'avant. Après une mutliplication faite d'engrenages 20t et 12t, une vis sans fin fait tourner un 8t sur l'axe du treuil. Mécaniquement, la réduction est de 8:1. Si l'on prend en compte le mouflage à 4 brins, qui est une forme de réduction supplémentaire, la réduction est de 32:1. La vitesse de fonctionnement du système est lente, mais une multiplication (en réduisant le nombre de brin par exemple) ne serait pas la bienvenue. En effet, il faut beaucoup de couple pour relever la flèche après l'avoir baissée au maximum. Si le câble est enroulé dans le bon sens et que l'interrupteur est poussé du bon côté, alors le bras se baisse quand on pousse le levier vers l'avant.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Avec le levier situé tout à droit, on gère l'enroulement et le déroulement du câble. Ce mécanisme est identique à celui de l'orientation de la flèche. L'axe de la boîte à vitesses ressort par l'avant, puis, avec un des engrenages 20t, 12t, une vis sans fin et un 8t, le treuil est mis en rotation (réduction finale : 8:1). Comme pour la fonction précédente, la relative lenteur du fonctionnement est nécessaire pour conserver le couple. Aussi, si la grue est réglée correctement, le câble remonte lorsque l'on tire le levier vers l'arrière. Rien à redire.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Tout au bout du câble, la pince s'opère manuellement. Effectivement, on ne peut pas raisonnablement attendre qu'une telle fonction soit motorisée. Le système est équivalent à celui présent sur la pince sur chenilles #42006 : un 20t et un 12t actionnent un mini vérin mécanique, ce qui sert ou desserre les griffes. La préhension de cette pince est excellente, et il faut un peu plus de 11 tours pour passer d'une position extrême à l'autre. Le fait que la molette de cette pince soit très éloignée des autres commandes est regrettable, mais encore une fois, il n'est pas possible de faire autrement.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

La set possède une dernière fonction. Comme sur une vraie grue, et afin que le grutier ne se casse pas le cou, la cabine peut être inclinée sur une amplitude d'environ 50°. Bien sûr, ce réglage se fait manuellement. On note cependant une nette amélioration par rapport à ce que propose la grue mobile #8053 : la présence d'un petit vérin factice fait clairement comprendre à l'utilisateur novice qu'il s'agit là d'une fonction voulue et non d'une cabine fixée approximativement avec un seul pin à friction. Cette fonction, dans l'absolu, ce n'est pas grand chose. Mais c'est le genre de petite attention qui permet de pousser un peu plus loin le réalisme d'un modèle.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Notre grue #42042 a été conçue pour adopter 2 formats. Ainsi, il est possible de raccourcir la flèche de 15 tenons, et de recycler la section ôtée en une sorte de container. La grue est bien sûr moins impressionnante, mais elle offre de nouvelles perspectives de jeu.

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Et maintenant que l'on a étudié toutes les fonctions de la grue, qu'en est-il de la maniabilité et de la jouabilité ? La maniabilité est très bonne. Là où sur des boîtes à vitesses standards il faut enclencher une fonction et choisir son sens d'action avec un interrupteur, cette grue a des commandes bien plus aisées. Effectivement, une fois le moteur électrique démarré, on ne s'occupe plus de l'interrupteur du boîtier à piles. On enclenche un levier, ce qui sélectionne en même temps la fonction et le sens de rotation. Aussi, et comme on l'a vu, pour peu d'avoir bien configuré les commandes, les leviers sont très intuitifs : quand on pousse le levier de la propulsion, la grue avance, quand on tire le levier du câble, le treuil s'enroule, etc. Même la pince manuelle ne pose finalement guère souci. Par contre, la jouabilité du set est moins réjouissante. Au niveau de la flèche, on peut faire ce que l'on veut : les mécanismes ont des vitesses cohérentes, on a une portée d'environ 50 cm (du bout des chenilles à l'extrémité de la flèche positionnée horizontalement), et on peut même faire fonctionner les 2 treuils simultanément si nécessaire, dans le même sens ou en sens inverses (attention néanmoins, la fin de course d'un treuil bloque mécaniquement l'autre dans le cas d'une utilisation simultanée). En revanche, les mouvements de la grue sont réellement problématiques. Déjà, faire tourner la tourelle avec une commande située sur la tourelle est un non-sens en soi. Car de fait, cela signifie que le levier qui commande cette fonction entâme une rotation quand le mécanisme s'active. Autrement dit, le set se comporte un peu comme si on était au volant d'une voiture devenue hors de contrôle. La propulsion n'est pas mauvaise en elle-même, mais sa configuration (trains roulants liés) signifie que la grue est dans l'impossibilité de tourner... Et il n'est pas non plus possible de feinter en activant le mécanisme de la tourelle tout en retenant cette dernière, dans le but de faire tourner le châssis. Même sur une surface lisse, le moteur est loin d'être assez puissant ; les chenilles immobiles génèrent des frottements insurmontables au sol. En bref, cette #42042 est condamnée à faire de la ligne droite ! C'est tellement décevant que l'on en vient alors presque à ignorer la propulsion et la rotation de la tourelle pour se concentrer uniquement sur les fonctions réussies (flèche). Face à ces constats, force est d'admettre que le set présente une erreur grossière dans son cahier des charges. Le set n'étant pas télécommandé (ni même entièrement motorisé), avoir une rotation manuelle de la tourelle n'aurait pas été aberrant. C'est le cas sur bon nombre de sets (grues mobiles #8421 et #42009 notamment), et ça convient très bien. De plus, ça aurait réglé les problèmes relatifs au syndrôme de la "voiture folle". Alors, avec 2 canaux (celui de la tourelle étant libéré), il aurait été possible de motoriser indépendamment les 2 trains roulants, et donc d'avoir une propulsion et une direction. De cette façon, les déplacements de la grue auraient été grandement améliorés, et le set aurait offert bien plus de possibilités de jeu. Cerise sur le gâteau, la maniabilité aurait elle aussi été améliorée car encore plus simple : en poussant les 2 leviers, la grue avance, en les mettant dans des directions opposées, elle tourne. Cela ne vous rappellerait-il pas 2 grands classiques Technic jaunes des années 2007 et 2010 ?

Lego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenillesLego Technic 42042 Grue treillis sur chenilles

Retour en haut de page

Le premier gros point fort de l'inventaire de la grue réside dans ses nombreuses pièces bleues : on recense 15 carénages (donc sans compter les 2 blancs) et 108 poutres. La couleur bleu est rarement mise à l'honneur dans la gamme Technic. Là, on en a une bonne dose ! Le second atout du set tient bien sûr dans ses nombreuses pièces techniques. Voici la liste des principales : un moteur L, un boîtier à piles, 4 cadres Technic, un mini vérin mécanique, 4 tiges de 16 tenons, 4 griffes, 4 barbotins, un cardan, 4 driving rings, 2 changeover catchs, 90 maillons de chenilles et 48 pièces dentées (dont une turntable, 2 clutchs, 2 vis sans fin, 4 engrenages 24t et 11 roues folles).

L'inventaire des pièces est disponible ici.

Cette grue treillis a un design accrocheur et un inventaire intéressant. Toutefois, si le format des boîtes à vitesses apporte un confort d'utilisation indéniable, il demeure une faute majeure sur le cahier des charges du modèle. Avec 2 fonctions mal pensées (propulsion et rotation), la jouabilité est considérablement amputée, et c'est le modèle dans son ensemble qui en pâtit. Reste donc la flèche, elle, exempte de tout reproche.

TechLUG a été créé pour regrouper la communauté des fans francophones de Lego Technic et Lego Star Wars. Sur le site, vous trouverez entre autres les reviews de bon nombre de modèles Technic. Avec les sets Ultimate Collector Series, le thème Star Wars est aussi très présent. Faites comme des centaines de passionnés, rejoignez-nous sur le forum pour partager votre passion !