Excavatrice New-Holland

Présentez-nous vos créations...
Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Jeu Juil 25, 2013 10:37 am

Salut tout le monde !

Je cherche quelqu'un qui pourrait monter l'excavatrice pour voir si la notice est compréhensible ( dur dur de juger quand on connaît par cœur le modèle...). Je pense finir les instructions dans une dizaine de jours et j'aimerais bien que cette personne puisse monter assez vite l'exca ( deux jours environ), ce qui sous-entend qu'il lui faut un bon stock de pièces. Que les pièces soient de la bonnes couleurs ou non n' a pas beaucoup d'importance au final. Je veux un délais aussi court pour clore rapidement ce projet et pouvoir (enfin) retravailler sur la jeep V2.

Donc si vous êtes intéressés par l'offre, contactez-moi par MP.

Ps : et si cette personne pouvait écrire une review du modèle, ce serait le comble :oops: ( je sais, je suis à peine demandant :lol: )
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Mer Aoû 07, 2013 5:40 pm

Excusez-moi du double post, mais la première version de la notice est finie. Je suis en train de reconstruire le modèle en la suivant et change ce qui ne va pas.

Je cherche toujours quelqu'un pour monter le modèle pour mieux apprécier de la qualité de la notice avant de la publier.

Merci d'avance.
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

Avatar de l’utilisateur
steph77
Level 8
Level 8
 
Messages: 888
Localisation: Liège- Belgique
Âge: 42 ans
moceurtechnicexpertvainqueurconcours

Messagepar steph77 » Mer Aoû 07, 2013 8:20 pm

GuilliuG a écrit:Excusez-moi du double post, mais la première version de la notice est finie. Je suis en train de reconstruire le modèle en la suivant et change ce qui ne va pas.

Je cherche toujours quelqu'un pour monter le modèle pour mieux apprécier de la qualité de la notice avant de la publier.

Merci d'avance.


Sorry mais je n'ai pas l'inventaire nécessaire pour t'aider à 100%. Je peux probablement monter le gros, version bien multicolore et en 'oubliant' certains panels et les récepteurs IR. Ca peux donner une idée.
Dis moi si tu est preneur ;)

Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Mer Aoû 07, 2013 8:23 pm

Pour l'instant Doc m'a proposé, je te tiens au courant en fonction de son choix :)

Merci tout de même.
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

technic8258
Level 5
Level 5
 
Messages: 113
Âge: 22 ans

Messagepar technic8258 » Mer Aoû 07, 2013 9:26 pm

J aurais bien aimé la faire mais il me manque pas mal de pièces :cry: dont des cadres et différentiel, les récepteurs IR , les panels et les moteurs nécessaires.
Désolé
Mais si tu sors une version manuelle sans cadre ,
j en serai preneur ;)
Bonne soirée

Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Sam Aoû 10, 2013 11:46 am

Une version manuelle sans cadres, ça correspond à refaire un nouveau modèle, pas une adaptation de celui-ci ;)
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Mar Aoû 20, 2013 6:00 pm

Ah, enfin ce projet se termine ! Après tout le temps passé dessus, je suis heureux de pouvoir passer à autre chose.

Les excavatrices sont parmi mes engins de construction préférés. Ce sont des véhicules extrêmement complexes et polyvalents, sans lesquels il n'est pas possible d'imaginer mener à bien un chantier.

Néanmoins, je les ai toujours considérées comme assez difficiles à réaliser en lego technic (surtout le bras), et c'est peut-être ce qui explique que je n'en ai construit qu'une seule à ce jour ( sur chenilles), qui était relativement simple par rapport à celle que je vais vous présenter aujourd'hui.

Ca faisait un petit moment que je pensais en réaliser une et je me suis finalement décidé de créer ce MOC pour l'exposition fana'briques2013 puisque les excavatrices sont des modèles très démonstratifs qui retiennent souvent l'attention du public.

Mais vous savez que j'aime les véhicules hors du commun, et encore plus lorsqu'ils sont sur roues,je me suis donc mis à chercher une excavatrice sur pneus qui correspondrait à mes attentes.

Je pensais d'abord réaliser une MECALAC mais le positionnement des vérins sur le bras des modèles de cette marque n'est pas idéal, et il n'aurait pas été possible d'intégrer facilement des moteurs dans le bras. Après plusieurs autres marques écartées pour des problèmes semblables, j'ai finalement trouvé la MH3.6 de New-Holland qui comblait toutes mes attentes : vérins positionnés idéalement, modèle assez joli ( ouioui, par rapport à d'autres marques, je vous jure qu'elle est jolie^^) et possédant beaucoup de fonctions. En effet, elle possède un bras à 5mouvements, ainsi que 4fonctions dans le châssis ( propulsion,direction,lame,stabilisateurs), plus l'essieu avant pendulaire.Voulant conserver une rotation infinie de la tourelle, cela signifiait caser tous les moteurs dans la tourelle et utiliser des boîtes de vitesses dans le châssis. Le challenge me semblait intéressant mais demeurait une question : était-ce possible d'intégrer autant de fonctions tout en restant plus au moins à l'échelle des vérins mécaniques ? En calculant les dimensions de mon MOC, me basant sur les roues de 68,7mm ( ce qui permettait d'avoir les vérins environ à la bonne taille), j'avais la conviction que la place était suffisante pour tout intégrer et je me suis alors lancé dans la construction.Voici le modèle d'inspiration :

Image

Et le résultat final :

Image

Je tiens à remercier les quelques membres qui m'ont conseillé ci-dessus pour améliorer le design du modèle. J'ai cessé de compter le temps passé dessus et le nombre de versions du châssis ou de la tourelle qu'il y a eu tant ce nombre me fait peur. J'ai parfois désespéré de jamais réussir à obtenir un modèle fonctionnel tant j'allais de problèmes en problèmes mais je me suis accroché et je ne regrette rien.

Pour changer un peu du schéma de mes reviews habituelles, je vais vous montrer la vidéo avant d'expliquer toutes les fonctions :



Et je tiens également à vous dire que ce modèle possède des instructions de montage :

Image

Image

Elles coûtent 15 euros ( pas grand chose au vu du temps que j'ai passé pour les créer ... )Contacter moi à guillaume.meurisse[dot]gmail.com si vous êtes intéressés ! L'argent gagné servira à acheter l'EV3 !

Merci à Chrismoi et Namine d'avoir monté le modèle et de m'avoir dit les erreurs à corriger (et aux deux autres testeurs qui se reconnaitront ;) )

Voici la liste des fonctions du modèle, je vais ensuite les décrire une à une, en expliquant comment chacune fonctionne et les problèmes rencontrés pour la mettre en place.

1)Propulsion
2)Direction
3)Essieu avant oscillant
4)Lame avant
5)Stabilisateurs arrières
6)Rotation tourelle
7)Rotation du bras
8)Première articulation du bras
9)Seconde articulation du bras (volée variable)
10)Troisième articulation du bras
11)Godet

Pour un total de 11 fonctions, ce qui n'est pas rien !

1)Propulsion

Image
Comme sur le modèle réel, les 4 roues sont motrices et entraînées par un moteur L localisé dans la tourelle. Le mouvement traverse ensuite la turn-table via un simple renvoi-d'angle et entraîne finalement une boîte de vitesses. En poussant le chang over catch dans la 16t folle la plus proche des roues arrières, c'est la propulsion qui est entraînée.

Bien évidemment, chaque fois que la tourelle tourne, cela signifie que la propulsion est actionnée. Pour diminuer cet effet,un maximum de réductions(1/8,5 précisément) ont été placées dans le châssis. Ce qui signifie que chaque fois que la tourelle fait un tour, les roues ne bougent que de 0,12 tour.

Il est possible de supprimer complètement cet effet en positionnant la boîte de vitesse en position neutre.

Malheureusement, la réduction n'était pas suffisante et le moteur se retrouvait bloqué dès que je voulais faire franchir quelques obstacles au modèle qui pèse relativement lourd (2kg200). J'ai donc décidé d'intégrer une réduction de 0,6 supplémentaire dans la tourelle (au niveau du renvoi d'angle pour être précis)

Il y a seulement deux différentiels dans la chaîne de transmission, un pour chaque essieu. Un différentiel central est inutile puisque les roues des deux essieux braquent avec le même angle, ce qui signifie que les roues droites suivent le même arc de cercle et que les gauches suivent aussi un même arc de cercle ( bien que différent de celui des droites).

Une autre difficulté concernant la propulsion était de créer des moyeux solides pour supporter le poids du véhicule et diminuer la friction à ce niveau ( la friction dans la chaîne de propulsion est déjà importante parce qu'il y a beaucoup de pignons). Après plusieurs moyeux maisons possédant tous un angle de carrossage trop important, j'ai finalement abandonné l'idée de réussir à en construire un assez solide, tout en conservant le point de pivot proche des roues et j'ai décidé d'utiliser les nouveaux moyeux sortis sur la formule1 #42000. Bien évidemment, ces moyeux ont été tellement mal conçus qu'il m'était impossible d'utiliser ceux-ci :

Image

et que j'ai dû construire un montage pour rendre ceux-ci directionnels :

Image

Le moyeu n'est tenu que par des pins 1/2, je pensais que ce serait trop fragile mais je n'ai encore eu aucun problème à ce jour.

2)Direction

Image

Image

Les 4 roues sont directionnelles grâce à un moteur M localisé encore une fois dans l'arrière de la tourelle. Le mouvement traverse la turn-table via un montage avec driving rings et 16t folles ( à la manière de l'excavatrice 8043). Encore une fois, le mouvement arrive sur une boîte de vitesse et en sélectionnant la 16t folle la plus proche des roues arrières, la direction est actionnée.

Comme pour la propulsion, l'ensemble des réductions se trouvent dans le châssis pour que la rotation de la tourelle influence le moins possible celle-ci.

L'essieu avant étant pendulaire, et la propulsion traversant déjà par le point de pivot, il fallait utiliser des cardans et des cv-joints pour que la direction soit fonctionnelle peut importe l'inclinaison de cet essieu. Pour des raisons de facilités, la direction de l'essieu arrière (qui lui est rigide) utilise aussi des cardans et cv-joints.

Un clutch est utilisé dans la direction pour éviter de dé-clipser les cv-joints.

La seule chose qui ne me satisfait pas complètement avec la direction, c'est l'existence d'un effet ackermann inverse qui crée beaucoup d'efforts lorsque le modèle tourne ( on entend vraiment le moteur de propulsion galérer plus qu'en ligne droite)...

Mais avec l'utilisation des moyeux de la 42000 et la place disponible dans le châssis, pas moyen de faire autrement. Donc c'était ça ou avoir un angle de carrossage horrible dû au manque de rigidité des moyeux maisons, j'ai choisi ça !

3)Essieu avant pendulaire.

Image

L'essieu avant du vrai modèle est pendulaire pour que les roues épousent mieux les courbes du terrain. Aimant tout ce qui tourne autour des suspensions, il était inimaginable pour moi de ne pas au moins essayer d'en intégrer un. Néanmoins, après trois versions ratées du châssis car celui-ci n'était pas assez rigide, j'ai commencé à douter du bien fondé d'avoir un essieu pendulaire. Celui-ci fragilisait énormément la structure du châssis. Mais je regrettais d'abandonner si vite. Ces trois versions du châssis n'utilisaient aucun cadre et je me suis dit qu'il fallait d'abord que j'essaye de construire un châssis avec des cadres avant d'abandonner l'idée de l'essieu pendulaire. Et j'ai eu raison puisque les cadres ont résolu le problème.

J'ai rajouté deux connecteurs, qui permettent de bloquer l'oscillation de l'essieu pour éviter d'avoir ça :

http://guiliug.be/wp-content/uploads/20 ... ator14.jpg

Voilà ce que ça donne une fois bloqué :

Image

C'est une solution qui me convient totalement, même si n'est pas un mécanisme à proprement parlé, car ces connecteurs sont accessibles peut importe l'orientation de la tourelle ou du bras et maintiennent très bien l'essieu. En fait, quand je joue avec le modèle, l'essieu avant est presque toujours bloqué. Je le débloque juste quand l'excavatrice doit passer au-dessus de petits obstacles, et de préférence quand la tourelle est bien parallèle au châssis.
J'ai oublié de dire qu'une petit turn-table est utilisée pour éviter que tout le poids ne repose sur l'axe de propulsion.

4)Lame avant

Image

Elle s’abaisse ou se lève grâce à un petit vérin mécanique, entraîné par le moteur L de la propulsion. Sur la boîte de vitesse, il faut sélectionner l'autre 16t folle pour engager cette fonction. Ensuite, un axe avec cardans et cv-joints permet de rapidement relier cette 16t au mini-vérin. Dans les précédentes versions, j'utilisais beaucoup plus de pignons mais j'ai décidé de les remplacer par un axe diagonal avec cardans pour diminuer la complexité du modèle et le nombre de pièces en conséquence. Il n'y a pas de clutch dans le mécanisme car le mini-vérin est suffisamment faible pour débrayer avant que le cv-joint ne se déboîte.

5)Stabilisateurs arrières

Image

Les deux stabilisateurs sont baissés ou levés simultanément par deux mini-vérins, entraînées par le moteur M de la direction. Sur la boîte de vitesse, il faut sélectionner l'autre 16t folle pour engager cette fonction. J'ai oublié de mentionner mais les boîtes de vitesse propulsion/lame et celle direction/stabilisateurs sont indépendantes car il n'y avait pas la place de faire courir un axe sur toute la largeur du châssis pour raccorder les deux chang over catchs. Néanmoins, les fonctions sont placées intelligemment ( propulsion et direction du même côté), ce qui compense ce manque.

Les réductions après les moteurs sont similaires pour la lame avant et les stabilisateurs arrières.

Les stabilisateurs sont capables de soulever l'excavatrice. Ça m'a vraiment surpris quand j'ai vu ça la première fois car je pensais que les mini-vérins débrayeraient bien avant.

Image

6)Rotation de la tourelle

Image

Un moteur M, situé à l'arrière de la tourelle, entraîne la turn-table avec une réduction finale de 1:10
Je considère la vitesse comme idéale, à la fois assez rapide pour ne pas s'embêter et à la fois suffisamment lente pour être précis. Cette fonction, bien que simple en apparence,fût en fait très compliquée à faire marcher correctement à cause d'une répartition des masses délicate.

En effet, par rapport à une excavatrice classique, le bras est très avancé sur la tourelle ( donc très loin de la turn-table), et ce bras à 4 articulations peut aussi s'étendre bien plus loin de la tourelle qu'un bras classique, celle-ci a donc fortement tendance à pencher du côté du bras, et avoir mis la majorité des moteurs, ainsi que tous les récepteurs infrarouges et le boîtier de piles à l'arrière de la tourelle n'avait pas résolu complètement le problème

La tourelle penchait à un tel point que la rotation de la turn-table était fastidieuse, et le renvoi 8t/turn-table ne cessait de sauter.

Pour tout vous avouer, dans les premières versions, il fallait ajouter parfois jusqu'à 3 boîtiers de piles pour retrouver l'équilibre, ce qui était bien sûr impensable. Il fallait que la rotation de la tourelle soit possible peut importe la position du bras.

Dans les versions d'après, un plan flotteur a été ajouté et il a quasiment résolu tous les problèmes puisqu'il annulait le jeu présent dans la turn-table. Ce plan flotteur est très simple, constitué simplement de trois paires de poulies (une paire devant, et les deux autres sur les côtés), roulant sur le châssis.

Néanmoins, à cause du poids important du bras (400g), positionné à l'avant, la tourelle continue de plier légèrement, à cause des poutres studless et des liaisons entre poutres, La seule solution que je vois pour qu'il n'y ait plus ce problème serait de construire la tourelle en studfull, ce qui est bien sûr impensable au vu de mon stock et puisque je voulais créer des instructions de montage pour ce modèle ( ce qui signifie pour moi : utiliser des pièces dans l'aire du temps).

J'ai donc intégrer une sorte de point d'appui, sur le châssis même qui fait que la tourelle repose sur celui-ci en mode route ( quand la tourelle est parallèle au châssis). Néanmoins, dès lors que la tourelle tourne, la distance entre tourelle et châssis n'est plus d'exactement un tenon mais d'un peu moins puisqu'il y a flexion des poutres. La remontée de la tourelle sur le châssis a été un problème délicat et j'ai finalement opté pour cette pièce qui joue à merveille son rôle ( à savoir : créer une pente douce).

Image

Ici, on voit le point d'appui :

Image

7)Rotation du bras

Image

Image

La rotation du bras en elle-même est assez simple, réalisée grâce à un mini-vérin mécanique ( il n'y avait pas la place d'en mettre un gros, qui aurait été bien nécessaire à certains moment où le petit débraye avant d'avoir pu bouger le bras d'un millimètre). Un système par crémaillère était aussi impensable car il n'y a pas la place nécessaire pour intégrer des réductions dans la chaîne de transmission. En effet, actuellement, le mouvement part d'un moteur M à l'arrière de la tourelle et est renvoyé au mini-vérin directement par un axe diagonal ( système avec cardans et cv-joints). Pour peu qu'on sache manier l'excavatrice, le débrayage du mini-vérin n'est pas si embêtant que ça, puisqu'il débraye seulement dans les positons extrêmes du bras.

La vraie difficulté dans l'intégration de cette fonction résidait dans la construction d'une liaison bras/tourelle très solide tout en autorisant la rotation du bras ainsi que le passage d'axes pour entraîner les vérins du bras.

D'ailleurs, ceux qui ont vu le modèle à fana'briques confirmeront que cette liaison n'était pas encore au point à ce moment car le renvoi permettant de passer le mouvement au vérin mécanique de la volée variable craquait !

Pour diminuer les contraintes au niveau du pivot, j'ai décidé d'utiliser une petite turn-table, ce qui permet de soulager le pin supérieur ( à friction pour diminuer le jeu).

Le bras vient aussi s'appuyer sur le bas de la tourelle ce qui permet aussi de réduire les contraintes au niveau du pivot ( et vous remarquerez d'ailleurs que j'ai allongé le bas de la tourelle à cet effet, car sur la vraie, le bras 'flotte' dans le vide). L'allongement de la tourelle était d'abord jaune, mais Clément de Brictechnic m'a conseillé de changer par du noir pour que ça se fonde mieux avec le châssis ( car c'est une partie qui n'existe pas sur le vrai modèle et ça permet de moins la faire ressortir sur mon MOC)

Image

8 ) Première articulation du bras

Image

Image

Un seul vérin mécanique est utilisé pour relever l'ensemble du bras. Contrairement aux vérins pneumatiques, on ne double pas la force de poussée en doublant les vérins mécaniques, donc ne soyez pas surpris si ça lève mieux que sur la 8043. Un moteur L a été utilisé pour entraîner le vérin mécanique et une réduction 12t/20t a été également ajoutée pour soulager le moteur et obtenir une vitesse correcte. Le moteur L, en plus d'avoir du couple supplémentaire par rapport au moteur M est très intéressant dû à ses nombreux points de fixations qui ont facilité la construction de la tourelle.

C'est une fonction qui marche très bien vu le poids du bras !

9)Deuxième articulation du bras ( volée variable)

Image

Le deuxième vérin mécanique est entraîné par un moteur L, avec une réduction 12t/20t pour obtenir une vitesse équivalente à la fonction ci-dessus.Le point de pivot du bras sert à faire passer le mécanisme pour cette fonction. Une 20t folle est utilisée car les contraintes sur cet axe sont importantes ( beaucoup de friction si celui-ci devait tourner avec un pignon).J'ai eu assez dur à trouver une façon optimale de relier le vérin au moteur. En effet, dans les premières versions, un nombre important de pignons étaient utilisés ce qui créaient beaucoup de friction et le moteur avait vraiment du mal à relever la volée variable. A fana'briques, Pierre m'a donné une idée pour faciliter la chaîne de transmission. Plutôt que d'utiliser deux renvois d'angles comme je le faisais, il m'a proposé d'utiliser un renvoi 'droit' avec 3pignons coniques. Je n'avais pas pensé à cette solution car le vérin mécanique doit pouvoir tourner autour de son point de pivot, tout en restant entraînable ( je n'avais pensé qu'à une solution via cardans ou renvoi d'angle). Mais comme celui-ci s'incline peu, les pignons coniques font largement l'affaire. Comme ce que je dis n'est pas très clair, je vous mets une photo pour voir de quoi je parle :

Image


10)Troisième articulation du bras

Image

Il n'y a pas grand chose à dire à son propos. Un moteur M (placé dans la deuxième partie du bras) est utilisé pour entraîner le vérin mécanique, placé directement dans le bras car il aurait été bien trop compliqué de faire passer deux mouvements par le point de rotation du bras (trois si on compte aussi le mouvement du godet). Certes, ça augmente le poids du bras mais je n'avais pas d'autres choix. Deux cardans sont utilisés pour relier le moteur au vérin et il n'y a donc aucune perte de puissance dans la chaîne de transmission. Puisqu'il n'y a pas de réduction, cette fonction est plus rapide que les deux précédentes .


11)Godet

Un moteur M, placé cette fois-ci dans la troisième partie du bras entraîne le vérin mécanique. En plus d'un cardan, un renvoi d'angle a été utilisé dans la chaîne de transmission car en utilisant deux cardans, ils travaillaient avec des angles trop importants et il y avait beaucoup de vibrations.

Il fallait pouvoir charger ou décharger le godet peut importe la position du bras. J'ai dû faire beaucoup d'essais avant de trouver la longueur et le placement des bielles pour obtenir le range de mouvement du godet souhaité. Je suis juste déçu de ne pas avoir trouvé un système utilisant exclusivement des pièces jaunes mais bon, la jouabilité est plus importante que le design à ce niveau.

Maintenant que j'ai fait le tour des fonctions, je vais parler de l'esthétique du modèle (je vous rassure, j'ai beaucoup moins de choses à dire^^).

Image

Image

Le bras est couvert de plates. Je sais que c'est un choix discutable. D'une part parce que ça augmente son poids, d'autres part parce que ça dénote avec le style studless du reste du modèle. Néanmoins, je trouvais ça peu esthétique de voir la structure du bras, avec ses moteurs, pignons, axes, cardans,... Faire quelque chose de 'fermé' me semblait plus adapté. Mais ce n'est qu'une question de goût !

Le modèle ne possède aucune porte parce que ça aurait fragiliser la structure de la cabine. Là, il n'y a aucun problème à soulever l'ensemble du modèle en le tenant par la cabine ! En plus, ça aurait surchargé l'aspect de la cabine (ce qui ne l'aurait pas embellit...)

En compensation, il y a beaucoup de détails tels que des feux (en haut et en bas), le gyrophare, un volant et un siège tous les deux réglables, des manettes,...

Image

Les flans de la tourelle ont été construits avec des panels et des poutres, pour cacher la mécanique à l'intérieur et pour rigidifier celle-ci.

Image

L'arrière, quant à lui, est plus fragile car construit avec des plates et des tiles mais je ne trouvais pas de solution convenable avec des panels pour épouser au mieux les formes du vrai modèle. On peut facilement retirer le 'capot' arrière pour faciliter le positionnement des câbles par exemple, ou même pour retirer plus facilement le boîtier de piles.

En conclusion, il s'agit sans aucun doute d'un projet dont je suis extrêmement fier d'être arriver au bout au vu de tous les efforts qu'il m'a demandé ! Quand je vois le temps que je passais sur un modèle il y a 2-3 ans et maintenant, il y a une grosse différence :oops: En fait, maintenant, peut m'importe de faire un ou dix modèles sur l'année, tout ce qui compte, c'est qu'il soit abouti :)

Si vous avez des questions, n'hésitez pas, et encore merci à tous ceux qui achèteront la notice !
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17813
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 32 ans
collectionneurrevieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Mar Aoû 20, 2013 6:17 pm

C'est une belle vitrine technologique. On n'imagine guère comment une exca peut avoir plus de fonctions. :bounce:

Après, dans le style, la démarche, ça reste très lourd. La construction n'est pas fluide. Pas parce que tu t'y es mal pris, mais parce que le nombre de fonction de ton CDC ne le permet pas.

Le pivotage du bras, la seconde articulation, les 4 roues directrices, et les roues pendulaires, pour moi, c'est en trop (et à vrai dire, peu m'importe si c'est ou non sur le modèle réel).
Idem, je pense qu'il aurait mieux valu stab ou lame et non stab et lame. Toujours dans cette optique d'alléger, de fluidifier.

:resp:

edit :

GuilliuG a écrit:Bien évidemment, ces moyeux ont été tellement mal conçus

Image
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

Avatar de l’utilisateur
Anto
Level 10
Level 10
 
Messages: 1838
Localisation: Drôme (26)
Âge: 18 ans

Messagepar Anto » Mar Aoû 20, 2013 7:56 pm

Beau modèle, belle review, BRAVO ! :clap:
A comparer ton excavatrice à le 8043, tu gagne largement !
Je ne sais pas si c'est comme ça sur la vraie, mais tu pourrais mettre un capot pour cacher la BB.

GuilliuG a écrit:En fait, maintenant, peut m'importe de faire un ou dix modèles sur l'année, tout ce qui compte, c'est qu'il soit abouti :)

:+1:
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Mer Aoû 21, 2013 8:51 am

Anio a écrit:Le pivotage du bras, la seconde articulation, les 4 roues directrices, et les roues pendulaires, pour moi, c'est en trop (et à vrai dire, peu m'importe si c'est ou non sur le modèle réel).



Pour moi, ça fait partie du challenge !


Anio a écrit:Image


Bah pour moi, le fait que le seul moyen de relier les moyeux à la crémaillère doive se faire par des links ( disponibles seulement en 6tenons ou 9 tenons, je le rappelle) est une grossière erreur. Il aurait fallu qu'il y ait un 'trou' à place du tow ball pin, de telle sorte que le moyeu puisse être utilisé soit avec un pin classique soit avec un tow ball pin :pamafote:

@Anto : le capot alourdissait pas mal le design, j'ai préféré laisser un truc plus épuré ;)

EDIT : le modèle est finalement ajouté sur rebrickable.Regardez si vous avez toutes les pièces pour le monter !
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17813
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 32 ans
collectionneurrevieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Mer Aoû 21, 2013 9:20 am

GuilliuG a écrit:Bah pour moi, le fait que le seul moyen de relier les moyeux à la crémaillère doive se faire par des links ( disponibles seulement en 6tenons ou 9 tenons, je le rappelle) est une grossière erreur. Il aurait fallu qu'il y ait un 'trou' à place du tow ball pin, de telle sorte que le moyeu puisse être utilisé soit avec un pin classique soit avec un tow ball pin :pamafote:

Ca aurait fait un montage plus gros, qui pourrait ne pas passer sur certaines jantes.
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

Avatar de l’utilisateur
chrismoi59
Level 6
Level 6
 
Messages: 456
Localisation: Nord
Âge: 35 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar chrismoi59 » Mer Aoû 21, 2013 4:14 pm

:hello: salut Guillaume!
Bravo et merci pour cette review très détaillée! ;)
« L’imagination est plus importante que le savoir. » Albert Einstein

ma galerie Brickset http://www.brickset.com/search/?OwnedBy=chrismoi59

Chablis01
Level 2
Level 2
 
Messages: 15
Localisation: paris

Messagepar Chablis01 » Jeu Aoû 22, 2013 7:58 am

Bravo Guillaume.
Superbe réalisation que je viens de terminer de monter avec ta notice qui ne pose aucun problème !

Avatar de l’utilisateur
GuilliuG
Level 12
Level 12
 
Messages: 3126
Localisation: Belgique
Âge: 26 ans
experttrialtruckmoceurtechnicexpert

Messagepar GuilliuG » Jeu Aoû 22, 2013 9:08 am

Merci à vous deux !

J'sais pas Anio si ça aurait été vraiment plus volumineux, mais tellement plus pratique en tout cas !
Mon site web

"Les meilleures idées sont celles qu'on n'a pas encore eues "

retour51
Level 5
Level 5
 
Messages: 145

Messagepar retour51 » Jeu Aoû 22, 2013 7:11 pm

Vraiment bien ton excavatrice, elle est très ressemblant esthétiquement et tu as mis toutes les fonctions de la vraie, çà c'est du challenge.

Ps: je suis entièrement d'accord avec toi concernant les moyeux de la F1 42000

encore bravo


Retourner vers Vos MOCs Technic

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 40 invités