BV séquentielle 6 vitesses + R + N

Pour expliquer certains fonctionnements, principes et fondements.
Avatar de l’utilisateur
TechToth
Level 4
Level 4
 
Messages: 71
Localisation: maine et Loire
Âge: 42 ans

Messagepar TechToth » Mar Juil 09, 2019 12:42 pm

Bonjour à tous :hello:
je vous présente ici une boite de vitesses séquentielle à 6 vitesses auxquelles s’ajoutent le neutre et la marche arrière.
Imagephoto01 by TechToth, sur Flickr
ImageImage


Vous trouverez ci-dessous un sommaire des points évoqués :

I) Historique et cahier des charges du projet
II) Les pièces utilisées
III) Quelques réflexions
IV) Les vitesses en elles-mêmes
V) Les changements de vitesses
VI) La vidéo
VII) Les limites et pistes inexploitées
VIII) Conclusion



I) Historique et cahier des charges du projet

la notion de boite séquentielle est relativement ancienne en Technic. A ma connaissance la première fois qu’une telle boite est apparue et bien c’était à la maison ! 8) topic6787.html
Depuis le principe a été décliné sous de nombreuses formes et puis, … et puis la Chiron est sortie et avec elle le changeover catch rotary orange et la 20T folle bleue. :P
Enorme potentiel qui rendait la BV séquentielle plus simple à réaliser. Oui mais voilà, s’il est aisé de trouver sur le net des BV séquentielle à 4 vitesses, voire à 8, j’ai été très surpris de ne pas (ou peu) trouver de « vraie » BV, c’est-à-dire avec marche arrière et position neutre, qui soit simple.
D’où l’idée de se frotter au sujet avec le cahier des charges suivant :
• une BV séquentielle
• 6 vitesses + N + R
• construction simple et compacte
• motorisable ?



II) Les pièces utilisées


Image le rotary catch, la pièce qui permet de créer un changement de vitesse par rotation d’un 1/4 de tour. Elle n’est pas aussi simple à utiliser que je l'imaginais à cause de sa taille (en gros la taille d’une 20T) et de son cycle immuable à base 4 (il n’est ainsi pas possible de l’utiliser tel quel pour 6 vitesses) :/ .
Image la 20t folle, elle se passe de commentaires.
Image le driving ring 2L, le vieux driving ring quoi. Pourquoi le préférer au plus récent driving ring 3L ? Si historiquement le 2L était moins pratique à intégrer dans une BV de par son nombre pair de tenons qui imposait un décalage d’1/2 tenon du changeover catch classique, avec le rotary catch il suffit d’utiliser un 1/2 bush pour le décalage. Quitte à l’utiliser sur un connecteur 2L ce driving ring fait alors le même boulot qu’un 3L mais en 1 tenon de moins. Au final on récupère 2 tenons en longueur, soit 10 %, ce qui n’est pas négligeable pour la compacité du modèle! :P
Image la vieille 16T folle, c’est surtout la seule 16T folle qui puisse s’associer au différentiel ci-après, la nouvelle rouge étant trop large autour de l’axe. Elle s'accompagne de son driving ring extension de la même génération.
Image le différentiel 16t/24T. Probablement la pièce ayant le plus de potentiel :) . Ce n’est pas son aspect différentiel qui est utilisé ici mais son triple aspect 16T folle/24T folle/connectable à un driving ring.
Image roue hero factory (je sais la couleur n’est pas très Technic, je l’ai piqué à un mammouth très moche de mon fils :brrr: ) : utilisée avec 2 pins rotules ca fait un knob à 2 dents.


III) Quelques réflexions


En creusant un peu le sujet est apparu relativement complexe, principalement à cause du neutre, de la marche arrière et de leur séquençage (R puis N puis les 6 vitesses classiques) :grad: .
Traditionnellement les BV utilisent 2 driving ring, placés simultanément sur 2 des 4 côtés d’un rotary catch, ce qui fait qu’il y a ainsi toujours un driving ring engagé. Un driving ring doit donc être perçu presque tout le temps comme ayant 2 positions (et non 3). Par ailleurs il faut voir le N comme une vitesse à part entière : un driving ring engagé sur un axe sans roue folle et donc qui n’entraîne rien du tout.
Notre BV doit ainsi avoir 8 vitesses au total. Soit 2 tours complets de rotary catch.
Comme dit précédemment avec 2 driving ring et un rotary catch on obtient 4 vitesses. Si on y ajoute un driving ring on double le nombre théorique de possibilités, soit 8 vitesses, mais celles-ci sont alors de même « type » (seule la vitesse angulaire change).
Or R tourne dans l’autre sens ce qui nécessite un jeu de pignons spécifique et donc au moins un driving ring supplémentaire.

On obtient ainsi un minimum absolu de 4 driving rings.

Une position de driving ring engagé sur du vide pour le N ne peut être dédoublée plus loin dans le mécanisme et donc un driving ring supplémentaire est probablement nécessaire (ce n’est pas prouvé théoriquement mais à moins d’une très grosse ruse ca semble vrai).

On obtient ainsi un minimum réaliste de 5 driving rings.

Si j’ai réussi à faire un truc avec effectivement 5 driving ring (et 2 rotary catch) la pignonnerie était fouillis, les frottements étaient conséquents et le MOC globalement très gros :dent: .
Quant à lui le modèle finalement proposé utilise 6 driving ring (et 4 rotary catch!) ce qui n’est donc pas si mal. :tintin:

Il mesure ainsi 20 tenons de long, 11 de large pour 5 de haut. Sans être très compact le résultat semble acceptable u vu des contraintes ci-dessus (et notamment la faible hauteur qui facilitera l’intégration).


IV) Les vitesses en elles-mêmes


Commençons par nommer les axes qui vont être utilisés.
Imagephoto02 by TechToth, sur Flickr

Les axes A et B sont les axes classiques de BV, l’axe C est classiquement l’axe de sortie, il devient ici un axe intermédiaire avant le D qui est le réel axe de sortie.
Les axes U et V sont les axes des rotary catchs, l’axe (W) est l’axe de transmission partiel du mouvement de U vers V. Les axes sont tous situés classiquement à 3 tenons de distance de leurs voisins.

Dans la suite on nomme -1 la marche arrière et 0 le neutre.
je suis parti d’une base classique de mini-BV 4 vitesses (comme la première partie de celle de Didumos, présentée ici) avec des vitesses qui fonctionnent par paire (en l’occurrence 1 – 2 & 3 - 4).
L’idée est alors d’utiliser ses axes A et B avec 2 mini-BVs à 4 vitesses mises bout à bout. Et donc avec, pour chacune, 2 driving ring et 1 rotary catch.
L’entrée est l’axe A qui alimente aussi l’axe B via le lien 16T/20T puis 8T/8T pour rattraper le tenon de décalage crée par le lien précédent. Ainsi le ratio entre les axes A et B est 16:20*8:8=1:1,25. C’est une réduction volontairement faible, permettant ainsi d'avoir 6 ratios différents en un seul jeu d'engrenages .
Imagephoto03 by TechToth, sur Flickr

Sont ensuite utilisés différents jeu d’engrenages pour aller sur l’axe C.
Pour les vitesses 1 et 2 :
Jeu de 16T/16T/16T qui ne donne aucune réduction supplémentaire des ratios des axes B et A, soit des ratios globaux de respectivement 1:1,25 et 1:1.
Imagephoto04 by TechToth, sur Flickr

Pour les vitesses 3 et 4 :
Jeu de 20T/20T/12T qui rajoute un facteur 20:12 supplémentaire aux ratios des axes B et A, soit des ratios globaux de respectivement 20:12*16:20*8:8=1:0,75 et 20:12*1:1=1:0,6.
Imagephoto05 by TechToth, sur Flickr

Utilisation du différentiel :
Les 2 paires de vitesses 5 - 6 et -1 - 0 utilisent toutes les 2 le différentiel 16T/24T placé sur l’axe A ce qui imposait deux choses :
• le placer de manière centrale entre les deux mini-BVs
• de mettre telle ou telle paire de vitesses dans telle ou telle mini-BV.
On a ainsi la mini-BV 3 – 4 & 5 – 6 « en bas » et la mini-BV -1 – 0 & 1 – 2 en haut.
ImageImagephoto07 by TechToth, sur Flickr
Imagephoto08 by TechToth, sur Flickr


pour les vitesses 5 et 6 :
Côté 16T du différentiel jeu de 16T/16T comme pour les vitesses 1 et 2 et côté 24T du différentiel on ajoute sur l’axe C une 8T puis une 16T (pour transmettre le mouvement vers l’axe D).
On ajoute alors un ratio supplémentaire 3:1 aux axes B et A soit pour la 5ème vitesse un ratio total 3:1*16:20*8:8=1:0,417 et pour la 6ème un ratio total de 3:1*1:1=1:0,333.

Pour la vitesse -1 :
Une 20T folle en B vient faire tourner la 24T du différentiel qui transmet le mouvement à la 16T du différentiel et enfin à la 16T folle de l’axe C. Il y a ainsi entre l’axe A et le C un pignon supplémentaire par rapport aux autres vitesses, le ratio global est alors -16:20*8:8*20/24*16/16=-1:1,5.

Enfin pour la vitesse 0 :
Il suffit de mettre un driving ring extension sur l’axe B avec la 20T et de ne rien mettre sur l’axe A avec le différentiel (symbolisé par le bush rouge sur la photo).

En résumé on a les ratios suivants :
• pour la vitesse -1, ratio -1:1,5 ;
• pour la vitesse 0, ratio 0 ;
• pour la vitesse 1, ratio 1:1,25 ;
• pour la vitesse 2, ratio 1:1 ;
• pour la vitesse 3, ratio 1:0,75 ;
• pour la vitesse 4, ratio 1:0,6 ;
• pour la vitesse 5, ratio 1:0,417 ;
• pour la vitesse 6, ratio 1:0,333 .
Tout baigne ! :P


V) Les changements de vitesses


Une fois toutes les vitesses crées il faut bien ordonner le séquençage des driving ring. :lol:
C’est l’axe U qui reçoit la commande de changement de vitesse, les 2 rotary catch qui y sont fixés sont exactement dans la même position ce qui fait qu’il y a toujours 2 vitesses d’embrayées une par mini-BV (-1 et 3, 0 et 4,1 et 5 et enfin 2 et 6).
Via des roues libres le mouvement est transmis depuis U jusqu’à l’axe (W) où la combinaison roue hero factory + 2 pins à rotule(retiré de l'axe (W) pour la photo) fait office de knob à 2 dents pour actionner l’axe V. Ainsi V tourne d’un quart de tour tous les demi-tours de U soit un tour complet avec 2 tours de l’axe U et donc avec 8 vitesses. :fume:
Imagephoto09 by TechToth, sur Flickr


Sur cet axe V sont à nouveau fixés 2 rotary catch mais cette fois-ci avec les vagues inversées et un décalage d’un 1/4 de tour. Ils viennent commander les deux driving ring de l’axe D. La position particulière des rotary catch assure à la fois qu’il y a une et une seule roue libre embrayée sur l’axe D et à la fois que les roues se lient à l’axe D dans le bon ordre. :tintin:
A noter que cela n’a rien d’intuitif à cause de l’utilisation du différentiel : la sortie des vitesses 5 – 6 de la mini-BV du bas est ainsi au niveau de la mini-BV du haut tandis que la sortie des vitesses -1 – 0 de la mini-BV du haut est ainsi au niveau de la mini-BV du bas.:reflechi:

Imagephoto10 by TechToth, sur Flickr


Pour assurer le bon ancrage des axes U et V tous les 1/4 de tour je me suis inspiré de mécanismes de Charbel (encore un Techlugien!!), par exemple ici. Il utilise cette pièce-ci Image en lieu et place d’élastiques et ca a clairement ma préférence. en revanche j’ai du modifier son mécanisme pour avoir un blocage plus fort.

On commence par le blocage sur l’axe U, je pense que la photo se suffit à elle-même.
Imagephoto11 by TechToth, sur Flickr

Et on poursuit avec celui de l’axe V. Sur la photo l’axe de 3 avec stop et les 2 liftarm de 2 à 180° sert de frein, c’est une sous-partie du mécanisme à droite.
Imagephoto12 by TechToth, sur Flickr

Dernier point : une butée est fixée en bout d’axe V pour éviter de passer de la -1 à la 6 et inversement. La seule spécificité à préciser ici est l’ajout d’un pin 1/2 pour bloquer la 6ème vitesse, sans cela le jeu inhérent aux différents engrenages depuis l’axe U permettrait de passer quasiment une demie-vitesse, ca la fout mal :non: .
Imagephoto13 by TechToth, sur Flickr


VI) La vidéo





VII) Les limites et pistes inexploitées


Cette boite de vitesses n’est évidemment pas exempte de défauts. :pamafote:
• Elle utilise ainsi à deux endroits différents des 8T qui semblent fragiles (si quelqu’un peut me donner des infos sur ca, je prends!) surtout en imaginant une motorisation de véhicule intégrant une telle boite.
• Il faut une certaine force pour changer les vitesses car les 2 mécanismes de blocage de mouvement à 90° des axes de rotary catch U et V freinent beaucoup. Il faudrait créer un stepper idoine pour l’utiliser dans une supercar.
• la BV a tendance à accrocher au passage 3 – 2 lorsque le driving ring se lie avec le différentiel, ca fait des bruits très moches et ca peut bloquer le mécanisme. C’est intrinsèque au mécanisme car à ce changement là le driving ring de l’axe A embraye sur le différentiel qui tourne dans l’autre sens. Une solution consisterait à créer un embrayage.
Un autre MOC à créer plus tard :frotte: .

Par ailleurs j’ai eu plusieurs idées qui n’ont pas abouti ou n’ont été finalement nécessaires et qui peuvent peut-être inspirer d’autres MOCeurs.
• le différentiel 16T/24T : on peut utiliser un driving ring de chaque côté et/ou utiliser les satellites internes. En partant du principe que la vitesse angulaire V_c de la couronne et la moyenne de chaque vitesse angulaire latérale V_a et V_b (soit V_c=(V_a+V_b)/2 qu’on peut réécrire V_b=2V_c-V_a) on peut imaginer alors des choses intéressantes.
◦ Si V_c=0 (ou plus largement V_c<1/2 V_a) V_b et V_a sont de signe opposé, c'est pratique pour créer une marche arrière. :reflechi:
◦ Si l’entrée est en a on peut avoir un driving en b et 2 positions donnant V_b=V_a (driving ring lié au diff) ou V_b=0 (driving ring lié à un arbre fixe) on a alors V_c=V_a et V_c=V_a/2. Sachant qu’en c il y a une 16T et une 24T on a alors 4 vitesses dans peu de place. Bon le hic c’est que le diff avec satellites présente du jeu sur l’alignement des axes a et b qui nécessite une rigidification forte autour du diff…
• utiliser une roue folle 16T rouge (ou une 20T folle) avec liaisons drivig ring des 2 côtés. En utilisant 2 rotary catch en ligne on peut ainsi imaginer un séquençage de vitesses qui utilise 2 fois de suite cette même roue. A voir.


VIII) Conclusion


Je suis plutôt satisfait de ce MOC, les trois premiers points du cdc ont été atteints, et cette combinaison n’allait pas forcèment de soit. Au final la logique pour obtenir ces 8 vitesses est assez simple et la pignonnerie reste raisonnable. Les vitesses utilisent d’ailleurs toutes le même nombre d’engrenages (+1 pignon pour R) ce qui limite les frottements.
Je n’ai pas pris le temps de tester l’aspect motorisable et je ne sais pas quelle puissance peut accepter la boite avant de craquer ou de casser. S’il s’avérait que c’était exploitable sur un véhicule type supercar ce serait un plus indéniable (même si ce n’est pas trop mon truc) notamment avec l’appli Lego à venir. J'imagine une interface avec bouton de changement de vitesse "au volant" et affichage de la vitesse utilisée, la classe :col: .

J’espère que ce MOC vous plaira tout autant qu’il m’a satisfait, en tous cas j’ai pris énormément de plaisir à dompter le sujet.
Merci de votre lecture. :resp:

wissamms
Level 6
Level 6
 
Messages: 311
Localisation: Paris
Âge: 36 ans

Messagepar wissamms » Mar Juil 09, 2019 1:55 pm

Merci pour cette explication, et bravo pour ton design!

Avatar de l’utilisateur
Muuss
Level 5
Level 5
 
Messages: 153
Localisation: France (Loire)
Âge: 46 ans

Messagepar Muuss » Jeu Juil 11, 2019 3:31 pm

Bravo aussi. J'ai tout lu avec intérêt (et concentration). Super boulot. J'aime bien l'effort créatif et la manière dont tu as mené ta réflexion !
Muuss (Alexis)
Mon blog : http://lego.vilvert.fr

Avatar de l’utilisateur
TechToth
Level 4
Level 4
 
Messages: 71
Localisation: maine et Loire
Âge: 42 ans

Messagepar TechToth » Jeu Juil 11, 2019 10:24 pm

Bonsoir,
Muuss a écrit:Bravo aussi. Super boulot. J'aime bien l'effort créatif et la manière dont tu as mené ta réflexion !

Merci beaucoup. J'ai essayé d'être organisé pour ne pas partir dans toutes les directions ou tenter des trucs qui ne sont même pas possibles théoriquement.

Muuss a écrit:J'ai tout lu avec intérêt (et concentration).

C'est vrai que c'est un peu technique de tout mettre dans le bon ordre. D'où les photos "schématiques".
Je me souviens qu'au début du projet j'ai été ravi de voir qu'il y avait plusieurs topics de Techlug qui traitaient du sujet, notamment celui d'AngedeVerre sur la BV de sa (magnifique !) Chiron ou celui de PG52 sur une BV à embrayage; et puis j'ai pleuré quand j'ai découvert que toutes les photos avaient disparu en même temps que les hébergeurs. :cry:
J'ai passé un certain temps à essayer de comprendre les posts avec seulement les commentaires des photos disparues, ... :petuncable: et j'ai laissé tomber !
Je souhaite donc longue vie à Flickr !! :)

Avatar de l’utilisateur
Muuss
Level 5
Level 5
 
Messages: 153
Localisation: France (Loire)
Âge: 46 ans

Messagepar Muuss » Ven Juil 12, 2019 11:39 am

Pour l'usage dans un MOC RC, je me demande si ça fait pas trop de vitesses, comme le couple des moteurs est pas dantesque, on voit souvent pas trop la différence dans les rapports élevés, les véhicules finissent par avancer moins vite en 6 qu'en 4 ! Tu voudrais pas la décliner en N+3 ? un neutre c'est super, ça permet de faire tourner le moteur factice, voir de faire une prise de force pour un engin de chantier ou un tracteur ! ce qui serait génial, c'est un N +1 vitesse super lente pour le couple maximal ou le franchissement + 2 vitesses de route !
Muuss (Alexis)
Mon blog : http://lego.vilvert.fr

Avatar de l’utilisateur
Anio
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 17844
Localisation: Région lyonnaise
Âge: 32 ans
collectionneurrevieweurmoceurstarwarsexpertambassadeur

Messagepar Anio » Ven Juil 12, 2019 11:56 am

Très belle réalisation.

La conception m'a l'air beaucoup plus intéressante que sur la Chiron : moins massive et pourvue de N et R.

TechToth a écrit:2le driving ring 2L, le vieux driving ring quoi. Pourquoi le préférer au plus récent driving ring 3L ? Si historiquement le 2L était moins pratique à intégrer dans une BV de par son nombre pair de tenons qui imposait un décalage d’1/2 tenon du changeover catch classique, avec le rotary catch il suffit d’utiliser un 1/2 bush pour le décalage. Quitte à l’utiliser sur un connecteur 2L ce driving ring fait alors le même boulot qu’un 3L mais en 1 tenon de moins. Au final on récupère 2 tenons en longueur, soit 10 %, ce qui n’est pas négligeable pour la compacité du modèle! :P

Curieux. Sur les sets officiels et les MOCs, le 3L simplifie pas mal les choses.

TechToth a écrit:la vieille 16T folle, c’est surtout la seule 16T folle qui puisse s’associer au différentiel ci-après, la nouvelle rouge étant trop large autour de l’axe. Elle s'accompagne de son driving ring extension de la même génération.

Vraiment, j'ai raté ça ? Oo
On m'aurait menti ? Image

Je n'ai plus de vieille roue folle pour la comparaison. Tu pourrais faire une photo comparative stp ?

TechToth a écrit:Cette boite de vitesses n’est évidemment pas exempte de défauts. :pamafote:
• Elle utilise ainsi à deux endroits différents des 8T qui semblent fragiles (si quelqu’un peut me donner des infos sur ca, je prends!) surtout en imaginant une motorisation de véhicule intégrant une telle boite.

Hof, spa un souci. C'est pas le but de ce type de BV en général.

Un écueil que tu ne mentionnes pas est peut-être également le jeu : je vois driving ring + 2 driving ring extension + 20t foll à un endroit : ça induit forcément du jeu.
Quand c'est motorisé (comme dans ta vidéo), le jeu ne se ressent pas. On voit le jeu dans une utilisation manuelle (BV de supercar façon Chiron).

J'aimerai bien l'avoir entre les mains ta BV, pour mieux appréhender son fonctionnement. A défaut, j'aurai un petite suggestion : t'as songé à faire 8 images 3D avec les engrenages colorés nécessaires pour chacune des 8 vitesses ? ::D:
Think outside the box.

Tout plein de liens utiles dans mon profil ! :P

Avatar de l’utilisateur
TechToth
Level 4
Level 4
 
Messages: 71
Localisation: maine et Loire
Âge: 42 ans

Messagepar TechToth » Ven Juil 12, 2019 3:40 pm

Bonjour :hello: ,
Muuss a écrit:Pour l'usage dans un MOC RC, je me demande si ça fait pas trop de vitesses, comme le couple des moteurs est pas dantesque, on voit souvent pas trop la différence dans les rapports élevés, les véhicules finissent par avancer moins vite en 6 qu'en 4

Tu as sûrement raison, mon idée c'était plus d'avoir une BV "propre" en manuel, la version RC c'est bonus.
Ceci dit j'ai moi aussi pu constater dans nombre de vidéos peu de différences entre les vitesses. Et je pensais que c'était dû aux faibles écarts entre les différents ratios de vitesses car j'imagine qu'avec, par exemple, deux L en propulsion ca doit aller quand même non ? A voir avec cette BV là car entre deux vitesses consécutives il y a au moins un rapport 20/16 ce qui fait quand même +25%.
Muuss a écrit: Tu voudrais pas la décliner en N+3 ? un neutre c'est super, ça permet de faire tourner le moteur factice, voir de faire une prise de force pour un engin de chantier ou un tracteur ! ce qui serait génial, c'est un N +1 vitesse super lente pour le couple maximal ou le franchissement + 2 vitesses de route !

Faire une N+3 n'est pas bien dur, ca tiendrait dans une mini-BV (et sans le diff 16T/24T) avec la pignonnerie suivante : vitesse 1 et 2 d'un côté, vitesse 3 et "rien" de l'autre.
faire une "N+0.5+2" c'est pareil, ca tient dans une mini-BV: vitesse 5 et 6 d'un côté, vitesse 1 et "rien" de l'autre. C'est alors en amont de la boite qu'il faut bien choisir sa réduction pour que ca soit jouable.

Anio a écrit:Très belle réalisation.

Merci beaucoup.

Anio a écrit:La conception m'a l'air beaucoup plus intéressante que sur la Chiron : moins massive et pourvue de N et R.

Rendons à César ce qui lui appartient ; la BV d'AngedeVerre a été conçue avant l'apparition du rotary catch et de la 20T folle, ca change des choses. Par ailleurs elle intègre le mécanisme de changement de vitesse avec moteur, ce qui n'est pas (encore :frotte: ) le cas ici.

Anio a écrit:Curieux. Sur les sets officiels et les MOCs, le 3L simplifie pas mal les choses.

Ca m'a posé question aussi. Je me suis demandé si je n'avais pas raté un truc... :bizarre: Avec les changeover catchs classiques c'est clair que le 3L est plus simple mais avec le rotary ...
Je me suis demandé si ce n'était pas pour la fiabilité de la coulisse que le 3L est préféré : quelque soit la position du driving ring il y a toujours 2.5 tenons du connecteur à l'intérieur avec le 3L contre 1.5 avec le 2L. On pourrait alors imaginer un driving ring qui se bloque. Je n'ai personnellement pas "réussi" à reproduire un tel souci.

Anio a écrit:Vraiment, j'ai raté ça ? Oo
On m'aurait menti ? Image

Je n'ai plus de vieille roue folle pour la comparaison. Tu pourrais faire une photo comparative stp ?


Il ne manque pas beaucoup mais ca suffit à coincer. A noter que la vieille 16T grise ne peut pas être mise dans les deux sens, on ne peut donc pas s'en servir avec un driving ring "entre" les 2 couronnes du diff.
Image16t folle rouge vs grise by TechToth, sur Flickr

Anio a écrit:Hof, spa un souci. C'est pas le but de ce type de BV en général.

Certes je l'ai pensé avant tout pour un usage en manuel mais je suis curieux de savoir si ca peut coincer, j'ai lu ici où là que nombre de MOCeurs limitait leur utilisation de la 8T, pour son imprécision d'une part, mais aussi pour sa fragilité.

Anio a écrit:Un écueil que tu ne mentionnes pas est peut-être également le jeu : je vois driving ring + 2 driving ring extension + 20t foll à un endroit : ça induit forcément du jeu.
Quand c'est motorisé (comme dans ta vidéo), le jeu ne se ressent pas. On voit le jeu dans une utilisation manuelle (BV de supercar façon Chiron).

Tiens c'est vrai que je n'en ai pas parlé. Oui il y a énormément de jeu avec certaines vitesses (entre 1/3 tour et 1.5 tour). C'est surtout avec la 20T folle et les 2 driving ring extension que tu mentionnes que c'est net mais comme c'est la -1 ca ne porte pas à conséquence. Et effectivement avec un moteur on n'y prête pas attention. En revanche dans une supercar manuelle il faudra être vigilant à la pignonnerie en amont de la boite sans quoi on ne verra rien tourner. :/
J'avais imaginé utiliser les nouveaux driving ring extensions (les jaunes) car justement ils ont beaucoup plus de crochets et donc moins de jeu. Oui mais voilà ils ne sont pas compatibles avec les driving ring rouge. :jaune:
Si vraiment ca devenait un pb il serait toujours possible de passer par les driving ring 3L et tous les accessoires qui vont avec : moins de jeu mais 2 tenons de plus en longueur. A voir.

Anio a écrit:J'aimerai bien l'avoir entre les mains ta BV, pour mieux appréhender son fonctionnement. A défaut, j'aurai un petite suggestion : t'as songé à faire 8 images 3D avec les engrenages colorés nécessaires pour chacune des 8 vitesses ? ::D:

J'avoue que quand je vois ce genre de trucs sur les MOCs des autres, ben j'adore ! :loveyes:
Mais je découvre les Lego sur PC avec stud.io (car j'aimerai partager ce MOC :D )... et c'est bien plus galère que ce à quoi je m'attendais pour tout aligner et tout et tout. :ouch:
Mais une fois que ce sera fini, et si c'est pas trop galère, faudra voir.

Avatar de l’utilisateur
tewi
Level 5
Level 5
 
Messages: 157
Localisation: varsovie
Âge: 42 ans

Messagepar tewi » Jeu Aoû 01, 2019 10:26 pm

excellent boulot, bravo pour ta rigueur et merci pour ton partage

Avatar de l’utilisateur
TechToth
Level 4
Level 4
 
Messages: 71
Localisation: maine et Loire
Âge: 42 ans

Messagepar TechToth » Lun Sep 02, 2019 4:36 pm

Bonjour à tous :hello:
une notice pdf est disponible sur Rebrickable pour ceux qui souhaiteraient utiliser/modifier cette BV.
Bonne journée à tous.

PS : J'aurai voulu éditer mon premier message pour y ajouter cette info (ca serait quand même plus lisible sur le long terme) mais je n'ai pas trouvé le bouton edit, post trop vieux ?


Retourner vers De la théorie à la pratique

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité