Suspension à carrossage variable

Pour expliquer certains fonctionnements, principes et fondements.
Hooligan
Level 1
Level 1
 
Messages: 9

Messagepar Hooligan » Ven Mai 03, 2013 6:08 pm

Geoffray a écrit:Il y a quelques temps j'ai réalisé des modélisations informatiques de ce système, et le nombre de paramètres à prendre en compte est assez important. Un petit changement de longueur d'une bielle par exemple entrainera des réactions dynamiques bien différentes... Tout dépend de l'utilité qu'on veut en avoir, cela devient un problème d'optimisation. Il me semble que ce système avait été également testé sur des trains arrières de Peugeot 406


Le TP sur la 406, c'etait un train de suspension normal, j'ai vérifié quand pour voir si j'avais pas des dimensions pour faire la maquette.

Avatar de l’utilisateur
waldorf
Level 7
Level 7
 
Messages: 548
Localisation: St-tropeeeeeeeeez
Âge: 41 ans
collectionneurvainqueurconcours4

Messagepar waldorf » Ven Mai 03, 2013 6:57 pm

vivelevent a écrit:(...) mais plutôt du "caster angle" (je ne connais pas la traduction en français ) qui correspond à l'inclinaison du pivot de direction par rapport à la verticale (...)



C'est l'angle de chasse .

Caster (+/-) = Angle de chasse .

Camber (+/-) = Angle de carrossage .

Enfin a propose de l'historique du carrossage , je me permet de renommer les choses comme elle se doivent . :grad:
Ce terme vient tout simplement du mot "Carrosse" .
En effet dans les temps anciens , les routes étaient fort étroites et particulièrement mauvaises .
Pour que les occupants aient un minimum de confort "vital" . Il était nécessaire d'avoir de très grandes roues .
Hors la caisse devait passer tout naturellement entre les roues . La voie utile étant faible , les occupants se trouvaient fort a l"étroit .
Bien évidemment , ce genre de considérations ne concernait que les nobles et les voitures équipées de carrosseries ( et tractés par des chevaux ... Carrossiers :dent: ).
La meilleure solution , incliner les roues vers l'extérieur pour gagner en largeur utile et les construire a cet effet .
Les roues de char ou tombereaux strictement utilitaires et celles des voitures , fiacres et autres diligences et malles postes sont totalement différentes .
Ces dernières possèdent ce que l'on appelle un angle d' ECUANTEUR très accentué , qui compense le carrossage et permet aux rayons de travailler perpendiculairement aux chemins .
Toutes les roues dignes de ce nom a moyeux " tenon -mortaise " possèdent un angle d'écuanteur pour éviter aux rayons de se déchausser , mais minime .
Plus tard avec l'invention des essieux dit "Patent" et des flasques boulonnés ( Et surtout du macadam et des "belles routes") , cet usage disparut .


Image

A Devers
B Ecuanteur
C Ecart
D Biseau

Avatar de l’utilisateur
Matthieu
Level 5
Level 5
 
Messages: 120
Localisation: 91
Âge: 41 ans

Messagepar Matthieu » Dim Mai 05, 2013 9:15 pm

Merci pour le complément historique waldorf.

Pour la "stabilité directionnelle" ou le retour en ligne des roues, ce n'est pas tant l'angle de chasse qui compte mais la chasse au sol, ou trainée, qui est la résultante de l'angle de chasse et du déport.

Avatar de l’utilisateur
waldorf
Level 7
Level 7
 
Messages: 548
Localisation: St-tropeeeeeeeeez
Âge: 41 ans
collectionneurvainqueurconcours4

Messagepar waldorf » Lun Mai 06, 2013 12:34 am

Matthieu a écrit:(...) ou trainée, qui est la résultante de l'angle de chasse et du déport.



Heuuu ??? :think: C'est un avion ??

La réactivité d'une direction mécanique ( A commande manuelle) a crémaillère et son retour au centre , donc la stabilité du train directeur est entièrement dépendant de l'angle de chasse et de l'angle inclus (a savoir l'angle de carossage combiné a l'angle de pivot ) .

Image

Le déport des jantes ( After market tuning pour Kikolool :jok: ) n'a rien avoir la dedans . Le déport sur une voiture de série par rapport a l'axe de pivot est nul pour un maximum de confort l'ors des manoeuvres de stationnement .
L'usage de jante a déport supplémentaire par rapport a la monte d'origine permet uniquement de monter des pneus de taille plus large en conservant le rayon de braquage .
Cet usage n'est ni légal , ni autorisé sur route ouverte a la circulation publique .

Bien entendus sur tes lego , tout est permis . Mais tout n'est pas utile .

Peut tu développer et argumenter ta vision des choses ? Car le Cx sur une roue ,bon pourquoi pas , avec la course a l'économie peut être ? Je veux bien en savoir plus .

Pour un direction a boitier a vis ou re-circulation de billes et a barre d'accouplement , les choses sont sensiblement différentes , mais d'une façon générale , les mêmes causes conduisent aux mêmes effets .

Il y a bien des spoilers sur les voitures .. Hoo pardon des destructeurs de portance :sadique:

Avatar de l’utilisateur
Matthieu
Level 5
Level 5
 
Messages: 120
Localisation: 91
Âge: 41 ans

Messagepar Matthieu » Lun Mai 06, 2013 11:07 am

waldorf a écrit:Le déport des jantes ( After market tuning pour Kikolool :jok: ) n'a rien avoir la dedans .

Oula, je ne parle pas du déport des jantes, mais du déport de l'axe de roue par rapport au à l'axe de rotation.
C'est beaucoup plus visible sur une fourche moto/velo, mais c'est valable aussi sur en voiture.

Image

waldorf a écrit:La réactivité [...] est entièrement dépendant de l'angle de chasse et de l'angle inclus (a savoir l'angle de carossage combiné a l'angle de pivot )

Le déport, faut pas oublier le déport.

Avatar de l’utilisateur
micagtd
Level 5
Level 5
 
Messages: 185
Localisation: Près du mans
Âge: 36 ans

Messagepar micagtd » Lun Mai 06, 2013 11:17 am

Salut à tous il me plais bien ce sujet. :D

Comme l'a dit Waldorf le "caster angle" est la chasse, en ligne droite elle serre effectivement à la stabilité de roue. Mais cela fonctionne bien que sur un billard, bien lisse nickel tous plat.

Carrossage négatif accentue le phénomène. Car les deux roues d'un même essieu vont pousser en sens opposé.
Ce qui a pour effet de recentrer les forces, vers l'intérieur du véhicule. Donc aider au retour du volant au milieu. ;)

Le carrossage et la chasse, travail ensemble lors de la rotation des roues.

Au court d'un braquage des roues, le carrossage négatif de la roue extérieur va s'accentuer, alors que la roue intérieur va le réduire jusqu’à passer en positif.
Cette modification de la géométrie des trains, permets un meilleur appuis de la roue extérieur lors d'un virage en corrigent l'angle de carrossage et ainsi compenser la prise de roulis.

La roue intérieur subi elle aussi les effet de la prise de roulis et la roue se retrouve retrouve en appuis sur la partie intérieur de la bande de roulement.
On roule sur 4 roue en virage, pas 2!!!
Des fois 3 lors de très gros appuis :sadique:

Donc la roue intérieur n'est pas à négliger. Elle va dans le même temps que la roue extérieur, modifier l'angle de carrossage. Mais cette fois si en le réduisant, pour compenser la prise de roulis. :petuncable:

La prise de roulis est due à la vitesse et à la force centrifuge. Donc le carrossage compense cette prise de roulis et les pneumatique ont une surface maximale sur la roue.
Mais à basse vitesse!!! Pas de prise de roulis, mais là ça aide pour les manœuvres. Et oui, les roues prennent de l'angle et la surface des pneumatiques se réduis. Donc moins d’efforts à faire pour braquer.
A noté que plus la chasse est importante et plus la modification de l'angle de carrossage est importante. ;)


Roues braqué à fond c'est plus facile pour voir le changement d'angle.
On peut aussi faire expérience avec une vrai voiture. On se place devant pour regarder la voiture. Une personne se place au volant et barque rapidement les roue de gauche à droite. On pourra voir la voiture ce déplacer et se mettre en position pour prendre un virage.



J'ai reproduis un demi train mc-pherson et on voit le changement de carrossage.
Je vais essayer de vous faire quelques photos quand j'aurai le temps de mis mettre proprement. ;)
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Avatar de l’utilisateur
waldorf
Level 7
Level 7
 
Messages: 548
Localisation: St-tropeeeeeeeeez
Âge: 41 ans
collectionneurvainqueurconcours4

Messagepar waldorf » Lun Mai 06, 2013 1:38 pm

Matthieu a écrit:Oula, je ne parle pas du déport des jantes, mais du déport de l'axe de roue par rapport au à l'axe de rotation.



Ha OK , dans ce plan là ! ( axe des x) , la bien évidemment je comprends . Je ne pensais pas que tu parlais d'un deux roues . Au vus de ton avatar cela me parait évident maintenant . ;)
C'est ce qui permet a un vélo de rouler seul en ligne droite une fois lancé "a vide" . Bien plus que l'effet gyroscopique des roues .
Voila encore un facteur de plus .

micagtd a écrit:(...) alors que la roue intérieur va le réduire jusqu’à passer en positif.



Oui c'est très flagrant sur une 2CV a cause de ses bras poussés ou sur un vieux tracteur a deux roues motrices et pneu a profil directionnel .
Tiens j'ai une idée ; J'ai une fusée de voiture dans ma remise , nous pourrions commenter une photos et les différents angles .

Super débat en tout cas :sage:

Avatar de l’utilisateur
Xtof
Level 7
Level 7
 
Messages: 711
Localisation: Eure-et-Loir (28)
Âge: 43 ans

Messagepar Xtof » Lun Mai 06, 2013 2:37 pm

waldorf a écrit:Tiens j'ai une idée ; J'ai une fusée de voiture dans ma remise , nous pourrions commenter une photos et les différents angles .

J'attends de voir, mais je pense qu'il s'agit plutôt d'un pivot de roue (pièce entre les triangles, biellette de direction et moyeu de roue), car une fusée appartient à la transmission et ne fait que subir le carrossage.

Avatar de l’utilisateur
waldorf
Level 7
Level 7
 
Messages: 548
Localisation: St-tropeeeeeeeeez
Âge: 41 ans
collectionneurvainqueurconcours4

Messagepar waldorf » Lun Mai 06, 2013 4:17 pm

Oui tu a raison ,la pièce que j'ai est un porte fusée je pense : Steering Knuckle ou Swivel Housing , avec le bras de direction .

Il est neuf et exempt de toute saleté et très présentable.
Je poste cela ce soir .


EDIT :
Re-EDIT : Il n'est pas si neuf que cela en fait ... :dent:

Voila les photos .

Mise en évidence de l'angle de chasse :

Image

Mise en évidence de l'angle de carrossage :

Image

Mise en évidence de l'angle de pivot :
Attention , comme c'est une jambe de type McPherson , il faut prolonger la ligne imaginaire jusque en haut de la suspension , succinctement matérialisée ici par cette
seringue .

Image

Voyez la complexité ( Toute relative certes...) de cette pièce :

Image

Vous pouvez photoshopper ces photos a volonté pour les illustrer . ;)


Retourner vers De la théorie à la pratique

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité