Embrayage différentiel

Pour expliquer certains fonctionnements, principes et fondements.
Avatar de l’utilisateur
PG52
Level 11
Level 11
 
Messages: 2659
Localisation: Moselle
Âge: 21 ans
moceurtechnicjuniorvainqueurconcours2

Messagepar PG52 » Ven Mar 15, 2013 7:48 pm

Bonjour à tous !

En voyant pas mal de monde se pencher sur des embrayages, j'ai eu envie de soumettre ma propre idée.
Un embrayage, ce n'est jamais que l'exact opposé d'un frein... Pourquoi, au lieu de faire un embrayage à poulie qui bouffe énormément de puissance, ne pas utiliser un différentiel ?

Image

L'entrée est l'axe vert, la sortie l'axe bleu que l'on suppose relié à une transmission. Celle-ci oppose une résistance, donc la poulie rouge tourne librement.
Il suffit de freiner la poulie rouge pour que l'axe bleu soit entraîné.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Charbel
Level 6
Level 6
 
Messages: 488
Localisation: Paris
Âge: 16 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar Charbel » Ven Mar 15, 2013 8:57 pm

L'idée est très bonne. :sadique:

Je vais réaliser un vrai montage demain et je posterai des photos. ::D:

Review la semaine prochaine :tintin:

;)
Image

Avatar de l’utilisateur
tango zoulou
Level 7
Level 7
 
Messages: 542
Localisation: Lons (64)
Âge: 22 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar tango zoulou » Sam Mar 16, 2013 11:35 am

Intéressant. :)

Par contre :
PG52 a écrit:au lieu de faire un embrayage à poulie qui bouffe énormément de puissance


C'est le principe même de tout embrayage : on dissipe de l'énergie pour réduire la puissance.

Sur ton montage, c'est exactement pareil, tu viens bouffer de l’énergie en freinant ton disques rouges.
Cette énergie est nécessairement issue de ta motorisation donc ça reviens au même.

Il y a tout de même un bon point sur ton montage : il y a une bonne réduction (1/2) situé après la dissipation d'énergie.
Ton embrayage transmettra plus de couple. :)

C'est ce que j'appelle le pont à couple : si on augmente la vitesse avant l'embrayage, et qu'on la réduis après : on transmet plus de couple.
J'ai voulue l'expliquer mais j'ai pas eu le temps (surtout de la flemme je crois ::D: ) .
Je le ferai bientôt surement. ;)
La plus grosse difficulté dans la création, ce n'est pas de faire quelque chose qui n'existe pas, mais de faire quelque chose qui peut exister.

Mes créations lego

Avatar de l’utilisateur
PG52
Level 11
Level 11
 
Messages: 2659
Localisation: Moselle
Âge: 21 ans
moceurtechnicjuniorvainqueurconcours2

Messagepar PG52 » Sam Mar 16, 2013 11:43 am

Ce que je voulais dire par là, c'est que sur un embrayage classique, en plus de la force nécessaire pour faire adhérer la poulie à la jante (cas général), il y a la force de frottements générée par l'écartèlement du montage (la jante a tendance à s'éloigner poussée par la poulie, et bute contre la poutre de soutien de l'axe).
Là, plus de frottements autres que sur un axe qui ne transmet aucun couple à la transmission :)

tango zoulou a écrit:C'est ce que j'appelle le pont à couple : si on augmente la vitesse avant l'embrayage, et qu'on la réduis après : on transmet plus de couple.
J'ai voulue l'expliquer mais j'ai pas eu le temps (surtout de la flemme je crois ) .
Je le ferai bientôt surement.


Logique puisque vitesse et couple sont inversement proportionnels :)

Avatar de l’utilisateur
tango zoulou
Level 7
Level 7
 
Messages: 542
Localisation: Lons (64)
Âge: 22 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar tango zoulou » Sam Mar 16, 2013 12:24 pm

PG52 a écrit:Ce que je voulais dire par là, c'est que sur un embrayage classique, en plus de la force nécessaire pour faire adhérer la poulie à la jante (cas général), il y a la force de frottements générée par l'écartèlement du montage (la jante a tendance à s'éloigner poussée par la poulie, et bute contre la poutre de soutien de l'axe).

Tu as totalement raison. ;)
Effectivement, vue comme ça ton montage semble plus propice.
D’ailleurs, comment comptes tu freiner le disque ? :idea:

PG52 a écrit:Logique puisque vitesse et couple sont inversement proportionnels :)

Heureusement que c'est logique, c'est de la physique. ::D:

En tout cas, le pont à couple comme je l'appelle permet de réduire le problème que tu as judicieusement fait remarquer puisque il deviens inutile d'exercer des grandes pressions.

Je serai curieux de voir lequel de nos montages est le plus performant. :sadique:
La plus grosse difficulté dans la création, ce n'est pas de faire quelque chose qui n'existe pas, mais de faire quelque chose qui peut exister.

Mes créations lego

Avatar de l’utilisateur
PG52
Level 11
Level 11
 
Messages: 2659
Localisation: Moselle
Âge: 21 ans
moceurtechnicjuniorvainqueurconcours2

Messagepar PG52 » Sam Mar 16, 2013 12:40 pm

Pour freiner le disque, un levier avec un liftarm de 2 en caoutchouc fait l'affaire je pense :) Je ne peux pas tester ce montage exact vu que je n'ai pas de pneu qui se place sur la poulie, mais je vais essayer avec des petits pneus de 3t de diamètre.

tango zoulou a écrit:Je serai curieux de voir lequel de nos montages est le plus performant. :sadique:


Bah ça dépend beaucoup de la masse du MOC à faire rouler. Faut adapter la vitesse d'entrée en conséquence, plus le MOC est lourd, plus la vitesse doit être rapide en entrée.
Vu la simplicité du montage, les pertes mécaniques seront négligeables je pense 8)

Serge95
Level 6
Level 6
 
Messages: 270
Âge: 22 ans

Messagepar Serge95 » Sam Mar 16, 2013 12:44 pm

Effectivement, l'idée est très intéressante :)
PG52 a écrit:Pour freiner le disque, un levier avec un liftarm de 2 en caoutchouc fait l'affaire je pense :) Je ne peux pas tester ce montage exact vu que je n'ai pas de pneu qui se place sur la poulie, mais je vais essayer avec des petits pneus de 3t de diamètre.

Par contre, freiner le pneu risque de poser des problèmes, la jante va glisser à l'intérieur.. Il faut trouver quelque chose qui bloque complètement à la fin !

Avatar de l’utilisateur
PG52
Level 11
Level 11
 
Messages: 2659
Localisation: Moselle
Âge: 21 ans
moceurtechnicjuniorvainqueurconcours2

Messagepar PG52 » Sam Mar 16, 2013 1:10 pm

Donc freiner la jante elle-même :think:
A voir.

Avatar de l’utilisateur
Charbel
Level 6
Level 6
 
Messages: 488
Localisation: Paris
Âge: 16 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar Charbel » Sam Mar 16, 2013 1:32 pm

J'ai fini mon montage et il marche du tonnère :shock:

Photos comming soon...
Image

Avatar de l’utilisateur
Charbel
Level 6
Level 6
 
Messages: 488
Localisation: Paris
Âge: 16 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar Charbel » Sam Mar 16, 2013 1:57 pm

Voici les photos :
Image
Image
Jaune : entrée
Rouge : sortie
Noir : miniLA
Image
Image
Image
Image

Serge95
Level 6
Level 6
 
Messages: 270
Âge: 22 ans

Messagepar Serge95 » Sam Mar 16, 2013 2:02 pm

J'ai quelques doutes sur les capacités du mini LA quand le montage sera intégré sur un MOC un peu lourd :/

Avatar de l’utilisateur
Charbel
Level 6
Level 6
 
Messages: 488
Localisation: Paris
Âge: 16 ans
moceurtechnicjunior

Messagepar Charbel » Sam Mar 16, 2013 2:07 pm

Serge95 a écrit:J'ai quelques doutes sur les capacités du mini LA quand le montage sera intégré sur un MOC un peu lourd :/

Ceci n'est qu'un montage :grad:

:)
Image

Avatar de l’utilisateur
Nico71
Level 14
Level 14
 
Messages: 9447
Âge: 28 ans
expertgbbexpertsoft3dexperttrialtruckmoceurtechnicexpertvainqueurconcours3

Messagepar Nico71 » Sam Mar 16, 2013 2:42 pm

Mauvaise idée de freiner comme ça. Les efforts de freinage ont tendance à compresser l'axe et donc le diff ainsi que le bush sur son palier, donc beaucoup de perte par frottement en embrayant.

Le mieux est de faire un disque pincé, comme ça l'axe n'est soumis qu'à de le torsion et flexion induite et non de la compression.

Par contre, comme sur tout système d'embrayage il y a des pertes par frottement, mais en position fermée, il agit sans aucune perte. Ce qui n'ai pas le cas avec ce montage pour l'instant.

PG52 : je ne sais pas si ce dispositif existe déjà ou non. Pas en automobile mais plutôt en machine industrielle je dirais.

Avatar de l’utilisateur
PG52
Level 11
Level 11
 
Messages: 2659
Localisation: Moselle
Âge: 21 ans
moceurtechnicjuniorvainqueurconcours2

Messagepar PG52 » Sam Mar 16, 2013 4:46 pm

Je ne sais pas du tout. Je sais que dans l'automobile, les différentiels utilisés ne supportent pas de tourner trop longtemps dans le vide (rotation des planétaires), mais est-ce que des diffs capables de tourner ainsi sont utilisés dans l'industrie, ça, je ne sais vraiment pas.
En tout cas, l'idée m'est venue lorsque je cherchais à faire une valve anti-surpression pour un gros circuit pneumatique sans utiliser de switch.

Avatar de l’utilisateur
boby
Level 7
Level 7
 
Messages: 615
Localisation: Nantes
Âge: 20 ans

Messagepar boby » Dim Mar 17, 2013 10:46 am

J'ai pensé à utiliser un montage similaire pour passer au rapport inférieur : si on freine l'axe de sortie le diff est entrainé et, c'est là ou sa force pas assez, actionne le rapport inférieur par une série d'engrenages.
Corentin

Mon youtube : http://www.youtube.com/user/Erysme
Actuellement en prépa, je n'ai plus beaucoup de temps pour toucher aux Lego.


Retourner vers De la théorie à la pratique

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités